mar 16 juillet 2024 - 22:07

11/07/24 : le Collège Maçonnique reçoit le pasteur Jean-Marie de Bourqueney sur “Sola Fide – La Vertu comme pouvoir de transformation”

Dans le cadre de sa thématique estivale « Quelle modernité pour les Vertus ? », le Collège Maçonnique vous invite à un nouveau webinaire ce jeudi 11 Juillet 2024 à 19h30.

Dans un monde en perpétuelle évolution, quelles places occupent les vertus ? Ce webinaire propose une réflexion profonde sur la modernité des vertus, questionnant leur lien avec la foi et leur pertinence dans un contexte laïque et scientifique.

Le thème central

La vertu doit-elle nécessairement s’appuyer sur la foi, ou peut-elle trouver sa propre raison d’être dans la raison et la connaissance scientifique, comme le suggérait Jacques Monod ? Traditionnellement, la foi est considérée comme une vertu théologale essentielle pour les croyants, mais est-il possible de redéfinir cette notion pour qu’elle soit accessible à tous, indépendamment des croyances religieuses ?

Jean-Marie de Bourqueney

L’intervenant

Jean-Marie de Bourqueney, pasteur et théologien, est une figure emblématique du protestantisme contemporain. Sa formation théologique débute à la Faculté de théologie protestante de Paris avant de se poursuivre à Montpellier. C’est dans cette ville méridionale qu’il découvre le protestantisme libéral, une rencontre qui marque un tournant décisif dans sa vocation spirituelle et intellectuelle.

L’intérêt de Jean-Marie de Bourqueney pour les courants théologiques novateurs le mène à la théologie du process, née aux États-Unis dans les années 1960 sous l’impulsion de John B. Cobb, aujourd’hui âgé de 99 ans. Fasciné par cette approche dynamique et évolutive de la foi, il élabore le concept de théologie de la “Jubilescence“, une réflexion profonde sur le renouveau spirituel et communautaire.

John B. Cobb,

Sa carrière pastorale est tout aussi riche et variée que ses recherches théologiques. Jean-Marie de Bourqueney a exercé son ministère dans plusieurs temples protestants à travers l’Europe : du Havre à Grignan à Marseille, de Bruxelles à Paris, où il officie depuis 2011 au Temple des Batignolles (XVIIe). Son approche pastorale, empreinte de modernité et de compassion, a touché de nombreuses communautés et fidèles.

En parallèle de son ministère, Jean-Marie de Bourqueney s’engage dans le journalisme et l’édition. Il dirige l’hebdomadaire national “Réforme“ et est rédacteur en chef de la revue Évangile et Liberté. Sa voix résonne également sur les ondes de Radio Notre Dame, où il intervient régulièrement en tant que chroniqueur.

Martin_Luther par Lucas Cranach

Auteur prolifique, Jean-Marie de Bourqueney a signé plusieurs ouvrages qui témoignent de sa réflexion profonde et de son engagement spirituel. Parmi eux, on trouve, coécrit, le Manifeste pour un christianisme d’avenir (Éd. Karthala, 2020), un appel vibrant à repenser le christianisme face aux défis contemporains ; Le minimum humain, réflexions juive et chrétienne sur les valeurs universelles (Éd. Lessius, 2010), une exploration des valeurs partagées par les grandes traditions monothéistes ; et La mort, le deuil, la promesse (Éd. Olivetan, 2005), une méditation sur les questions existentielles.

En plus de ses livres, ses nombreux articles publiés dans la revue Évangile et Liberté illustrent sa capacité à dialoguer avec le monde moderne, à offrir des perspectives nouvelles et à inspirer ses lecteurs.

Jean-Marie de Bourqueney incarne une théologie vivante et en mouvement, un pastorat attentif et engagé, et une plume aiguisée au service de la réflexion et du dialogue. Sa contribution à la pensée théologique et à la vie spirituelle de son époque demeure inestimable, marquant de son empreinte le paysage religieux et intellectuel contemporain.

Il intervient sur

« Sola Fide – La Vertu comme pouvoir de transformation »

« Sola Fide » est une expression latine signifiant “par la foi seule”. Elle est issue de la Réforme protestante et souligne l’importance de la foi comme seule source de justification et de salut. Cette doctrine, centrale pour de nombreux protestants, affirme que la foi en Dieu est suffisante pour obtenir la grâce divine, indépendamment des œuvres ou des actions humaines.

Croix huguenote à cœurs

Dans le contexte de ce webinaire,« Sola Fide » est utilisée pour explorer comment la foi, ou la confiance, peut être une vertu transformatrice, non seulement dans un cadre religieux, mais aussi dans une perspective laïque. La foi, comprise ici comme confiance fondamentale, peut devenir un moteur puissant de changement personnel et social.

La Vertu comme pouvoir de transformation invite à considérer la vertu non seulement comme une qualité morale, mais comme une force active capable de remodeler notre réalité. En reliant la foi à cette capacité de transformation, il s’agit de montrer comment une vertu, profondément ancrée dans la foi ou la confiance, peut guider les actions et les choix des individus, favorisant ainsi une transformation positive et durable dans nos vies et nos sociétés.

Croix huguenote à fleurs de lys

Cette interprétation ouvre un dialogue entre la tradition théologique et les valeurs contemporaines, cherchant à harmoniser la spiritualité et la rationalité pour créer un monde où la vertu et la foi travaillent ensemble pour le bien commun.

Modérateurs :

Flore-Édith Mongue, Docteur en pharmacie et pharmacienne à Douala de la Grande Loge Féminine du Cameroun

William Emmanuel, consultant en stratégie et finance, fondateur de Bastille Magazine de la Grande Loge de France

Organisateurs :

Alain-Noël Dubart, ancien grand maître de la Grande Loge de France

Marie-Thérèse Besson, ancienne grande maîtresse de la Grande Loge Féminine de France

Prochain webinaire :

Le jeudi 18 juillet à 19h30, le Collège Maçonnique recevra Daniela Touati, rabbin, pour une discussion sur « Justice et Amour : Un commandement impossible ? »

Informations supplémentaires :

Les Entretiens d’Été du Collège Maçonnique – Jeudi11 Juillet 2024 à 19h30

Inscription obligatoire. Toutes les conférences sont gratuites, ouvertes à tous, enregistrées et disponibles gratuitement sur le site du Collège Maçonnique. Ne manquez pas cette occasion unique de redéfinir et de réinterpréter les vertus dans le contexte de notre époque moderne !

Le Collège Maçonnique
Le Collège Maçonnique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Pierre d’Allergida
Pierre d’Allergida
Pierre d'Allergida, dont l'adhésion à la Franc-Maçonnerie remonte au début des années 1970, a occupé toutes les fonctions au sein de sa Respectable Loge Initialement attiré par les idéaux de fraternité, de liberté et d'égalité, il est aussi reconnu pour avoir modernisé les pratiques rituelles et encouragé le dialogue interconfessionnel. Il pratique le Rite Écossais Ancien et Accepté et en a gravi tous les degrés.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES