sam 20 avril 2024 - 06:04

Maçons célèbres du 33e degré : les membres d’élite et leur influence

De notre confrère freemasonscommunity.life – Par William Régal

La franc-maçonnerie, la plus grande organisation fraternelle au monde, compte de nombreux membres célèbres. Mais savez-vous lesquels sont des maçons du 33ème degré ? Dans cet aperçu complet du rang le plus privilégié de la franc-maçonnerie – le 33e degré – je vais vous présenter ses membres les plus renommés qui ont influencé des moments charnières de l’histoire.

Prêt pour un voyage fascinant à travers les siècles ? Allons-y!”

Comprendre la franc-maçonnerie

La franc-maçonnerie est une fraternité mondiale qui a résisté à l’épreuve du temps depuis plus de cinq siècles, comptant plus de six millions de membres dans le monde. Cette organisation puise ses racines dans les guildes de tailleurs de pierre de l’Europe médiévale et combine ces anciennes traditions avec des enseignements philosophiques.

Sa riche histoire en dit long sur l’évolution des sociétés et continue de capter l’attention des chercheurs modernes et des passionnés d’histoire.

Le symbolisme de l’artisanat, tiré en grande partie des outils architecturaux utilisés dans les travaux de maçonnerie – comme l’équerre et le compas – porte de profondes significations métaphoriques tournant autour de la croissance personnelle, des normes morales, de la vertu, de l’égalité et de la charité, entre autres.

Les francs-maçons progressent à travers trois diplômes primaires : Apprenti entré ; Compagnonnage ; Maître Maçon représentant chacun différents niveaux de développement personnel au sein de leur système.

Le très convoité 33e degré en maçonnerie est un symbole non seulement de maîtrise, mais aussi de contributions significatives à l’humanité.

La signification du 33e degré en maçonnerie

Dans la hiérarchie maçonnique, atteindre le 33e degré est un grand honneur conféré aux membres qui ont apporté des contributions significatives à la société ou à la franc-maçonnerie en général. Il s’agit d’un diplôme honorifique décerné par le Conseil suprême du rite écossais, l’un des nombreux organes annexes de la franc-maçonnerie.

Ce rang reflète un immense dévouement et un engagement car il nécessite des années d’implication et d’avancement progressif à travers les enseignements maçonniques.

Le nombre « 33 » lui-même a une signification symbolique dans la numérologie et dans les contextes religieux, souvent associé à la conscience spirituelle et à l’illumination. Dans ce contexte, les Maçons du 33ème Degré sont considérés comme des « Illuminés », porteurs d’une immense responsabilité.

Les lumières qui brillent sur leur sagesse guident ceux qui sont sous leur mentorat tout en influençant également les questions sociétales majeures, comme en témoigne le fait que de nombreuses personnalités influentes à travers l’histoire sont des maçons du 33e degré.

Par conséquent, l’obtention de ce statut vénéré transcende la compréhension conventionnelle ; cela reflète une vie consacrée à la promotion de la fraternité, de la charité et du développement personnel – des valeurs fondamentales que la franc-maçonnerie salue depuis des temps immémoriaux !

Maçons célèbres du 33e degré

Harry Truman, Benjamin Franklin, Simón Bolívar, Buzz Aldrin et J. Edgar Hoover – ce ne sont là que quelques-uns des célèbres maçons du 33e degré qui ont laissé une marque indélébile dans l’histoire. Nous allons maintenant découvrir les secrets de leur appartenance maçonnique et comment cela a façonné leurs contributions à la société.

Notez qu’il y a environ 160 000 membres du rite écossais dans le monde, seulement environ 4 000 détiennent ce 33e degré distingué. Par conséquent, pour les besoins de cet article, nous explorerons uniquement une sélection des personnalités les plus éminentes ayant atteint ce rang prestigieux.

Harry Truman : le 33e président et franc-maçon

Harry S. Truman, le 33e président des États-Unis, entretenait un lien long et profond avec la franc-maçonnerie, qui s’étendait bien au-delà de sa présidence. Le parcours de Truman dans la maçonnerie a commencé en 1909 et sa passion pour la fraternité l’a conduit au prestigieux 33e degré, rang qu’il a atteint en 1945.

Ses valeurs maçonniques ont profondément influencé son approche du leadership. La présidence de Truman a été marquée par son engagement en faveur de l’égalité et de l’équité, principes inhérents aux enseignements maçonniques. Au cours de son mandat, il a défendu les droits civiques et la justice sociale, faisant écho aux idéaux maçonniques de fraternité et d’égalité universelle.

Truman a également occupé divers postes de direction au sein de la fraternité maçonnique, notamment le poste prestigieux de Grand Maître de la Grande Loge du Missouri. Il reste le seul président américain à avoir exercé les fonctions de Grand Maître, témoignage de son dévouement à la franc-maçonnerie.

Le rôle de la franc-maçonnerie dans la vie et le leadership de Truman offre des informations précieuses sur la manière dont ces enseignements anciens peuvent façonner les dirigeants du monde et, par extension, le cours de l’histoire.

L’héritage de Truman, à la fois président et franc-maçon, est un puissant rappel de l’impact significatif que la franc-maçonnerie a eu sur des personnalités influentes à travers l’histoire.

Benjamin Franklin : père fondateur et franc-maçon

Benjamin Franklin, l’un des pères fondateurs de l’Amérique, était plus qu’un simple homme d’État et inventeur influent. Il a également joué un rôle important au sein des francs-maçons en tant que membre de la Saint John’s Lodge à Philadelphie.

Son histoire maçonnique est étroitement liée à sa contribution à la formation de notre nation pendant la guerre d’indépendance.

En tant que membre du Leather Apron Club également, il propageait des principes proches de ceux des francs-maçons, promouvant la fraternité et la vertu plutôt que le conflit et la méchanceté.

Combinant prouesses intellectuelles et principes maçonniques, Franklin a contribué à façonner l’histoire américaine de bien plus de façons que nous ne le pensons.

Le rôle essentiel que cet illustre maçon du 33e degré a joué au sein de telles sociétés secrètes souligne leur importance tout au long des périodes cruciales de la formation des événements historiques.

Simón Bolívar : Libération et maçonnerie

Simón Bolívar, l’emblématique libérateur sud-américain, était non seulement un leader visionnaire mais aussi un maçon du 33e degré.

Son implication dans la Franc-Maçonnerie témoigne de son engagement en faveur du développement personnel et des valeurs de fraternité et de charité que promeut la Franc-Maçonnerie.

L’appartenance de Bolívar à la Loge maçonnique « Lautaro » a joué un rôle important dans la formation de ses idéaux révolutionnaires et dans son cheminement vers l’indépendance. Règle espagnole.

En tant que l’une des figures les plus marquantes de l’histoire de l’Amérique latine, ses contributions aux mouvements de libération continuent d’inspirer des générations à travers le monde.

Buzz Aldrin : le voyage d’un maçon vers la Lune

Buzz Aldrin, nom synonyme d’exploration spatiale, est réputé pour avoir été l’un des premiers hommes à marcher sur la Lune.

Cependant, ce que beaucoup ne savent peut-être pas, c’est qu’Aldrin est également un maçon du 33e degré, un rang qu’il a atteint dans le rite écossais de la franc-maçonnerie.

Le voyage maçonnique d’Aldrin a commencé en 1955, à Oak Park Lodge n°864 en Alabama, et ce fut un voyage qui le mènera littéralement vers les étoiles.

Il est intéressant de noter qu’Aldrin a emporté un drapeau maçonnique avec lui lors de la mission Apollo 11, étendant symboliquement l’influence maçonnique au-delà de notre planète.

Les croyances maçonniques d’Aldrin ont eu un impact profond sur son approche de sa carrière et de sa vie à la NASA.

Les valeurs de fraternité et d’intégrité, au cœur des enseignements maçonniques, se reflétaient dans l’engagement d’Aldrin envers le travail d’équipe pendant la mission lunaire.

Il croyait en l’unité et la coopération en tant qu’équipage, travaillant ensemble pour le bien de toute l’humanité – des principes qui rappellent les enseignements maçonniques.

Le fait qu’un maçon du 33e degré ait été l’un des premiers hommes à marcher sur la lune souligne la profonde influence de la franc-maçonnerie.

Les contributions d’Aldrin à l’exploration spatiale et son adhésion aux principes maçonniques constituent un autre exemple de la façon dont les enseignements de la franc-maçonnerie ont imprégné même les secteurs les plus avancés de la réussite humaine.

J. Edgar Hoover : Maître maçon à 25 ans

En tant que jeune homme, J. Edgar Hoover a entrepris son parcours de franc-maçon et a rapidement gravi les échelons de la société secrète. À l’âge de 25 ans, il est devenu Maître maçon, faisant preuve d’un niveau impressionnant de dévouement et d’engagement envers le métier.

Tout au long de sa carrière, Hoover a reçu de nombreuses distinctions de la part de l’ordre maçonnique pour ses contributions et ses réalisations. Son implication dans la franc-maçonnerie a sans aucun doute joué un rôle important dans la formation de son caractère et de ses valeurs, alors qu’il est devenu l’une des figures les plus influentes de l’histoire des forces de l’ordre américaines.

Il est vraiment remarquable de voir à quel point un si jeune individu a pu avoir un tel impact au sein de cette ancienne fraternité.

Autres membres notables

Certaines personnes prétendent que des personnages historiques comme George Washington, Mark Twain, John Elway, Jesse Jackson, Thurgood Marshall, etc… étaient du 33e degré. Francs-maçons.

Cependant, il est essentiel d’aborder ces affirmations avec prudence et de vérifier leur exactitude, car certaines informations sur la franc-maçonnerie et ses membres peuvent être spéculatives ou trompeuses.

Membres honoraires du Conseil suprême

Les membres honoraires du Conseil suprême comprennent des personnes reconnues pour leurs contributions à la franc-maçonnerie avant et après 1980.

Membres intronisés de 1980 à nos jours

NomAnnée d’intronisationContribution notable
Jesse Jackson1987Militant des droits civiques et ancien candidat à la présidentielle
John Elway2002Footballeur américain de renom et directeur général des Denver Broncos
Silvio Berlusconi1993Ancien Premier ministre italien et magnat des médias

Comme le montre le tableau, ces hommes ont gravé leur nom dans les annales de l’histoire, tout en défendant les principes et les vertus de la franc-maçonnerie. Leurs réalisations continuent d’inspirer les générations actuelles et futures de francs-maçons.

Membres couronnés avant 1980

NomAnnée couronnéeRôle publicContribution à la franc-maçonnerie
Benjamin Franklin1761Père fondateur, inventeur, écrivainL’un des premiers maçons, ses idéaux philosophiques continuent de façonner la franc-maçonnerie.
George Washington1788Premier président des États-UnisSon leadership continue d’inspirer les maçons du monde entier.
Simon Bolivar1804Libertador d’Amérique du SudSes principes de liberté et d’égalité sont fondamentaux dans les traditions maçonniques.
Winston Churchill1901Premier ministre du Royaume-UniSon courage et sa résilience inébranlables sont des qualités admirées par les maçons.
Franklin D. Roosevelt193032e président des États-UnisSon engagement de longue date dans le service public résonne avec les idéaux maçonniques de charité et de fraternité.
J. Edgar Hoover1955Premier directeur du FBISon dévouement à la justice s’aligne sur les valeurs maçonniques de vérité et d’intégrité.

Chacun de ces membres a eu une influence significative sur la fraternité maçonnique et sur la société dans son ensemble, illustrant les valeurs de fraternité, de charité et de développement personnel. Leur influence continue de résonner au sein des loges maçonniques et de leurs membres à travers le monde.

Conclusion

La liste des maçons célèbres du 33e degré témoigne de l’influence durable et de l’histoire fascinante de la franc-maçonnerie. Ces individus ont laissé une marque indélébile sur la politique, la littérature et la société.

Alors que nous continuons à découvrir les contributions des francs-maçons à travers l’histoire, leur héritage nous rappelle le pouvoir de la fraternité et du développement personnel au sein de cette organisation énigmatique.

FAQ

Combien de maçons du 33ème degré existe-t-il actuellement ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre définitivement car le nombre de maçons du 33e degré fluctue au fil du temps. Les personnes qui ont fait preuve d’un dévouement et d’un sacrifice exceptionnels envers la franc-maçonnerie peuvent se voir accorder ce diplôme honorifique par le Conseil suprême, mais les chiffres précis ne sont pas facilement disponibles.

Des individus noirs célèbres ont-ils été maçons du 33e degré ?

Il y a eu des individus noirs célèbres qui ont atteint le 33ème degré distingué en maçonnerie. Le révérend Jesse Jackson en est un exemple marquant, étant un franc-maçon du 33e degré Prince Hall. Bien que le groupe de Prince Hall ait initialement rompu ses liens avec les loges traditionnelles en raison de tensions raciales, ces problèmes se sont depuis atténués et les maçons de Prince Hall continuent de produire des personnalités influentes comme Jackson.

Comment devient-on maçon du 33ème degré ?

Pour devenir maçon du 33e degré, un individu doit d’abord rejoindre une loge régulière et passer par différents degrés au sein de la structure de franc-maçonnerie de sa juridiction. Ils doivent également faire preuve d’un dévouement et d’un service exceptionnels envers le métier pendant de nombreuses années avant d’être nominés pour ce grade prestigieux.

Y a-t-il des avantages ou des privilèges spécifiques associés au fait d’être maçon du 33e degré ?

Bien que l’attribution du titre de maçon du 33e degré soit une reconnaissance estimée au sein de la franc-maçonnerie, elle ne confère aucun privilège ou avantage exclusif au-delà de ceux dont disposent les autres membres de la fraternité à des degrés inférieurs. La vraie valeur réside dans la croissance personnelle, les connaissances acquises grâce à une implication continue et la camaraderie partagée entre les autres membres dans ce voyage vers l’illumination.

8 Commentaires

  1. Benjamin Franklin est mort en 1790, George Washington en 1799.
    La création du premier Suprême Conseil du monde a lieu en 1801.
    Cherchez l’erreur.

    • Benjamin Franklin n’a évidemment pas pu être 33ème, mais ce fut un FM éminent qu a présidé la loge “les Neuf soeurs” à Paris, et qui a contribué de façon décisive à obtenir l’aide de la France à l’indépendance des Etats Unis, avec l’aide de G. Washington, et La Fayette, tous deux francs-maçons

    • J’ai également cru que c’était un homonyme, car les valeurs qu’il représentait étaient tout autre que de bonnes moeurs !

  2. Silvio Berlusconi, bienfaiteur de l’Humanité… comme disait Coluche, “rien que le nom m’amuse !”. Son admission au 33e degré est encourageante.

  3. L heure d été un fkeau et une calamité pour la Santé,le climat,la biodivrsite et la pollution photochimique Recommandation 1432 du Conseil de l Europe…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES