jeu 25 juillet 2024 - 18:07

La santé mentale des hommes n’est pas un secret maçonnique

De notre confrère brotherallatt.substack.com – Par Darren Allattdarren Allatt

La Semaine de la santé des hommes se succède, et il y a de fortes chances que vous ne le saviez même pas. Le manque d’attention accordé à ce sujet crucial n’est pas seulement décevant ; c’est une indication flagrante de l’échec de la société à donner la priorité au bien-être des hommes.

Boxeur sur le ring en combat
Boxeur sur le ring en combat

En ne s’attaquant pas de manière proactive à la santé mentale des hommes, nous avons raté une occasion vitale de faire partie de la solution pour lutter contre les horribles actes de violence et de violence domestique commis par les hommes. Nous avons également raté l’occasion de contribuer à soulager la souffrance silencieuse d’innombrables hommes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

En tant que franc-maçon, vous faites partie d’une organisation qui a le pouvoir de faire la différence. Pourtant, nous avons laissé passer l’occasion d’être les champions de la santé masculine et de la masculinité positive.

Nous devons dénoncer les comportements et attitudes toxiques. Si nous ne le faisons pas, ils continueront de s’envenimer dans la société au sens large. Ces garçons qui se disent hommes sont ceux qui causent les problèmes que nous cherchons à prévenir.

invitaion à entrer, miroir, passage, chemins

Mais il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. La franc-maçonnerie détient la clé pour promouvoir une masculinité positive à travers ses principes et ses allégories. La pierre de taille brute et parfaite, par exemple, nous enseigne que la croissance et le raffinement personnels sont des processus continus. En adoptant ces enseignements et en incarnant des vertus telles qu’un bon caractère, une moralité forte et la justice, vous pouvez devenir un modèle pour les autres hommes, démontrant que la véritable masculinité consiste à être vertueux et non à la richesse matérielle ou aux prouesses physiques.

Le chemin vers un changement positif commence avec vous. En tant que maçon, vous avez la responsabilité de corriger les erreurs et les erreurs de vos frères, mais cela s’étend à nos semblables dans la société. Cela signifie dénoncer la masculinité toxique lorsque vous la voyez, que ce soit sous la forme de commentaires misogynes, de comportements agressifs ou de promotion de stéréotypes néfastes. En défendant ce qui est juste et en donnant l’exemple, vous pouvez inspirer les autres à suivre vos traces.

Mais le chemin vers une meilleure santé mentale ne peut être entrepris seul. L’histoire d’un collègue maçon aux prises avec une perte d’emploi et des difficultés financières nous rappelle de manière poignante le rôle crucial que nous jouons tous en nous soutenant les uns les autres. En tant qu’officier attentionné de la loge, vous devez vérifier de manière proactive le bien-être de vos frères, en leur offrant une oreille attentive, un soutien émotionnel et des conseils en cas de besoin.

La réalité est que les hommes ont souvent du mal à demander de l’aide lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes de santé mentale. La pression exercée pour paraître fort et maître de la situation peut conduire à un cycle dangereux d’isolement et de désespoir, aux conséquences dévastatrices. Le suicide, manifestation ultime de cette lutte silencieuse, nous rappelle tragiquement l’importance de briser les barrières qui empêchent les hommes de rechercher le soutien dont ils ont besoin. En fait, plusieurs maçons m’ont confié leurs propres combats contre la dépression et les pensées suicidaires, soulignant le rôle essentiel que le soutien de leurs confrères a joué dans leur rétablissement.

Couple et amour

En tant que francs-maçons, nous avons le pouvoir de créer un refuge où les hommes peuvent partager ouvertement leurs luttes sans crainte de jugement ou de stigmatisation. En favorisant une culture d’ouverture et d’empathie, nous pouvons aider nos frères à surmonter les défis auxquels ils sont confrontés, en leur offrant une bouée de sauvetage dans leurs moments les plus sombres. Cela peut être aussi simple que de prendre régulièrement des nouvelles les uns des autres, de créer des opportunités de discussions honnêtes sur la santé mentale et de veiller à ce que nos loges soient des environnements accueillants et solidaires pour tous.

Mais créer cet environnement favorable ne suffit pas. Nous devons également reconnaître que demander de l’aide est un signe de force et non de faiblesse. Le roi Salomon, réputé pour sa sagesse, a compris l’importance de la collaboration et de la recherche de l’expertise des autres. Il n’a pas construit le temple seul, mais a plutôt fait appel à Hiram, le roi de Tyr, et à Hiram Abiff, un artisan qualifié, pour donner vie à sa vision. Cela nous rappelle avec force que même les plus sages et les plus capables d’entre nous ont besoin de soutien et de conseils de temps en temps.

De la même manière, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide en cas de besoin. Qu’il s’agisse de se confier à un frère de confiance, de demander l’aide d’un professionnel ou de rejoindre un groupe de soutien, agir pour améliorer sa santé mentale est un acte de courage et de respect de soi. C’est un signe de votre engagement envers votre croissance personnelle et de votre détermination à devenir la meilleure version de vous-même.

La voie à suivre est claire. En tant que francs-maçons, nous avons l’obligation morale de défendre la santé mentale des hommes et de promouvoir une masculinité positive. En incarnant nos principes, en nous soutenant les uns les autres et en brisant les préjugés entourant la santé mentale, nous pouvons créer un monde où les hommes ne souffrent plus en silence. Nous pouvons être le catalyseur du changement, en inspirant les autres à suivre notre exemple et en créant un effet d’entraînement de transformation positive dans nos communautés.

Le temps d’agir est maintenant. Relevons le défi et soyons le changement que nous souhaitons voir dans le monde. Ensemble, nous pouvons bâtir un avenir où la santé mentale des hommes recevra l’attention et les ressources qu’elle mérite. Un avenir où aucun frère ne devra affronter seul ses démons et où nous pouvons tous travailler ensemble pour construire une société plus forte et plus compatissante.

Selon les mots de nos enseignements maçonniques : « Demandez, et on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et on vous ouvrira. » Demandons la force d’affronter ce problème de front, recherchons la sagesse pour nous guider sur cette voie et abattons les obstacles qui font obstacle au progrès.

La lutte silencieuse prend fin maintenant. Ensemble, défendons la santé mentale des hommes et créons un héritage de masculinité positive qui perdurera pour les générations à venir. Soyons la lumière qui guide nos frères hors des ténèbres et vers un avenir plus brillant et plus plein d’espoir.

3 Commentaires

  1. Excellente exhortation qui montre parfaitement l’importance de la santé mentale.
    C’est effectivement la base de notre engagement maçonnique: aimer son prochain quel qu’il soit.
    Cette magnifique fraternité nous fait vivre dans l’harmonie culturelle, spirituelle, humaine simplement.
    Bisesss à tous.

  2. Intention très louable que celle sous-tendant cet article ! Et l’illustration de l’homme épuisé entouré de chiens-loups est aussi très adaptée à cette situation où un meneur à la masculinité toxique suffit à empoisonner tout un groupe. Remarquez tout de même que le mot femme n’apparaît pas ; pourtant ce n’est pas avec cette ségrégation stricte qu’on arrivera à éradiquer le problème. C’est trop tentant de caricaturer et railler l’absent d’un groupe.

  3. Il me parait certain que, plus que tous autres, nous avons un devoir de soutien à minima moral de nos frères en difficultés. Ce n’est pas forcemment ce que l’on ressent toujours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Alice Dubois
Alice Dubois
Alice Dubois pratique depuis plus de 20 ans l’art royal en mixité. Elle est très engagée dans des œuvres philanthropiques et éducatives, promouvant les valeurs de fraternité, de charité et de recherche de la vérité. Elle participe activement aux activités de sa loge et contribue au dialogue et à l’échange d’idées sur des sujets philosophiques, éthiques et spirituels. En tant que membre d’une fraternité qui transcende les frontières culturelles et nationales, elle œuvre pour le progrès de l’humanité tout en poursuivant son propre développement personnel et spirituel.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES