mar 06 décembre 2022 - 11:12

Qui était Allan Kardec, dont la tombe est l’une des plus fleuries du Père Lachaise à Paris

De notre confrère actu.fr – Par Antoine Blanchet

La tombe d’Allan Kardec est l’une des plus fleuries du cimetière du Père Lachaise à Paris. Découvrez pourquoi cette sépulture est aussi populaire.

Le cimetière du Père-Lachaise à Paris, c’est une véritable société peuplée de milliers de défunts. Comme chez les vivants, il y a les chouchous où les fleurs s’amoncellent et les laissés pour compte où une feuille morte daigne se poser de temps en temps. Même dans le tombeau, nous ne sommes pas tous égaux !

Parmi ce palmarès nécrologique du Père Lachaise, on pense aux sépultures de célébrités telles que Jim Morrisson ou bien Édith Piaf. Pourtant, l’une des tombes les plus fleuries du Père Lachaise est celle d’un homme peu connu : Allan Kardec. On vous en dit plus sur cette superstar d’outre-tombe. 

Du théâtre au spiritisme 

La première chose à savoir sur Allan Kardec, c’est qu’il ne s’appelle pas vraiment comme ça ! Hippolyte Léon Denizard Rivail de son vrai nom est né en 1804, à Lyon. Il s’installe à Paris et devient notamment contrôleur au théâtre des Funambules, situé sur l’ancien boulevard du Temple (surnommé boulevard du Crime en raison des drames joués dans les multiples théâtres qui y étaient installés). 

Il faut savoir qu’à cette l’époque où la science faisait doucement son chemin, l’occultisme était très présent. Magnétiseurs, mages ou encore alchimistes étaient la coqueluche des salons. Venu d’Amérique, le spiritisme est une pratique consistant à appeler les défunts et communiquer avec eux  via des tables tournantes. Des personnalités comme Victor Hugo ou Théophile Gautier étaient très friandes de ces sessions.

Aux alentours des années 1850, Rivail va découvrir le monde du spiritisme. Il va alors aussi commencer à converser avec les esprits. C’est lors d’une vision que Rivail va, selon lui, découvrir qu’il était un druide dans une vie antérieure, appelé Allan Kardec. Notre Panoramix en herbe va alors se lancer dans un projet : créer la religion philosophique du spiritisme.

Tombe d'Allan Kardec dans la 44e division du cimetière du Père Lachaise.
Tombe d’Allan Kardec dans la 44e division du cimetière du Père Lachaise. (©Wikimédia – CC)

Une religion populaire au Brésil 

Au fil de plusieurs ouvrages, dont le principal est le Le livre des esprits, Allan Kardec va développer sa pensée. Il meurt en 1889 à Paris. Sa doctrine va continuer à se développer, mais est aujourd’hui marginale en France. Pourtant le spiritisme a voyagé et a trouvé une seconde vie… au Brésil ! Selon une étude datée de 2010, 2% des brésiliens sont spirites, soit un peu plus de quatre millions de personnes ! 

La tombe d’Allan Kardec est donc devenue un lieu de pèlerinage pour ces adeptes d’outre-Atlantique. De nombreuses personnes viennent chaque année fleurir la sépulture en forme de dolmen du fondateur de spiritisme, située dans la 44e division du cimetière du Père Lachaise. 

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES