mar 18 juin 2024 - 12:06

Que ces dernières heures vous soient douces

Toute l’équipe de rédaction du Journal 450fm s’unit pour vous souhaiter un bon réveillon de nouvel an et surtout pour démarrer l’année 2023 avec des informations toujours plus « fraiches » et intéressantes.

Fraternellement

La direction du journal

Revenons sur la saint Sylvestre

Chef reliquaire de Sylvestre Ier, de 1367.

Sylvestre Ier († en 335) est le 33e pape de l’Église catholique, de 314 à 335.

C’est sous son pontificat que Constantin fait édifier la basilique Saint-Jean de Latran, la basilique de Sainte-Croix de Jérusalem, la basilique de Saint-Paul hors les Murs, la basilique de Saint Laurent. Saint Silvestre intervient pour le mobilier liturgique, les ornements. Il aménagea les catacombes.

En ce 31 décembre, le dicton du jour est : « Saint-Sylvestre ne peut être qu’une fois l’an, c’est la veille du premier de l’an. »

Quid du réveillon ?

Le réveillon de la Saint-Sylvestre, réveillon du jour de l’an ou encore réveillon du Nouvel An est une coutume qui consiste à fêter l’arrivée du Nouvel An, en veillant jusqu’à minuit le soir du 31 décembre, dernier jour de l’année du calendrier grégorien. Le réveillon se fête généralement en famille ou avec des amis.  

Alors, faut-il se mettre sur son « 31 » ?

« Se mettre sur son 31 » signifie s’habiller élégamment ou de manière luxueuse. « Mettre sur soi » fait logiquement référence à la manière de se vêtir, cependant c’est l’explication du nombre « 31 » qui est moins claire. Deux hypothèses de l’origine de cette expression :

  • La première est historique. En Prusse, les militaires recevaient tous les « 31 du mois » la visite de leur hiérarchie militaire. Cela n’arrivait que sept fois par an. Pour l’occasion, les soldats devaient nettoyer leurs casernes de fond en comble et se vêtir afin d’être les plus impeccables possibles. Après cette inspection, les militaires recevaient une sorte de supplément d’entretien afin de mieux finir le mois ;
  • La seconde explication est d’ordre linguistique, car l’expression viendrait de la déformation du mot trentain, un tissu somptueux reconnu pour sa richesse. Au Moyen Âge, le trentain était un drap composé de 30 fois cent fils. Concrètement, ceux qui étaient vêtus d’un tel tissu voulaient soit montrer leur richesse soit célébrer un événement particulier (jour de fête). L’expression serait dès lors apparue bien plus tard, du moins si cette hypothèse est la bonne…

Alors, de toute les manières, c’est le réveillon que je préfère ! Bon et joyeux réveillon à toutes et à tous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES