mer 29 juin 2022 - 12:06

ARCANE

Arcane, secret, chose cachée, voilée, tue. Comment ne pas y repérer aussitôt un parfum de perversité plus ou moins nauséabonde, n’est-ce pas ?

Seul le visible serait-il digne de respect ? C’est ce que se plaisent à prétendre ceux qui, pour divers motifs, se voient ou se pensent exclus, maintenus aux marges.

L’étymologie de l’arcane définit le champ sémantique de « ce que l’on met à l’écart ». Le grec *arkeô signifie « protéger, secourir, suffire », en est issue l’autarcie qui se suffit à elle-même. Se protéger ? Le latin en fera *arx, la citadelle, et le verbe *arcere, tenir à distance, contenir, maintenir. À connotation toujours négative. En découlent les mots coercitif, coercition, incoercible. Le poète Horace (65-8 av.JC), jaloux de son indépendance en regard de la foule, écrit « Odi profanum volgus et arceo », je hais la foule profane et je m’en écarte…

Quel meilleur moyen que le coffre, *arca, pour y enfouir des objets précieux, des secrets ? Et voilà l’arche, qu’elle soit architecturale ou d’alliance, elle manifeste une limite entre deux mondes, entre le sacré et le profane pourrait-on dire.

Ce qui incite à ériger une frontière entre l’autorisé et l’interdit, que seuls sont habilités à franchir les détenteurs du secret, du sésame magique, une carte de tarot par exemple, une manipulation alchimique. Un secret qui se teinte d’une connotation louche pour ceux qui en sont exclus.

Pour l’anecdote étymologique, la racine latine a évolué, en divergeant complètement dans la signification, vers l’exercice, le mot *exercitus désignant l’armée, qui se tient en mouvement, s’exerce.

Annick DROGOU

Ce mot-là est fait pour dérouter et bien sûr il séduit. Dans quels arcanes nous entraîne-il, sous quelle arche ? Alchimie, tarot… comme un secret toujours à découvrir, la pierre cachée, l’absence révélée, passée et future. Le tarot divinatoire, le fameux tarot de Marseille, désigne ainsi ses cartes majeures qu’Éliphas Lévi, à l’état-civil Alphonse-Louis Constant (1810-1875), a promues en arcanes majeurs en référence à Paracelse. Le XIXe siècle parisien, fasciné par l’occultisme, aimait ce vocabulaire aux références lointaines. Cet occultisme foisonnant fera longtemps florès, d’autant plus que l’arcane appartient au vocabulaire de l’alchimie et qu’on aura tôt fait de l’embarquer dans la Kabbale.

La fréquentation du mystère fait feu de tout bois, les mots y contribuent. Plus ils sont abscons, plus séduisante est la doctrine. Ses zélateurs n’ont jamais peur des dérives amphigouriques. Mais Éliphas Lévi, l’ancien clerc, savait bien que l’arcane a d’abord appartenu au vocabulaire de l’Église primitive, quand seuls les baptisés avaient accès au cœur de la liturgie, les catéchumènes ne pouvant accéder qu’à ses prémices. Le baptême chrétien était alors vécu comme un rite initiatique, permettant seul l’accès aux mystères de la foi et à l’expression complète du rite.

Arcane, singulier ou pluriel ? De plus en plus pluriel. Nécessairement dans le jeu de tarot, mais aussi dans la curiosité occultiste qui procède de secret en secret. Arcane, masculin ou féminin ? Officiellement masculin mais, même chez les meilleurs auteurs, l’assonance l’entraîne fréquemment au féminin pluriel. Comme l’amour ? Assurément un bien plus grand mystère. Arcane, infiniment majeur. Arcanes, infiniment plurielles comme en écho à nos ignorances.

Jean DUMONTEIL

Annick Drogou
- études de Langues Anciennes, agrégation de Grammaire incluse. - professeur, surtout de Grec. - goût immodéré pour les mots. - curiosité inassouvie pour tous les savoirs. - écritures variées, Grammaire, sectes, Croqueurs de pommes, ateliers d’écriture, théâtre, poésie en lien avec la peinture et la sculpture. - beaucoup d’articles et quelques livres publiés. - vingt-trois années de Maçonnerie au Droit Humain. - une inaptitude incurable pour le conformisme.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES