mer 29 juin 2022 - 12:06

Franc-maçonnerie : à chacun sa star

De notre confrère italien Expartibus

Un initié sait qu’il doit simplement devenir ce qu’il est. Essayer de monter l’Arbre de Vie verticalement selon les chemins établis par les plans divins. Chaque homme, chaque femme est une star, a déclaré Aleister Crowley. Jamais comme aujourd’hui, dans cette phase de décadence spirituelle et d’évolution technologique passionnante, il n’y a le risque de se perdre. Et avec la mort de notre essence, contribuer à l’extinction de toute l’Humanité.

Parce que chaque homme est un ruisseau qui alimente la mer de la vie. Mais notre eau est polluée, empoisonnée par les jeux de pouvoir obscurs qui se déroulent en nous. Pas un reflet miroir du Ciel mais une fosse lunaire de poix noire. Sombre, désireux de consommer et d’anéantir la Lumière.

Chaque jour, nous risquons d’être littéralement aspirés par l’énergie, la liberté, la lumière de l’intellect des mille tourbillons qui gardent l’éther invisible, sifflant silencieusement dans l’air.

Seul le troisième œil peut les voir, seule la troisième oreille peut les confondre. Il y a un bruissement inaudible. Des battements sourds d’ailes noires confondus dans la masse sonore de cet air méphitique. Médias de masse, inconstants, au volant, chaotiques, désordonnés. Sale de bruit et de tous les mensonges que nous nous racontons.

Notre propre esprit est une installation étrangère. Superbe, luciférienne, ennemie du cœur. Toujours prêt à juger la réalité. Pour nous distraire, nous égarer, nous confondre, créer des objections à la discipline, nous éloigner du dharma. Inventer de nouveaux alibis, jusqu’à projeter des films de complots sombres et d’ennemis cruels. Toujours toujours dehors. Au lieu de les voir et de les prendre en flagrant délit en nous-mêmes.

Les petites paroles d’un voyageur insignifiant de cette immense galaxie perdue parmi des centaines de milliards d’autres galaxies, ne peuvent rien ou presque contre la déchéance générale.

Mais je sais que je suis un centre. 

Centre de conscience et de Lumière, fait à l’image et à la ressemblance de Dieu, et c’est à ma source que je veux être réuni. C’est de la combinaison de quatre éléments que je suis né et ces mêmes éléments que je devrai traverser à nouveau pour atteindre la Quintessence. Et puis je serai à nouveau brisé par les mêmes briques avec lesquelles j’ai été créé : la terre, l’air, l’eau, le feu et le souffle divin.

Personnellement, je ne peux rien vous promettre. Je ne sais pas comment m’aider moi-même et encore moins comment je pourrais aider ou même sauver quelqu’un d’autre. Mais je sais que parfois je lève la tête quand l’amour me submerge et l’emporte. Et je vois tout comme je devrais toujours le voir.

Puis je me rendors et rêve comme Zhuangzi que je suis un papillon, un papillon flottant qui bat des ailes, content de lui-même et libre de faire ce qu’il veut, qui ne sait pas qu’il est Zhuangzi. Moi aussi, comme ce rêveur, je n’ai jamais compris si je rêvais vraiment d’être un papillon, ou était-ce le papillon qui avait rêvé d’être un « franc-maçon ordinaire ».

Je crains la seconde mort mais j’aime profondément la vie et je voudrais, ici-bas, en faire un Temple plein de délices, de champs de blé et de coquelicots, de voluptés gracieuses et de caresses érotiques. Mais je sais que ce n’est pas le cas. Du moins pas entièrement.

Néanmoins, même si j’étais resté le dernier relayeur sur terre, je voudrais encore porter le flambeau pour témoigner maintenant et toujours de mon attirance magnétique secrète : je n’ai jamais cessé de suivre cette éternelle Comète. Je m’attache à sa queue. Au prix de me brûler les mains. Et je le chevauche comme un poulain exultant pour découvrir les routes infinies de la Création.

Pour cela, je souhaite à tous Sagesse, Force et Beauté. Que seraient-ils s’il n’y avait pas d’Amour.

Je souhaite à chaque lecteur de 2022 d’être saisi par l’émotion dévastatrice de la création. Et d’obtenir la libération instantanée, qui le fera quitter le monde, pour revenir aussitôt après plein de trésors, de joie, d’idées pour l’avenir, de l’envie de construire. Animé par une vraie jeunesse, au-delà de l’âge chronologique.

En même temps, je souhaite que le « vieil homme » en chacun de nous meure et je souhaite que chacun apprenne à nouveau à s’étonner et à se surprendre avec des blagues et des points de vue troublants.

Et encore une fois, je souhaite que ce garçon devienne un homme et nous aide à réinventer la politique, la science, l’art, la sagesse. Le monde a besoin de mourir, de briser le moule et de concevoir de nouveaux horizons créatifs.

Enfin, j’espère que les sociétés dites initiatiques, qui prêchent mais ne pratiquent pas la véritable Fraternité Universelle, seront réduites en cendres ! En un instant, depuis l’éclair de Zeus !

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES