mar 28 juin 2022 - 04:06

VENEZUELA : Ouvriers d’Hiram Abiff. L’esprit de la maçonnerie

De notre confrère vénézuélien elnacional.com – Par Mario Munera Muñoz PGM

« La maçonnerie est une auguste institution vouée à l’étude des sciences et à la pratique de la vertu. » C’est la définition la plus élémentaire que l’on puisse lire dans tous ses écrits. Le franc-maçon, qui se définit comme membre de la franc-maçonnerie, se définit également comme un être « libre et de bonnes mœurs ». 

Réfléchissons à ces deux définitions : pour le profane, le maçon n’est qu’un érudit et pourquoi ne pas le dire, c’est un intellectuel au savoir étendu. Et en vérité il doit en être ainsi, bien que le maçon ne soit pas nécessairement un écrivain ou un scientifique, il doit être un être qui l’encourage à scruter les mystères. Pourquoi devrait-il en être ainsi, parce que le franc-maçon est un « inquisiteur ou chercheur de vérité ». Tout profane qui frappe aux portes du « Temple de la Sagesse » c’est parce qu’il y a dans son être une inquiétude, une interrogation, et comprend qu’en dehors de son corps physique, il y a quelque chose au-delà. Le but de l’institution est : « d’ouvrir la conscience », de construire le « temple intérieur » et d’être « libre » du fanatisme et des dogmes. 

De grands écrivains initiatiques, comme René Guénon et Fermín Vale Amesti, le disent très bien : la franc-maçonnerie n’est pas moraliste et quiconque ne voit dans ses symboles qu’un enseignement moral n’a pas reçu la « transmission spirituelle » au jour de son initiation. « L’esprit du franc-maçon » est d’être : fraternel, tolérant, non fanatique et non dogmatique. « L’esprit de la Franc-Maçonnerie » c’est : ouvrir la conscience et comprendre les messages des Symboles, donc il faut lire derrière la lettre, comprendre ce qui se cache au-delà de la forme des Symboles. Un initié verra toujours au-delà du plan de l’illusion. Notre corps physique n’est qu’un véhicule et un instrument permettant à notre esprit de se manifester et d’élever son état de conscience. C’est très différent : comprendre, connaître et comprendre. Chaque expression est marquée par le temps et l’espace. 

Les intelligents comprennent. L’intellectuel sait. Les sages comprennent. L’esprit de la franc-maçonnerie est circonscrit dans le mot « comprendre ». Les diplômes de l’Institution maçonnique sont appelés « Degrés de Compréhension ». Celui qui ne comprend pas les diplômes qu’il a, considère qu’ils lui donnent un statut et un respect, loin de la réalité. La franc-maçonnerie ce n’est pas spéculer et raisonner, c’est étudier, méditer profondément et comprendre. Chaque écrit d’un membre de la franc-maçonnerie doit être basé sur la compréhension de ce qu’il écrit. Pour cette raison, la franc-maçonnerie n’a pas de livres, et les maçons qui écrivent des livres et des articles, c’est leur compréhension, pas la vérité. La vérité est en chacun. Ce sujet est passionnant et vaste.

Je vais recommander un livre très intéressant intitulé : L’esprit de la franc-maçonnerie, par Foster Bailey, et je vais transcrire la première écriture du livre intitulé « Prologue de l’ordre cérémoniel », afin que vous le lisiez bien, que vous le méditiez et que vous compreniez le message spirituel qu’il contient : « Que le Temple du Seigneur soit construit’, cria le septième grand ange. Puis vers Ses places au Nord, au Sud, à l’Ouest et à l’Est, sept grands Fils de Dieu ont marché à pas mesurés et ont pris place. Les travaux de construction avaient commencé. Le Temple grandit en beauté, ses lignes, ses murs, ses décorations, sa largeur, sa profondeur et sa hauteur, émergeant lentement à la lumière du jour. 

De l’Orient, une parole s’éleva : « Ouvrez la porte à tous les fils des hommes qui viennent des sombres vallées de la terre et qui cherchent le Temple du Seigneur. Donnez-leur la lumière. Dévoilez le temple intérieur et, par le travail de tous les Ouvriers de Dieu, agrandissez le Temple du Seigneur, et rayonnez ainsi vers les mondes. Faites résonner la Parole créatrice et ressuscitez les morts à la Vie ». Ainsi, puisse le Temple de la Lumière être amené du ciel sur la terre. Que ses murs s’élèvent au-dessus des plaines de la terre. Que la lumière révèle et nourrisse tous les rêves des hommes. Alors que le Maître à l’Orient réveille ceux qui dorment. Alors laissez le Gardien de l’Occident essayer de ramener tous les vrais chercheurs de lumière. 

Que le Gardien du Midi instruise et aide les aveugles. Que le portail du Septentrion reste ouvert, car il y a le Maître invisible avec un geste accueillant et un cœur compréhensif pour conduire le candidat vers l’Orient, là où brille la vraie lumière. ‘Mais, pourquoi cette ouverture des portes du Temple ? demandèrent-ils aux Sept aînés, les Trois assis. ‘Parce que le moment est venu; les Ouvriers sont prêts. Dieu a créé dans la lumière. Vos enfants peuvent maintenant créer. Il n’y a plus rien à faire’. « Ainsi soit-il », fut la réponse des Trois assis parmi les Sept plus âgés. « Que le travail continue maintenant. Que tous les enfants de la terre continuent le travail.

Nous ne pouvons pas prédire ce que sera la maçonnerie dans le futur si nous ne comprenons pas la richesse de l’érudition maçonnique basée sur la tradition d’enseignement de sa symbologie.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES