sam 20 avril 2024 - 06:04

Controverse au Clipsas : le message polémique du Président provoque des remous

En cette fin d’année 2023, la rédaction a reçu une communication émanant du Secrétaire Général du CLIPSAS. Le message du Président Iván Herrera Michel, initialement destiné aux membres, a suscité une vague de surprises et de questionnements au sein des Obédiences adhérentes. Les messages présidentiels annuels, habituellement imprégnés de symbolisme maçonnique, se sont toujours tenus à distance des sujets politiques ou religieux.

Iván Herrera Michel – Président-CLIPSA du

En cette fin d’année 2023, la rédaction a reçu une communication émanant du Secrétaire Général du CLIPSAS. Le message du Président Iván Herrera Michel, initialement destiné aux membres, a suscité une vague de surprises et de questionnements au sein des Obédiences adhérentes. Les messages présidentiels annuels, habituellement imprégnés de symbolisme maçonnique, se sont toujours tenus à distance des sujets politiques ou religieux.

Cependant, cette année, le Président a notablement dévié de cette tradition en choisissant de s’adresser directement aux parents et enseignants du monde entier, un auditoire nettement distinct du cercle habituel des “Sœurs et Frères” maçonniques.

Cette rupture inattendue a généré une ambiguïté autour du message présidentiel, éveillant des interrogations essentielles sur la convenance de ce discours avec des thématiques étrangères à la franc-maçonnerie, en particulier la politique et la religion. La réaction fut telle que des membres du CLIPSAS se sont même interrogés sur la pertinence de ce message à leur égard.

Cette initiative, loin d’être perçue comme un geste insignifiant, soulève de sérieuses préoccupations quant à l’incursion de la politique dans des messages présumés neutres et bienveillants. La démarche du président d’une organisation maçonnique internationale, qui semble prétendre influencer les valeurs et orientations éducatives à l’échelle planétaire, interpelle profondément.

Ce geste pourrait-il signifier une tentative du Président de se mêler à la politique mondiale, influençant ainsi les directives éducatives et les perspectives idéologiques à une échelle bien plus vaste ?

Il est essentiel de rappeler que le CLIPSAS n’est pas une Super Obédience. Sa mission, telle que décrite sur son site web (https://clipsas.org), consiste à aborder certains aspects sociaux, majoritairement via des commissions telles que l’ODH, ECOSOC, ou UNESCO, et non à dicter ou à influencer directement les politiques éducatives ou idéologiques à l’échelle mondiale.

Des fissures au sein du bureau du CLIPSAS ?

Des murmures de dissension au sein du bureau exécutif du CLIPSAS commencent à se faire entendre. Des sources fiables internes suggèrent une montée de mécontentement face aux décisions prises de manière unilatérale par le Président Iván Herrera Michel.

De plus, une observation attentive des membres du CLIPSAS a révélé une tendance récente : les communications émanant du Président sont exclusivement libellées en son nom propre, sans aucune mention des autres membres du bureau. Cette situation soulève des questions sur la cohésion et l’unité au sein de l’organe dirigeant de l’organisation. Nous attendons une clarification officielle du bureau du CLIPSAS pour confirmer ou infirmer ces allégations, afin de comprendre pleinement la dynamique actuelle au sein de cette structure maçonnique internationale.

Est-ce la fin du CLIPSAS ?

Face à cette série de développements inquiétants au sein du CLIPSAS, une question brûlante se pose : assistons-nous à l’effritement de l’intégrité et de l’unité de cette institution maçonnique respectée ? Les agissements récents du Président Iván Herrera Michel, s’écartant des principes maçonniques et s’immisçant dans des domaines politiques et éducatifs, ébranlent profondément la confiance des membres et des Obédiences affiliées. Ces actions, loin d’être des incidents isolés, semblent révéler une tendance à la centralisation du pouvoir et à l’autoritarisme, éclipsant les voix collectives du bureau et, par extension, de la communauté maçonnique dans son ensemble.

Ce mode de gouvernance, s’il se poursuit, risque de transformer le CLIPSAS en un véhicule pour les ambitions personnelles et les perspectives idéologiques du Président, au détriment des valeurs fondamentales de fraternité, d’équité et de recherche de la vérité qui sont chères à la franc-maçonnerie.

L’absence de transparence et de consultation au sein du bureau du CLIPSAS, comme le souligne notre précédent article ‘Du rififi au CLIPSAS : est-ce qu’il y a un président à bord ?’, n’est pas seulement un signe de mauvaise gestion ; c’est une alarme retentissante signalant une dérive potentiellement dangereuse.

L’heure est grave. Si le CLIPSAS souhaite maintenir son statut de phare de la pensée et de l’action maçonnique, une réévaluation immédiate de ses pratiques de leadership et de communication est impérative. Il en va de la préservation de l’intégrité de l’organisation et, plus largement, de la confiance de ses membres et de la communauté internationale envers la franc-maçonnerie. Les membres et les Obédiences doivent exiger transparence, responsabilité et respect des traditions maçonniques, faute de quoi le CLIPSAS risque de se retrouver dans une spirale irréversible de déclin et de discorde interne.

3 Commentaires

  1. De quelle polémique parle-t-on ? Depuis quand un message adressé aux professeurs et aux parents du monde est polémique ? Mon T.C.F., peut-on au moins avoir un extrait du texte considéré comme polémique ?

    Ou peut-être, après son interview publiée sur Hiram.be, fallait-il une réponse, vu votre grande fraternité manifestée envers Geplu. Nous sommes dans le monde maçonnique, donc nous nous détestons fraternellement, n’est-ce pas ?

    Ah… mais j’oublie… cette année, ce sont des élections aux CLIPSAS… Il semble qu’il ne soutienne pas le bon candidat, donc il est absolument nécessaire de détruire sa crédibilité. Enfin, pas avec cet article, mais… persévérez, mon frère. À la gloire de la géopolitique maçonnique et des élections qui approchent !

  2. Je suis surpris du faible niveau moral de la source consultée. Tout le monde reconnaît qu’Iván Herrera Michel a élevé le niveau moral et intellectuel de la présidence du Clipsas et que son message est plein de valeurs et de principes maçonniques. Il a également mené une politique de soin et d’austérité pour le trésor du Clipsas. Est-ce que c’est ça qui dérange certains ?

  3. Excelente comentario.- los felicito, hay que recordarles los principios de la ORDEN Y DESENMASCARAR A EL HIPÓCRITA, Y ABATIR LA ARROGANCIA, PREPOTENCIA ETC .- TAF:. *La Luz* siempre vencerá la obscuridad, se podrá estudiar la luz pero la obscuridad NO.-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES