dim 16 juin 2024 - 13:06

L’IA et la blockchain modernisent les pratiques occultes

De notre confrère cointribune.com

À l’ère du numérique, où les crypto-monnaies et l’intelligence artificielle (IA) révolutionnent les industries, une fusion inattendue émerge : celle de la blockchain et des pratiques occultes. Chaweon Koo, une figure avant-gardiste de cette nouvelle vague, intègre l’IA et la blockchain dans ses rites magiques, redéfinissant ainsi les contours de l’occultisme traditionnel. Cet article explore comment ces technologies modernes transforment les anciennes pratiques en rituels numériques captivants.

La réinvention de la magie à travers la crypto

Chaweon Koo, pionnière de l’occultisme numérique, utilise la crypto (blockchain) non seulement pour sécuriser des transactions mais aussi pour créer des rituels magiques.

En juin 2021, elle a orchestré un événement marquant : plus de 100 personnes ont participé à un rituel sur la blockchain Ethereum, invoquant le dieu romain Mercure pour assurer la fluidité et la perspicacité des transactions.

Ce rituel, ancré dans le bloc 12 610 244, symbolise une fusion remarquable entre les anciennes croyances et les nouvelles technologies, proposant un cadre où la magie et la crypto se rencontrent pour influencer positivement les activités numériques.

Ce mélange de technologie et d’occultisme révèle également une application pratique de la blockchain qui dépasse les frontières de la finance.

En encodant des sorts et des intentions dans une transaction crypto, Koo illustre une nouvelle manière d’immortaliser la volonté humaine dans le code, un concept qui résonne profondément avec l’essence même de la magie définie par Aleister Crowley : « la science et l’art de provoquer des changements conformément à la volonté ».

L’intelligence artificielle comme partenaire mystique

En 2021, Koo a intégré l’IA dans ses pratiques occultes d’une manière tout à fait originale. Son projet, le Goetia Glow Up, est un cours en ligne qui utilise des images générées par IA pour représenter des démons du Goetia, illustrant ainsi les 72 esprits décrits dans la Petite Clé de Salomon.

Cette approche ne se contente pas de moderniser les grimoires anciens; elle crée une synergie où l’IA contribue à la réinterprétation et à la visualisation des entités mystiques.

Cette collaboration avec l’IA permet non seulement de redécouvrir des textes anciens mais offre aussi une nouvelle perspective sur la capacité des machines à participer à des pratiques spirituelles.

Cela nous amène à repenser le rôle de l’IA dans la société : loin d’être juste un outil technique, elle devient un collaborateur potentiel dans des domaines aussi intangibles que la magie.

La modernisation des pratiques occultes

Le travail de Chaweon Koo ne se limite pas à l’usage personnel de ces technologies; elle vise également à démocratiser ces pratiques.

Comme le rapporte decrypt, son refus de numériser son livre « Spell Bound: A New Witch’s Guide to Crafting the Future » en tant qu’eBook traduit une volonté de préserver le caractère sacré de l’objet-livre tout en explorant les nouvelles possibilités offertes par la technologie. Cela démontre un équilibre entre la tradition et l’innovation, cherchant à moderniser sans dénaturer.

Cette dualité entre le respect des anciennes pratiques et l’adoption audacieuse de la technologie nous interroge sur les façons dont la tradition et l’innovation peuvent coexister. Koo nous montre que même dans les domaines les plus ancrés dans le passé, il est possible de trouver une place pour la modernité sans perdre l’essence originelle.

L’intersection entre la crypto, l’IA, et les pratiques occultes, telle que pratiquée par Chaweon Koo, nous offre une illustration fascinante de la façon dont les technologies peuvent enrichir et transformer les traditions anciennes.

En exploitant la blockchain et l’IA, Koo ne se contente pas de moderniser l’occultisme; elle redéfinit les possibles dans un monde où les limites entre le matériel et le spirituel s’estompent.

Cette démarche audacieuse ouvre des voies nouvelles pour la compréhension et l’application de la magie dans le monde contemporain, affirmant que même les domaines les plus mystiques peuvent évoluer en harmonie avec les avancées technologiques.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Read to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Erwan Le Bihan
Erwan Le Bihan
Né à Quimper, Erwan Le Bihan, louveteau, a reçu la lumière à l’âge de 18 ans. Il maçonne au Rite Français selon le Régulateur du Maçon « 1801 ». Féru d’histoire, il s’intéresse notamment à l’étude des symboles et des rituels maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES