dim 17 octobre 2021 - 00:10

Le tournant POLITIQUEMENT CORRECT de la Grande Loge Unie d’Angleterre

Les temps du changement sont là, et si certains sont bien décidés à y résister, d’autres cèdent à ses appels… Pour preuve, la Grande Loge Unie d’Angleterre, la toute puissance obédience, qui seule, se prétend capable de reconnaître les obédiences régulières de tous les pays, subit un bouleversement de certaines de ses pratiques ancestrales.

Le recrutement est désormais actif ; avec une grande campagne de séduction des jeunes qui est en cours, notamment dans les universités anglaises. Des stands sont ainsi tenus par des frères soucieux de rajeunir leurs effectifs, au sein des universités. Cela semble bel et bien nécessaire, quelques 150,000 membres ayant disparu au travers des dernières décennies. Restent actuellement 190.000 membres, dont l’âge moyen continue d’augmenterr.

La campagne de séduction des jeunes est accompagnée par une communication très intense sur tous les actions charitables de l’Ordre. Il semble que celle-ci porte ses fruits : d’après un sondage récent de l’Ordre, les moins de 35 ans ont désormais la meilleure opinion de la maçonnerie Anglaise, toutes les catégories d’âge confondues.

Mais à quel prix ? Afin de séduire les jeunes, d’autres changements ont été nécessaires : sont désormais invités à rejoindre les transgenres se reconnaissant comme hommes. De même, l’organisation passe beaucoup de temps à tenter de s’éloigner de l’image admise d’un club d’octogénaires blancs, même s’il est hors de question d’accepter les femmes. Ainsi, sont énergiquement invités toutes les “minorités” à candidater – musulmans, hindous et autres, ainsi que toutes les personnes de toutes les sensibilités ou identités.

Intérieur d’un Temple anglais (libre de droit)

Les dirigeants de la GLUA ont même écrit à une commission gouvernementale anglaise chargée de l’égalité dans la société, se plaignant de discriminations ! Cela fut suivi par la publication de pages entières dans les journaux, rejetant les vielles rumeurs sociales désobligeantes et stigmatisantes envers les francs-maçons. Ces communications eurent comme titre : “Enough is Enough”, (c’est assez) une expression signifiant le ras-le-bol de l’obédience.

A été aussi publié le premier rapport public de l’histoire de l’obédience, qui permet à tout profane ou initié d’étudier en détail ses activités et ses finances. Du jamais vu, pour un Ordre qui, jusqu’à peu, se voulait plutôt conservateur et très discret. Ces changements ne se font pas sans opposition, certains refusant fondamentalement ce qu’il considère comme une politisation croissante, comme si le politiquement correct s’invitait désormais dans les loges.

Reste à connaître l’impact de ces mutations dans les autres Ordres réguliers des autres pays ; la GLNF suivra-t’elle un chemin similaire ?… Difficile d’imaginer cette fière obédience communiquer à outrance, en achetant des pages de journaux et en invitant les transgenres à la rejoindre.

C’est peut-être pour cette raison qu’il existe le GODF…

Un article très complet sur le virage politiquement correct de la GLUA (en anglais) est disponible sur le lien suivant : https://www.telegraph.co.uk/news/0/millennials-vegans-welcome-have-freemasons-gone-woke/

Alexandre Thalès
Âgé de 36 ans, passionné d’histoire, de sociologie, de philosophie et bien sûr d’ésotérisme, Alexandre vous propose un chemin de recherches, de rencontres et de connaissances. Lecteur avide, titulaire de Master venant de deux universités, il tente d’unir les idées des sciences modernes avec les voies (et voix) de nos anciennes spiritualités.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES