mar 28 juin 2022 - 05:06

Visitez en images le Temple maçonnique de Tarbes

Le temple se situe dans le centre de Tarbes.

Temple maçonnique de Tarbes

De la rue, pas grand chose ne signale sa présence, à part ces symboles de la franc-maçonnerie au-dessus des fenêtres : le compas et l’équerre.

1889 : pose de la première pierre

Si la première Loge de Tarbes « Propagation de la vraie lumière » a été créée en 1862, il faut attendre 1889 pour voir s’établir le Temple. C’est le célèbre Georges Dazet, avocat, homme politique et ami de Lautréamont qui offre au Grand Orient le terrain nécessaire à la construction du temple

Georges Dazet (1852-1920) était un avocat très doué, considéré comme le prince du prétoire. Son ami Lautréamont le décrit en adolescent éblouissant dans son chant premier de Maldoror. Puis ils se sont brouillés. Conseiller municipal de Tarbes de 1883 à 1888, c’est à lui qu’on doit les noms des rues du cours Gambetta et de l’avenue Bertrand-Barrère. Il participera à différents cabinets ministériels (notamment celui de Jules Guesde). Mêlé à différentes affaires, il est ruiné et abandonné de ses amis. Il meurt à Tarbes où seulement six personnes assistent à son enterrement.

Gaston Dreyt (1857-1919). Egalement avocat au barreau de Tarbes, il sera aussi député des Hautes-Pyrénées de 1906 à 1919. Son arrière grand-père, Figarol, a donné son nom à un quartier de Tarbes. Une rue de Tarbes porte le nom de Gaston Dreyt.

Ils étaient tous deux francs-maçons bien sûr, comme l’ensemble des personnes présentes sur la photo.

Visite du Temple

En 2014, le Temple a ouvert ses portes au public et à la presse pour les journées du Patrimoine. Cela suscita la curiosité de nombreux Tarbais. En effet, pas mal de mystères sont associés à la franc-maçonnerie : non divulgation de la liste des membres, rites initiatiques, codes et symboles particuliers, etc…

L’histoire du Temple est mouvementée. Il a en effet été plusieurs fois confisqué. De 1915 à 1920, il servit d’entrepôt aux armées. Puis il servit de salle de sport pour l’école Jeanne-d’Arc, de bureau d’aide sociale et enfin de service pour les Domaines. Il n’est restitué à la loge que le 26 février 1946. Le Temple n’est pas orienté par hasard, mais suit une symbolique solaire et de lumière : porte d’entrée à l’ouest et tribune présidentielle à l’est.

On utilise un vocabulaire et des symboles spécifiques dans la franc-maçonnerie : loge, obédience, frères et sœurs, apprentis, compagnons, maîtres, etc… C’est un espace de sociabilité assez complexe avec un codage très précis où on défend les valeurs de vérité, morale, solidarité, fraternité, laïcité… Bref, les valeurs de la République. Voici la tribune présidentielle où siège le Vénérable-Maître. On y trouve Marianne et les devise Liberté, Egalité Fraternité. La fresque a été réalisée en 1948 par M. Junquet.

Devises inscrites sur les murs.

Aux murs se trouvent représentés de nombreux outils (équerre, compas, maillet, truelle…). La franc-maçonnerie trouve son origine au temps des Compagnons constructeurs (maçons, charpentiers). La symbolique des outils est que les francs-maçons ont aujourd’hui comme objectif de travailler à la construction d’un monde meilleur.

La voûte étoilée au plafond signifie que la franc-maçonnerie se veut ouverte sur le monde, l’humanité, l’univers. Au niveau de la religion, il y a un grand esprit de tolérance mais une bonne partie des francs-maçons croient en un Etre Suprême (ou Grand Architecte).

Le pavé mosaïque au sol est une figuration de l’humanité. Chaque homme n’est pas entièrement bon ou mauvais (blanc ou noir) mais il y a un peu de chaque dans l’être humain et dans ses idées.

Tout le monde peut théoriquement devenir franc-maçon. Mais la règle principale du recrutement est le parrainage. En 2014, on comptait plus de 200 frères et sœurs francs-maçons.

Sur les murs latéraux, sont écrites les appellations septentrion, c’est-à-dire le nord et midi, le sud. L’utilité d’un Temple est double. En premier lieu, c’est de trouver un cadre esthétique et inspirant afin de donner les conditions d’une réflexion approfondie. En deuxième lieu, c’est de se trouver dans un lieu paisible, à l’abri des bruits et agitations du monde moderne.

Cette page a été réalisée avec l’aide de Daniel Mur que nous remercions

Article précédentARCANE
Article suivantL’esprit de tolérance

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES