sam 15 juin 2024 - 09:06

Le Grand Orient de Suisse a invité l’imam Chalghoumi, ce maçon sans tablier

C’est ce dimanche 4 février que nous apprenons que l’imam Hassen Chalghoumi a donné une conférence au Grand Orient de Suisse le 18 janvier dernier. Ce dernier le qualifiant de maçon sans tablier !

Qui est l’imam Hassen Chalghoumi

C’est une figure publique française connue pour son engagement en faveur du dialogue interreligieux et de la lutte contre l’extrémisme. Né en Tunisie, il est devenu imam de la mosquée de Drancy, en Seine-Saint-Denis, France. Chalghoumi s’est distingué par ses prises de position en faveur d’un islam modéré et ouvert, prônant la tolérance et le respect entre les différentes communautés religieuses.

Il a souvent été au centre de l’attention médiatique pour ses appels au dialogue entre les musulmans et les juifs en France et ses efforts pour promouvoir une compréhension mutuelle. Cela lui a valu à la fois du soutien et des critiques, notamment de la part de certains secteurs de la communauté musulmane qui voient d’un mauvais œil ses positions et ses rencontres avec des représentants d’autres religions.

Genève – Source Wikimedia Commons.

Chalghoumi a également pris position sur des questions sociales et politiques, notamment en ce qui concerne l’intégration des musulmans en France, la laïcité, et la lutte contre le terrorisme et l’antisémitisme. Ses efforts pour favoriser le dialogue interreligieux l’ont amené à collaborer avec diverses organisations en France et à l’international.

Son parcours et ses engagements illustrent les défis et les possibilités du dialogue interreligieux dans le contexte contemporain, surtout dans des sociétés multiculturelles confrontées à des tensions communautaires et à la menace de l’extrémisme.

Qu’est-ce qu’un maçon sans tablier ?

Le tablier est un habit – habit vient du latin habitus signifiant manière d’être – considéré comme un des symboles majeur de la franc-maçonnerie.

Pour qualifier une personne profane, c’est-à-dire extérieure à la franc-maçonnerie mais partageant des valeurs ou des idéaux similaires à ceux de cette organisation, on peut effectivement utiliser l’expression « maçon sans tablier ». Cette métaphore illustre l’idée que bien que la personne n’ait pas été initiée formellement à la franc-maçonnerie et donc ne participe pas aux rituels maçonniques (où le port du tablier est un élément symbolique important), elle incarne néanmoins les principes et les valeurs chers à la franc-maçonnerie.

Les valeurs de la franc-maçonnerie comprennent la fraternité, l’égalité, la liberté de conscience, le perfectionnement moral et intellectuel de l’individu, ainsi que l’engagement en faveur du progrès social et moral de l’humanité. Une personne qualifiée de « maçon sans tablier » serait donc quelqu’un qui, dans son comportement et ses convictions, reflète ces idéaux sans avoir formellement rejoint les rangs de la franc-maçonnerie.

Le Grand Orient de Suisse (GOS)

C’est une obédience qui fait partie du paysage des obédiences maçonniques en Suisse. Cependant, il est important de noter que les informations spécifiques sur le Grand Orient de Suisse peuvent parfois être moins accessibles ou moins connues que celles concernant d’autres obédiences maçonniques plus largement médiatisées, comme le Grand Orient de France ou la Grande Loge de Suisse (Alpina).

La franc-maçonnerie en Suisse est caractérisée par une diversité d’obédiences et de loges qui travaillent selon différents rites et traditions. La Grande Loge Alpina, par exemple, est l’une des plus anciennes et des plus reconnues obédiences maçonniques en Suisse, représentant la franc-maçonnerie régulière qui maintient des relations avec d’autres grandes loges régulières à travers le monde.

tablier REAA – Source Wikipédia GOS

Le Grand Orient de Suisse, s’il suit les pratiques communes à de nombreuses obédiences du Grand Orient, pourrait se distinguer par des positions spécifiques sur des questions comme la laïcité, l’engagement sociétal et politique, ou l’ouverture aux hommes de toutes religions (ou sans religion), conformément aux principes de certaines obédiences libérales ou adogmatiques. Ces obédiences tendent à mettre un accent particulier sur la liberté de conscience, la recherche de la vérité, et l’engagement en faveur des valeurs humanistes et républicaines.

Il est essentiel de consulter des sources directes ou des publications officielles du Grand Orient de Suisse pour obtenir des informations précises et à jour sur ses activités, ses principes et son histoire. La franc-maçonnerie étant une institution discrète, les détails spécifiques concernant ses rites, ses objectifs et ses membres peuvent ne pas être largement diffusés au public.

Ce que nous rapporte le , le Grand Orient de Suisse et la loge Fidélité & Liberté, à l’orient de de Genève

« L’imam Chalghoumi, ce maçon sans tablier

Le 18 janvier dernier, le Grand Orient de Suisse et la loge Fidélité & Liberté de Genève, accueillaient l’Imam Hassen Chalghoumi, président de la conférence des imams de France. Le thème portait sur la fraternité et le dialogue interreligieux.

L’imam de Drancy vit en exil intérieur, loin de sa famille installée à l’autre bout du monde pour des raisons de sécurité. C’est le prix à payer pour son combat contre l’islamisme et son corollaire l’intolérance. Sa voix est douce et ferme lorsqu’il cite un dicton arabe qui dit que : « s’il n’est pas frère dans votre religion, il l’est dans votre humanité. » Le cadre est posé. Avant tout, ce religieux veut combattre les idées reçues en précisant que l’islamisme est une lecture rigide de l’islam à laquelle s’ajoutent des traditions locales sans aucun fondement religieux et qui ne représente en rien l’immense majorité des fidèles à travers le monde. À l’heure actuelle, nous pouvons constater que ce phénomène progresse en Europe alors qu’il recule dans le monde arabe. Nos pays ont laissé faire et n’ont pas pris la mesure du phénomène. La Suisse elle-même a sur son sol des prédicateurs et représentants des « Frères musulmans ». Tout cela ne peut malheureusement rester sans effet.

L’intégrisme trouve de l’écho et se nourrit principalement du fait de la cause palestinienne d’une part et d’une volonté d’asservissement de la femme d’autre part. Nous le voyons bien, le nombre d’actes racistes et antisémites est corrélé avec l’actualité politique.  Quant au port du voile chez la femme, censé la protéger, est-il obligatoire dans l’islam ou non ? L’imam balaie d’une pichenette cette fausse problématique : « La religion n’impose pas celui-ci et la meilleure protection pour les musulmanes ne réside pas dans le fichu qui couvre leur tête, mais dans les diplômes qui leur permettront de s’affranchir et de surmonter tous les obstacles de la vie. »  Concernant la situation en Palestine, il espère comme nous tous, que ce drame prendra fin bientôt et apporte une vision nuancée, sans parti pris, si ce n’est celui de l’humanité.

Une chance : la laïcité

Considérant l’indifférence devant la montée de l’islamisme et de l’extrême-droite en France, Chalghoumi avertit : « Il ne faut surtout pas rester les bras croisés. Hitler a commencé par la parole et nous connaissons tous le terrible drame du génocide juif. » Pour autant, il ajoute que la parole doit rester libre, mais éthique. Et que la laïcité est une chance pour les musulmans, libre à chacun de pratiquer ou non sa religion.

L’imam de Drancy déplore le climat antisémite qui règne dans l’Hexagone. Des Français de confession israélite vivent la peur au ventre dans leur quartier, certains même ont retiré leur nom de leur boîte aux lettres de peur des représailles. Il vilipende les prêches incendiaires du vendredi, jour de prière hebdomadaire, qui instillent la haine dans certaines mosquées de France. Il réclame de la clarté et de la fermeté. Au passage, il évoque le cas de ces moudjahidines numériques qui sévissent sur les réseaux sociaux français. Leur mission : séparer à jamais la communauté musulmane de son pendant juif.

L’homme ne désespère pas de jeter des ponts entre les deux communautés. Le résultat n’est pas toujours évident, mais ce maçon sans tablier continue de tailler sa pierre pour apporter sa contribution à la cathédrale de la tolérance.

Cette rencontre n’a laissé aucun des participants indifférents. Le Vénérable Maître de la Loge Fidélité et Liberté ainsi que le Grand Maître du Grand Orient de Suisse, Christophe Ravel, s’honorent, en conclusion, d’avoir reçu cet homme de paix. « Voici un homme qui aurait sans aucun doute sa place parmi nous. Son engagement pour la défense de nos valeurs communes que sont la Liberté, l’Égalité et la Fraternité va bien au-delà des simples mots dont nous avons l’habitude d’user. Cette soirée restera un moment particulier dans l’histoire de notre Obédience, à marquer d’une pierre polie, qui nous permettra pour longtemps d’éclairer nos chemins de réflexion ».

Source discours : GOS – Photos GOS ; Wikimedia Commons, IHE2F

5 Commentaires

  1. Bravo pour cet Oman prônant la paix et son estime pour la laïcité.
    Par contre l’expression maçon sans Tablier me déplaît pas car cela marque un non engagement.
    Cela nous prive de dialogue en Loge (sauf invité). Dans mon Orient, et dans notre temple à Cannes du GODF, comme dans le temple de la GLF que je visite du en tout sur les environ 900 Sœurs et Frères je doute qu’il y ai plus de 5 (cinq) Franc Maçons musulman.

    Pourquoi ?
    Webmaster d’un site sur les 50 demandes/candudatures recues 0 (zéro) profane musulman.
    La question d’allergie au Tablier se pose t elle ? Si j’estime à 25pct le recrutement par contre relation 75pct vient de “candidature spontanée”.
    Cette non mixité religieuse me désole. J’ai des amis profanes musulmans mais “merci non Alain, la Franc maçonnerie ne m’intéresse pas”.

  2. La notion de maçon sans tablier est stupide. Il ne suffit pas de partager les valeurs des Francs-maçons pour faire de vous un maçon. Être Franc-maçon c’est d’abord et avant tout être un initié. Rien à voir avec le profane. Disons juste que cet imam est quelqu’un de bien et un humaniste.

  3. Totalement d’accord avec Alain et Zoulou,
    Un franc-maçon a vu la Lumière. Il a prêté serment sur le Livre de la Loi Sacrée et est initié à nos Mystères.
    Un profane est un profane qui est et reste (du moins à la GNLF) à la porte du Temple.
    Il y a beaucoup de gens de haute valeur, en dehors de la franc-maçonnerie mais il n’existe pas de franc-maçon sans tablier ; un franc-maçon par définition devant porter un tablier.
    Dans mon atelier, un F est musulman. Il en a été le VM. Il a prêté serment comme il se doit et porte un tablier en L.
    Merci pour tous ses articles qui visiblement ne laissent pas indifférent et c’est une bonne chose.

  4. Je n’ai pas pour habitude de commenter les sujets publiés car j’apprends tous les jours avec 450.frm.
    Mais lorsque je lis un article sur un sujet que je connais, je suis du moins déçu. Du coup, une question me taraude: Est-ce que tout ce que je lis sur mon site adoré est parole d’évangile? Le doute s’est installé en moi.
    Lorsqu’on lit, ICI, que l’imam, auto proclamé, Chalghoumi est le président de la conférence des imams de France, sans porter aucun jugement sur cette affirmation, je dis simplement que ladite conférence n’existe pas. Il existe bien un Conseil français du culte musulman (CFCM) et c’est peut-être la seule association reconnue par l’Etat Français.
    Chalghoumi, probablement inconsciemment, donne une image erronée des musulmans français qu’on veut limiter à une communauté. D’ailleurs, contrairement à ce que raconte ce gars, le dialogue entre musulmans et juifs a toujours existé (heureusement). Les extrémistes de tous bords veulent nous faire gober le contraire. A ma connaissance, l’histoire est commune au trois religions (du livre) et les musulmans n’ont jamais persécuté les juifs pour leur religion. Je dis bien “à ma connaissance”. Sachez mes frères (oui j’ai oublié de dire que j’ai été initié il y’a 12 ans et mon tablier a changé de couleur plusieurs fois), qu’un musulman ne peut l’être s’il nie la valeur des 2 religions juive et chrétienne, s’il nie ou occulte tous les livres de la tradition abrahamique. Vous ne verrez jamais un musulman bruler une bible, par exemple.
    Enfin, pour répondre à Hugo Alain, il y a beaucoup de musulmans sur les colonnes, toutes obédiences confondues. Quid des obédiences au Maroc, au Liban, en Turquie et même en Israël.
    Néanmoins, en France, peut-être plus en province, les demandes de musulmans ou supposés sont moindres pour différentes raisons. Des fois très peu fraternelles, d’ailleurs, mais le fait et que pour les Français d’origine africaine ou maghrébine, le danger est réel et la crainte pour leur vie n’est pas si loin tellement l’antimaçonnisme est développé dans ces pays, grâce aux extrémistes. La franc-maçonnerie est juste interdite par la loi dans beaucoup de pays. LA raisons est évidente : les réunions vertueuses nuisent aux pouvoirs pas très légitimes.

  5. C’est une blague, ce personnage ne représente rien, c’est l’imam préféré des islamophobes ça c’est un fait évident. Ils y a dans les croyants des personnes qui partagent les valeurs maconiques,celui-ci est guignol qui hatise la haine de l’autre. Une enquête a démontré qu’il a reçu des fonds du sulfureux pseudo milliardaire mêlée à l’affaire benallah. Une soeur du DH de Bruxelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES