lun 23 mai 2022 - 00:05

07/05/22 : GODF – Les enjeux de la mémoire Cancel Culture, Wokisme, de quoi parle-t-on ? par Monsieur Yvan GASTAUT

Palais de l’Agriculture – 113 Promenade des Anglais – 06000 NICE

LES ENJEUX DE LA MEMOIRE : CANCEL CULTURE, WOKISME, DE QUOI PARLE-T-ON ?

Depuis les années 1990, la question mémorielle est l’un des aspects les plus sensibles du débat public au sein de nos sociétés. En France, de la mémoire de Vichy à celle de la Guerre d’Algérie et de l’Esclavage, bien des tensions sont nées sur la manière d’écrire l’histoire, de se souvenir ou de commémorer.

Ce rapport conflictuel au passé nous renseignant sur l’état de notre imaginaire collectif s’est épaissi avec l’émergence, ces dernières années, des notions de «cancel culture» (culture de l’effacement) ou de « wokisme » (« réveil des consciences ») incitant à revisiter certains épisodes du passé, avec une volonté radicale de remise à plat des références à l’histoire et aux héros dans l’espace public. Statues, odonymies, dates sont l’objet de tensions permanentes qui révèlent bien des fractures mais peut-être aussi quelques perspectives.

L’historien-chercheur Yvan GASTAUT définira dans un premier temps les contours de la «cancel culture», puis en ciblera les limites afin d’envisager d’affronter l’histoire dans une indispensable dimension de complexité, dans le but d’assurer et d’assumer un avenir commun le plus serein possible.
Yvan GASTAUT, proposera une réflexion sur les enjeux de ces concepts certes venus de la culture anglo-saxonne mais qui s’inscrivent dans une réflexion sur l’histoire de France.

Enfin, Yvan GASTAUT montrera aussi que les concepts de «cancel culture» et de « wokisme » ne sont pas qu’un effet de mode et que nous pouvons tous en être victimes et/ou acteurs, de manière consciente ou inconsciente.

Articles en relation avec ce sujet

2 Commentaires

  1. Historien, Yvan Gastaut, chevalier de l’ordre national du Mérite, est maître de conférences à l’UFR STAPS de l’université de Nice. C’est un spécialiste de l’immigration en France et de ses rapports avec le sport, ainsi que de l’histoire du football. IL est aussi membre du laboratoire URMIS (Unité de recherches migrations et société). Ses travaux universitaires portent sur les questions migratoires en France, en Europe et en Méditerranée dans une dimension sociale, politique et culturelle. Réfléchissant sur les mécanismes du rejet de l’Autre dans une perspective mêlant le temps colonial et postcolonial, il s’attache à analyser comment l’interculturel provoque à la fois richesses et réticences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES