dim 19 mai 2024 - 09:05

Les Francs-Maçons appellent à la vigilance face aux enjeux des élections européennes

De notre confrère belge lalibre.be

Inquiets face à la progression des courants populistes en Europe, nous appelons chacun à exercer son droit de vote. Choisissons des députés qui s’engagent à promouvoir le dialogue, la tolérance et le respect mutuel entre les peuples et les cultures.

Une tribune de Sylvain Zeghni, et Daniel Menschaert, Grands Maîtres des Fédérations Française et Belge de l’Ordre maçonnique mixte international Le Droit Humain (1)

L’Europe se trouve à un carrefour crucial de son histoire et nous, Francs-Maçons européens, membres d’un Ordre Maçonnique profondément attachés à l’internationalisme, ressentons le devoir impérieux de nous exprimer pour promouvoir une vision d’unité, d’inclusion et de solidarité au sein de notre continent. Forts de nos valeurs fondamentales de fraternité, de tolérance et de progrès, nous appelons à l’établissement d’une Union européenne plus forte, plus solidaire et plus inclusive que jamais.

La Franc-Maçonnerie prône les idéaux de liberté, d’égalité et de justice sociale. Ces principes résonnent profondément avec les aspirations d’une Europe unie et pacifique, où chaque individu, quel que soit son origine, sa philosophie ou son statut socio-économique, trouve sa place et contribue à la construction d’un avenir commun.

Aujourd’hui, nous assistons à des défis sans précédent qui mettent en péril cette vision européenne. Les fractures sociales, les inégalités croissantes, les tensions politiques et les menaces extérieures nécessitent une réponse collective et résolue. L’Union européenne doit redevenir un phare d’espoir et de progrès, une force qui unit plutôt que divise, qui inclut plutôt qu’exclut.

Nous appelons donc les dirigeants européens à placer la solidarité au cœur de leurs politiques, à œuvrer pour une répartition équitable des ressources et des opportunités, à défendre les droits fondamentaux de tous les citoyens européens et à promouvoir la diversité culturelle comme une richesse inestimable.

De même, nous exhortons les citoyens européens à s’engager activement dans la construction d’une Europe plus solidaire, en rejetant les discours de haine et de division, en favorisant le dialogue et la compréhension mutuelle, et en défendant les valeurs de liberté, d’égalité et de solidarité qui sont au cœur de notre identité européenne.

En participant aux élections européennes, nous pouvons contribuer à élire des représentants qui défendront ces valeurs et qui travailleront à construire une Europe plus juste, plus inclusive et plus prospère pour tous. Nous pouvons choisir des députés qui s’engagent à promouvoir le dialogue, la tolérance et le respect mutuel entre les peuples et les cultures.

En tant que Francs-Maçons, nous sommes conscients de notre responsabilité envers la société et envers les générations futures. En utilisant notre voix dans les urnes, nous pouvons jouer un rôle actif dans la création d’un avenir meilleur pour tous.

Nous appelons donc chacun à exercer son droit de vote lors des prochaines élections européennes. Que notre engagement envers les principes de la Franc-Maçonnerie se reflète dans nos actions civiques, et que nous contribuions avec d’autres citoyens engagés à bâtir un monde plus juste et plus harmonieux.

Ensemble, nous pouvons contribuer à forger un avenir où l’Union Européenne devient véritablement le symbole d’une communauté unie dans sa diversité, solidaire dans l’adversité et résolue à faire face aux défis du XXIe siècle. C’est dans cet esprit que nous lançons cet appel, convaincus que notre engagement commun peut apporter une contribution significative à la construction d’une Europe meilleure pour tous.

⇒ (1) mail@droithumain.be

6 Commentaires

  1. OUI, “En tant que Francs-Maçons, nous sommes conscients de notre responsabilité envers la société”. Nous n’avons pas besoin d’autres recommandations que celle de notre liberté de conscience pour agir dans le monde profane, surtout pas d’une direction à penser.
    Les officiers de la Loge et ceux de l’obédience ne sont élus sur un programme, sur un avoir à faire, mais sur un avoir à être. Ils ne s’engagent pas en vertu d’options profanes. Ils sont choisis en vue de perpétuer l’Institution, de lui assurer, dans toutes les circonstances, l’équilibre nécessaire et de conserver rigoureusement le respect de la liberté de chacun qui a consenti à entrer dans un ordre, c’est-à-dire à obéir à une règle qui est celle des règlements généraux et du rituel pratiqué par les ateliers.

  2. À chaque élection la sempiternelle agitation…
    La maçonnerie nous permet de travailler sur nous même, car justement il y a du travail, ça ne fait pas de nous des sermonneurs légitimes.
    Laissons les électeurs choisir en leurs âmes et conscience, et arrêtons de nous croire investis de je ne sais quelle quête en nous mêlant à la politique, les think-tanks font très bien ce travail.

  3. Je ne puis qu’appuyer les deux commentaires précédents. Nous proclamons notre Liberté à qui veut l’entendre: « Un maçon libre dans une Loge libre ». Nous laissons aussi nos métaux à la porte du Temple avec la religion, la politique et les chaînes du monde profane. Arrêtons l’immixtion du politique….
    Bien fraternellement.
    Bertrand

  4. Je lis avec intérêt cet article traitant de l’implication potentielle des obédiences maçonniques dans les processus électoraux. En tant que membre respectueux des valeurs de la franc-maçonnerie, je ressens le besoin de souligner l’importance de maintenir la neutralité politique au sein de notre fraternité. La franc-maçonnerie est fondée sur des principes de fraternité, de tolérance et de respect mutuel. S’immiscer, en tant qu’obédience, dans des affaires politiques ou influencer les choix électoraux va à l’encontre de ces valeurs fondamentales. En tant que membres, nous devrions nous efforcer de rester neutres et de respecter la diversité des opinions parmi nous.
    Nous devrions nous rappeler que la franc-maçonnerie est une fraternité universelle qui transcende les barrières politiques et religieuses. En maintenant notre neutralité politique, nous préservons l’unité et l’intégrité de notre fraternité, et nous continuons à œuvrer pour le bien-être de l’humanité dans son ensemble. Ne mélangeons pas tout et si l’engagement politique reste louable dans le profane, en maçonnerie il ne saurait être toléré. Et ce n’est pas de l’intolérance, c’est un de nos fondements.

  5. A l’agape, je continuerai à lever mon verre à la santé du Président de la République, quel qu’il soit, dans la mesure où ce dernier est élu par le Peuple, comme le prévoit la Constitution. Il est nécessairement issu d’un parti légal et peu m’importe quel est ce parti, tant que la démocratie et les droits des FM sont respectés. De même, pour toutes les autres élections, je considère que le FM est libre de ses choix et qu’il n’appartient pas à notre Ordre de lui tenir la main lorsqu’il glisse son bulletin de vote dans l’urne. Vouloir traiter de politique, de religion ou de laïcité dans nos ateliers est malsain et ne peut que générer des discordes. Laissons nos métaux à la porte du Temple…

    • Personnellement je ne lèverai jamais mon verre à la santé d’un président de la république dont le programme est basé sur la xénophobie, le nationalisme, la démagogie, la haine. Rappelons qu’avec le populisme nous avons tout à craindre pour la liberté, les droits de l’homme et nos droits de FM. Et puis le critère d’avoir été élu n’est pas une garantie de démocratie, loin s’en faut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Alice Dubois
Alice Dubois
Alice Dubois pratique depuis plus de 20 ans l’art royal en mixité. Elle est très engagée dans des œuvres philanthropiques et éducatives, promouvant les valeurs de fraternité, de charité et de recherche de la vérité. Elle participe activement aux activités de sa loge et contribue au dialogue et à l’échange d’idées sur des sujets philosophiques, éthiques et spirituels. En tant que membre d’une fraternité qui transcende les frontières culturelles et nationales, elle œuvre pour le progrès de l’humanité tout en poursuivant son propre développement personnel et spirituel.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES