mer 29 mai 2024 - 04:05

Empoisonnement de la Franc-maçonnerie ? : « Comment gérer les 4 nourritures maçonniques ? »

La Franc-maçonnerie s’autocongratule, se répète, elle se cherche et se raconte pour se convaincre que son avenir se trouve dans la transmission de la tradition.

Mais voilà… cela ne marche plus et les déçus se ramassent à la pelle.

Ils ne sont pas nombreux ceux qui osent s’exprimer sur ce sujet. On a l’impression que la peur réduit au silence les Sœurs et les Frères déçus. Cette remise en question de la Franc-maçonnerie par certains maçons ressemble à une trahison, un crime de lèse majesté. Pourtant, le malaise est bien réel et il convient de s’inquiéter de son avenir, avant que l’Art Royal ne devienne un vieux folklore pour retraités en mal d’occupation, tel que l’affirme l’auteur maçonnique Franck Fouqueray.

Les clés d’une nouvelle Franc-maçonnerie par le corps, Éditions Numérilivre

Le Frère Fouqueray signe là son deuxième ouvrage de l’année 2023 sur ce thème et le onzième de sa création. Cet opuscule est en effet, la suite de son ouvrage « Les Clés d’une nouvelle Franc-maçonnerie par le corps » (Éditions Numérilivre). Dans le premier ouvrage ci-contre, il y développait un constat d’absence totale du corps dans nos Rituels. Dans cette suite, avec ce second ouvrage, confié aux Éditions Dervy : « Comment gérer les 4 nourritures maçonniques ? », il s’agit de constater que les 2 nourritures solides des Agapes sont ingurgitées sans modération ni aspect initiatique. Pour ce qui est des deux autres nourritures, que sont celles absorbées dans la Loge durant les travaux avec la nourriture gazeuse (air de la respiration) et l’immatérielle (la pensée), elles sont totalement occultées.

Pourtant, il est urgent de remettre de l’initiatique dans nos rituels et de nous engager dans un enrichissement de ceux-ci avec l’intégration de ces 4 nourritures. Selon l’auteur, plus de la moitié des loges consacre ses travaux à des sujets de réflexion qui s’apparentent plus à du loisir et de la distraction intellectuelle qu’à un réel travail initiatique. Il est donc naturel qu’autant de maçons repartent déçus et si peu trouvent l’aliment qui les nourrit.

Ces deux ouvrages de 2023 pourraient bien constituer une sérieuse base de réflexion sur l’avenir de notre Art et sur les pistes de développement. Comme le souligne justement l’auteur, tout art qui n’évolue pas, ne se nourrit pas, finit par décliner et mourir. Il n’existe aucune voie d’évolution humaine qui échappe à cette règle. Est-ce que les maçons entendront les message, c’est moins certain.

Selon Fouqueray, une chose est sure, c’est qu’il ne faut absolument pas compter sur les Obédiences pour faire avancer les choses. Tel qu’il l’explique dans la seconde partie de son ouvrage, elles sont engluées dans des querelles fraternelles internes de survie économique, immobilières… politiques pour certaines et idéologiques pour presque toutes. Elles sont devenues des syndicats d’intérêt et ne sont plus en mesure d’assurer la transmission initiatique. Le constat est en effet sévère, mais il est vrai que quelques chose au pays de la Fraternité et de l’Universalisme ne tourne plus très rond.

Écoutons l’interview de Franck Fouqueray, faite par Jacques Carletto à propos de l’ouvrage.

2 Commentaires

  1. D’accord ou pas d’accord, ce livre a au moins le mérite d’aborder à haute voix un sujet que tous les frères abordent… avec murmure…

  2. OK avec ce qu’il dit sauf sur un point; on n’a pas à faire évoluer nos rituels, surtout ceux imprégnés de symbolisme et de sacré comme le RER , le ROS ou d’autres qui transmettent ce qui est à comprendre, à dévoiler mais déjà là…Nous ne somme pas les gardiens de la Règle, c’est la Règle qui nous garde; attention à ne par eéin venter la Parole perdue car c’est ce qu’on croit y comprendre, mais qui ne concerne que moi ! ego sum quod sum…un peu d’humilité et aidons-nous de la Tradition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES