dim 19 mai 2024 - 09:05

La Collection “Héritage Willermoz” de la GLTSO explore le rituel du grade de Maître

La première de couverture nous dévoile le sujet « Le rituel du grade de Maître ». Puis la quatrième de couverture, en son sommaire, suggère que ce beau numéro, par son contenu, sera fortement axé sur les dimensions historiques et spirituelles de la franc-maçonnerie, en particulier au sein du Rite Écossais Rectifié (RER).

Reconnaissons-le, il s’adresse à un lectorat déjà familiarisé avec les termes maçonniques et intéressé par une étude plus profonde de ce magnifique rite et de son histoire. Et plus particulièrement celui du troisième grade. Rappelons qu’en France 8 à 10 000 sœurs et frères maçonnent au rectifié.

Philippe Cangemi

L’éditorial rédigé par le Très Respectable Grand Maître (T.R.G.M.) de la Grande Loge Traditionnelle Symbolique Opéra (GLTSO) Philippe Cangemi présente le huitième numéro de la revue « Héritage ». Cette revue joue, dans la suite des sept numéros précédents, un rôle important dans la diffusion du savoir maçonnique, particulièrement en ce qui concerne les archives et les écrits du fondateur Jean-Baptiste Willermoz (1730-1824), dont nous fêtons cette année, les 200 ans de sa naissance au ciel. Ces archives sont précieuses et sont dispersées à travers des bibliothèques publiques et des collections privées, certaines n’ayant pas encore été pleinement explorées, ce qui promet des perspectives éditoriales enrichissantes pour l’avenir.

Dans cet éditorial, Philippe Cangemi annonce la publication, dans sa nouvelle édition, du « Rituel du 3e grade » avec un nouvel éclairage rigoureux, et félicite la commission pour la rédaction de rituels de haute qualité. Un travail considéré comme essentiel pour les loges de la Province d’Auvergne de la GLTSO.

Philippe Cangemi

L’éditorialiste met également en avant des essais, comme ceux de Gérard Gendet sur le thème Du figurisme et de l’Illuminisme et du frère Jean-Claude Sitbon. Ces contributions, publiées aux Éditions de la Tarente, sont liées à l’exploration de l’histoire maçonnique et de ses figures emblématiques. Un manuscrit inédit, le numéro 7407, est aussi discuté, promettant des révélations sur des correspondances maçonniques historiques.

Un aspect intéressant de cet éditorial est la mention d’une conférence organisée par la revue « Héritage » sur la critique par Beyerlé des décisions du Convent de Wilhelmsbad, qui a peut-être établi un nouveau paradigme dans le choix du Rite Écossais Rectifié. Cela suggère un intérêt pour le débat intellectuel et pour la remise en question des choix et décisions historiques.

Philippe Cangemi clôt son éditorial en soulignant que les membres de la GLTSO peuvent nourrir de grandes ambitions spirituelles, en résonance avec leurs recherches et la quête de compréhension plus profonde du Rite Écossais Rectifié. L’éditorial se termine par des mots d’encouragement pour l’année 2024, avec la promesse d’un nouvel espace dédié à la recherche et à l’élévation spirituelle. Ce cahier n° 8 d’« Héritage » est présenté comme un outil pour nourrir le rituel et la connaissance du rite, remerciant ceux qui ont contribué à sa réalisation.

Un éditorial qui positionne donc « Héritage » comme une ressource intellectuelle et spirituelle pour les membres de la franc-maçonnerie, en particulier ceux pratiquant le RER. Il met en évidence l’importance de la conservation du savoir maçonnique, de l’analyse historique et de la discussion rigoureuse pour maintenir l’intégrité et la profondeur de la pratique maçonnique.

Puis, dans son avant-propos, François Caux, Respectable Maître Provincial de la Province d’Auvergne, discute des traditions initiatiques et de la foi en le Grand Architecte de l’Univers, en réfléchissant sur les valeurs spirituelles et morales maçonniques.

François Caux parle donc de l’initiation comme une intégration dans la « Tradition Rectifiée », en lien avec la franc-maçonnerie universelle, soulignant l’engagement inaliénable des membres à cette tradition séculaire. La foi en Dieu, le Grand Architecte de l’Univers, est présentée comme la pierre angulaire de cette tradition. Il insiste sur la construction de soi qui s’apparente à la construction du Temple du Roi Salomon, symbolisant la quête maçonnique pour la sagesse, la connaissance, et l’évolution spirituelle. La réalisation de soi, selon lui, est alignée sur le plan divin, et la pleine humanité s’atteint par le biais de l’accomplissement spirituel, opérant avec dignité et humilité pour parachever la création.

L’avant-propos évoque également le concept de récompense morale, proportionnée au mérite de chacun, et la recherche d’une lumière spirituelle éloignée des ténèbres de l’erreur, insistant sur la nécessité d’une foi solide et de la conviction en un être parfait — symbolisé par le Grand Architecte.

François Caux mentionne l’importance de préserver la tradition maçonnique et d’approfondir la connaissance des origines et des sources pour éviter l’oubli ou la perte de la mémoire collective, considérant cela comme essentiel pour éviter les “maux” plus grands.

Il conclut en valorisant les Cahiers de la Loge de recherche Héritage n° 2 comme une entreprise enthousiasmante pour l’apprentissage et l’assimilation des vérités de demain et pour la découverte des vérités toujours actuelles. Il y a une référence voilée au mystère maçonnique, suggérant que la révélation des vérités est progressive et liée à l’éveil de l’intelligence et à la persévérance dans la recherche.

Un avant-propos qui souligne bien la continuité et l’importance de la tradition dans la quête maçonnique pour la sagesse et la spiritualité, et met en avant le rôle vital de l’étude et de la recherche pour approfondir et maintenir les enseignements et la compréhension du Rite Écossais Rectifié.

Dominique daffos

Et c’est avec l’introduction de Dominique Daffos, président du groupe de recherche Héritage, qu’est approfondi le but de la publication, mettant l’accent sur le travail minutieux de révision des documents originaux pour présenter le rituel du grade de maître de manière respectueuse.

Son introduction met en lumière les efforts déployés pour offrir aux lecteurs une revue de recherche approfondie sur la maçonnerie rectifiée et ses origines. Ce numéro vise spécifiquement à donner toute la place au troisième grade de la maçonnerie. Un groupe de travail a réalisé une relecture méticuleuse des documents originaux, datant du XVIIIe siècle, qui ont établi le rituel respectueux des écrits de cette époque. D’ailleurs, des pages 81 à 197, nous trouvons la reproduction du manuscrit FM4 (532) de la Bibliothèque nationale de France/Gallica.

Dans cette introduction, Dominique adresse ses remerciements au TRGM pour son soutien et sa proposition de sujets pour la Loge « Héritage » n° 2, permettant de travailler sur les sujets d’histoire, de spiritualité inhérente au Rite Écossais Rectifié, de la pensée et de la « marque Willermozienne ».

Le texte mentionne également des contributions notables comme celles de François Caux qui compare l’homme à des arbres et des plantes, évoquant l’importance de la nature et de l’ésotérisme. Cela reflète l’interaction entre la voix de la nature et la raison, ainsi que la recherche d’une union entre le cœur et l’esprit de l’homme dans le contexte de la franc-maçonnerie rectifiée.

Le numéro explore les correspondances peu connues du Ms 4707 de la Bibliothèque municipale de Lyon. Il plonge également dans les travaux de Jean-Baptiste Willermoz et dans les défis posés à l’ordre maçonnique pour maintenir la discipline et l’ordre. Il y a des références à des figures maçonniques importantes telles que Maître Hiram et l’article de Jean-Claude Sitbon qui parle de la réception/initiation maçonnique.

Gérard Gendet

Le lecteur aura aussi le plaisir de se plonger dans « De la croyance au grade d’apprenti à la profession de foi du Chevalier » et du « Concept de Religion au Rite Écossais Rectifié » de Gérard Gendet pour ensuite, avec Dominique Daffos et « Inédit Ms 7407 : Lettres de J.-B. Willermoz et d’autres à D. B. Lajard » prendre connaissance de l’analyse de correspondances inédites entre J.-B. Willermoz et D.B. Lajard. Avec la contribution de Jean-Claude Sitbon « Les talents et les vertus d’Hiram : Hiram biblique, Hiram maçonnique », nous explorons  la  juxtaposition de la figure biblique d’Hiram, l’architecte du temple de Salomon, avec son homologue dans la tradition maçonnique, explorant les qualités morales et symboliques attribuées à ce personnage. Enfin le « Rituel du grade de Maître du Rite Écossais Rectifié », dernier article dû à la plume de Lionel Léturgie, nous entrons dans le détail de la méthodologie rigoureuse mise en œuvre par la GLTSO afin de procéder à des modifications significatives au dernier rituel au grade de maître en vigueur.

Jean-Claude Sitbon

Ce dernier opus de la revue « Héritage Willermoz » se distingue par l’exploration de documents inédits, apportant ainsi une contribution précieuse à la compréhension du Rite Écossais Rectifié. Ces textes, soigneusement étudiés et commentés par des spécialistes, enrichissent le patrimoine intellectuel de la Grande Loge Traditionnelle Symbolique Opéra et constituent une ressource constructive pour les lecteurs intéressés par la profondeur historique et symbolique de la franc-maçonnerie.

Loge de recherche Héritage N° 2

Cahier n° 8Collection Héritage Willermoz

Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, 2024, 200 pages, 18 €

Vous trouverez ; ci-dessous, le formulaire d’abonnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES