mar 28 juin 2022 - 05:06

ESPAGNE : Grand Maître du GODF, Georges Sérignac en Espagne

De notre confrère espagnol elfarodeceuta.es

Le Grand Maître du Grand Orient de France s’est rendu à Ceuta, ville autonome de l’enclave espagnole située sur la côte nord de l’Afrique ayant une frontière directe avec le Maroc, où il a déposé une couronne de fleurs devant la sculpture de Sánchez Prado en présence du Maire.​Le maire de la Ville, Juan Vivas, et la première adjointe, conseillère chargée des Relations institutionnelles, Mabel Deu, ont reçu ce vendredi, dans la salle Isidro Jarque du Palais de l’Assemblée de Ceuta, George Sérignac, Grand Maître du Grand Orient de France, fédération composée de quelque 53 000 membres regroupés en 1338 loges et ayant son siège dans la capitale française.

Lors de cette réception, le maire a exprimé sa satisfaction que l’organisation se soit intéressée à la réalité de la ville autonome. Et c’est que Ceuta, comme l’a rappelé le chef de l’exécutif, est étroitement liée à la franc-maçonnerie, non seulement à cause de son histoire, mais aussi à cause de son esprit. « Ceuta vit dans le respect et le dialogue, quelles que soient les idéologies et les croyances », a déclaré Jaun Vivas, qui a également souligné le rôle « déterminant » joué par la franc-maçonnerie, compte tenu de la liste considérable d’illustres Ceutans qui ont appartenu à différentes loges.

Dépôt de gerbe devant la statue de Sánchez Prado

À l’issue de la visite du Palais de l’Assemblée, Juan Vivas et Georges Sérignac ont déposé une gerbe devant la statue de Sánchez Prado, médecin et dernier maire républicain, exécuté en 1936. Il est toujours admiré et reste une source de dévotion. ​

La franc-maçonnerie du GODF est une organisation d’hommes et de femmes libres-penseurs qui étudie les outils de recherche personnelle et philosophique. Elle est adogmatique et n’impose aucune croyance à aucune transcendance, elle n’est pas placée sur le plan religieux.

Elle interroge l’Homme et lui propose de trouver sa vérité en lui-même. Dans l’article premier de la Constitution du Grand Orient de France, il est expliqué que « la franc-maçonnerie est une institution philanthropique, philosophique et progressiste dont le but est la recherche de la vérité. L’étude de la morale et la pratique de la solidarité. Elle travaille à l’amélioration matérielle et morale et à l’amélioration intellectuelle et sociale de l’Humanité ».

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES