sam 20 juillet 2024 - 08:07

Lieu symbolique : Le Temple du DROIT HUMAIN international à Paris

L’Ordre Maçonnique Mixte international LE DROIT HUMAIN ou LE DROIT HUMAIN international est une obédience maçonnique mixte fondée en 1901, évolution structurelle à vocation internationale de la première obédience mixte fondée en 1893 par Georges Martin* et Maria Deraismes** sous le nom de « Grande Loge Symbolique Écossaise de France : LE DROIT HUMAIN ».

Créée pour affirmer l’égalité de l’homme et de la femme devant l’initiation maçonnique, et permettre l’accession des femmes en franc-maçonnerie sans restriction, l’obédience est présente dans plus de 60 pays dans le monde, et sur les cinq continents. Elle est forte de plus de 30 0000 membres dont 15 200 au sein de la Fédération française.

Photo Wikipédia.

La rue Jules-Breton

C’est une voie ouverte en 1911 par la ville de Paris sur l’emplacement de l’ancien marché aux chevaux qui fut en service de 1877 à 1908 et située dans le quartier de la Salpêtrière du 13e arrondissement de Paris qui doit son nom au peintre et poète Jules Breton (1827-1906), l’un des premiers artistes du monde paysan.

Son n° 5, classé aux monuments historiques

Au Journal officiel du 8 mai 2014 : “Paris 13e arr. – Le siège du Droit humain international sis 5, rue Jules-Breton, en totalité (cad. AR. 36, cf. plan annexé à l’arrêté) : inscription par arrêté du 1er juin 2013.” Cet immeuble était la demeure de Georges Martin, le cofondateur de l’Ordre (legs).

Ce bâtiment construit entre 1912 et 1914 est l’œuvre de Charles Nizet (1841-1925), architecte honoraire de la ville de Paris. L’Égypte était à la mode à cette époque comme en témoigne le Palais de l’Égypte qui a été érigé à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris de 1900 – bâti aussi par Nizet – et qui a peut-être inspiré l’architecte. La façade soutenue par des colonnes palmiformes, est ornée de triangles ailés qui symbolisent Horus.

Plusieurs inscriptions ornent la façade : « LE DROIT HVMAIN ».

Au-dessus de la porte d’entrée la devise de l’Ordre : « ORDO AB CHAO ».

« DANS L’HVMANITÉ LA FEMME A LES MÊMES DEVOIRS QVE L’HOMME ELLE DOIT AVOIR LES MÊMES DROITS DANS LA FAMILLE ET DANS LA SOCIÉTÉ »

Cette devise avant-gardiste figure sur la façade néo-égyptienne du Temple du DROIT HUMAIN au 5 de la rue Jules Breton. Ce bâtiment est le siège de l‘Ordre Maçonnique Mixte international LE DROIT HUMAIN. La façade du Temple est assez surprenante : colonnes en forme de lotus, ondulations rappelant Uraeus (cobra femelle protégeant le pharaon) et sa porte faisant écho aux entrées des Mastabas (constructions funéraires des pharaons) couronnée par une autre devise Ordo ab chao, que nous pourrions traduire par l‘Ordre naît du Désordre ou l’ordre surgit du chaos.

Ce bâtiment est légué par le Dr Georges Martin. Le Grand Temple est achevé en 1914 mais, en raison de la guerre, il ne sera inauguré qu’en septembre 1916.

Vous connaissez sans doute l’extérieur du bâtiment. 450.fm vous amène en son cœur ! À l’intérieur. Lors des Journées européennes du patrimoine 2023, deux des trois temples étaient visibles.

*Georges Martin (1844-1916) est un homme politique, médecin et franc-maçon. Très engagé dans la promotion des valeurs républicaines et laïques, il est l’un des grands acteurs des progrès sociétaux de la fin du XIXe siècle en France, tels l’émancipation des femmes, l’assistance aux enfants et la réouverture des bureaux de bienfaisance de Paris. Il joue également un rôle notoire dans l’histoire de la maçonnerie française en tant que membre fondateur, en 1880, de la Grande Loge Symbolique Écossaise (GLSE) et, avec Maria Deraismes, le précurseur du DROIT HUMAIN international, première obédience mixte au monde.

**Marie Adélaïde Deraismes (1828-1894), dite Maria Deraismes, est une féministe, oratrice et femme de lettres. Elle est la première femme initiée à la franc-maçonnerie en France, le 14 janvier 1882 au sein de la loge « Les Libres-Penseurs » à l’Orient du Pecq (Yvelines, région Île-de-France.) – initiation provoque un profond séisme dans la franc-maçonnerie française. Onze ans après, Maria Deraismes réunit chez elle, les 1er juin 1892 et 4 mars 1893, seize femmes de la bourgeoisie républicaine à qui elle va donner la « Lumière maçonnique ».

Musée de la franc-maçonnerie.

Assistée de Georges Martin, elle leur confère le premier grade symbolique d’« apprenti-maçon » le 14 mars 1893 ; celui de compagnon le 24 mars et celui de maître le 1er avril. En tant que « vénérable maître fondatrice », elle fait procéder le 4 avril à l’élection des officiers et à la lecture des articles de la constitution déposée au ministère de l’Intérieur et à la Préfecture de Police, articles qui furent adoptés par vote. La Grande Loge Symbolique Écossaise Mixte Le DROIT HUMAIN qui deviendra l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN, deuxième obédience maçonnique française (après le Grand Orient de France en 1773).

Nou ne pouvons passer sous silence ce remarquable numéro d’Histoire & Histoires… du 13e (Éd. Depeyrot, n° 8, automne 2011), intitulé « Le Droit Humain ; la franc-maçonnerie et le 13e », où l’auteur et éditeur, Thierry Depeyrot, ne consacre pas moins de 15 pages au DROIT HUMAIN.

Sources : Wikipédia, site Brèves d’Histoire, LE DROIT HUMAIN, Rodolphe Trouilleux Paris secret et insolite (Parigramme, 2012).

Photos © Yonnel Ghernaouti, YG.

Le temple du rez-de-chaussée.
Mosaïque d’époque.
L’Occident , vue de l’Orient – temple du rez-de-chaussée.
1er étage, Grand Temple.
Docteur Georges Martin.
Maria Deraismes.
Symboles au dessus de la porte du Midi.
Grand temple, colonne J.
Grand Temple, 1er étage.
Autel du vénérable maître, détail.
Porte du Midi, une des 3 portes avec celle d’Occident et d’Orient.
Le pavé mosaïque…
Étolie, tapis de loge temple du rez-de-chaussée, détail.
Compas, tapis de loge temple du rez-de-chaussée, détail.
Équerre, tapis de loge temple du rez-de-chaussée, détail.
Règle non graduée, symbole de l’infini, tapis de loge temple du rez-de-chaussée, détail.
Grand Temple, plaque commémorative en l’honneur des SS et FF tombés durant la Seconde Guerre mondiale
Grand Temple, la mezzanine.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour cet article très intéressant. Je suis heureux d’avoir pu avoir un aperçu de ce beau bâtiment.
    Georges Martin devait être vraiment fortuné pour avoir fait édifier à ses frais un tel édifice en plein Paris au crépuscule de sa vie.
    Ce n’est pas qu’un simple immeuble. Il y a des colonnes, des gravures de la façade, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES