mer 19 juin 2024 - 20:06

Ésotérisme chrétien et église gnostique : Décryptage !

Auteur, Jean Solis est particulièrement connu pour ses ouvrages détaillés et érudits sur la franc-maçonnerie, l’ésotérisme et la spiritualité. Il a écrit plusieurs livres – dont nous avons rendu compte sur 450.fm – qui explorent les divers aspects de l’art royal, ses rituels – Rite Standard d’Écosse York (RSE) et Rite Écossais Ancien et Accepté (REAA) notamment –, ses symboles et ses valeurs. Ses travaux sont appréciés pour leur profondeur, leur clarté et leur capacité à rendre accessible un sujet souvent perçu comme complexe.

En tant qu’éditeur, Jean Solis a également joué un rôle important dans la diffusion des connaissances sur la franc-maçonnerie et l’ésotérisme. Par son travail éditorial, il contribue à la vulgarisation et à la promotion de la compréhension des traditions ésotériques et maçonniques. Aureus Éditions est une maison d’édition spécialisée dans la publication de travaux sur ces sujets.

Jean Solis est aussi connu pour son engagement dans des conférences – comme à Montauban sur l’alchimie en avril 2023, et des séminaires sur la franc-maçonnerie. Il participe activement à des débats, des ateliers et des conférences, où il partage son expertise et ses réflexions sur l’histoire, les rituels et la philosophie maçonniques.

Ouvrages de Jean Solis sur le RSE et le REAA, détail

Nous retrouvons, dans son dernier opus Un regard sur l’ésotérisme chrétien-l’église gnostique toute l’importance de son travail quant à l’éducation et la vulgarisation une accessibilité à un très large public, démystifiant pratiques et valeurs. Nous considérons qu’en publiant des travaux de cette nature, l’auteur contribue à la préservation et à la transmission des traditions.

Jean Solis, avril 2023

Son engagement en tant qu’auteur et éditeur favorise donc une meilleure compréhension des enjeux spirituels et philosophiques contemporains liés à la franc-maçonnerie.

Pour nous, compte tenu de son savoir,  dans des domaines aussi variés comme l’alchimie ou le gnosticisme, Jean Solis est une figure clé dans le domaine de la franc-maçonnerie.

En parcourant son livre, après une préface où il se confie sur sa scolarité et son apprentissage au lycée du christianisme primitif, nous découvrons ce regard si particulier sur l’ésotérisme chrétien, en général, et l’église gnostique, en particulier.

Mais qu’est-ce que l’église gnostique ? L’auteur faisant le choix de ne pas employer de majuscules, comme c’est l’usage pour l’Église gnostique.

Toutefois, nous rejoignons l’auteur car l’usage de la majuscule pour le mot Église représente généralement une institution religieuse ou l’ensemble de la communauté chrétienne, souvent en référence à l’Église catholique, apostolique et romaine…

L’église gnostique donc est un terme générique qui désigne diverses communautés religieuses et spirituelles contemporaines qui se réclament du gnosticisme, une tradition spirituelle ancienne apparue aux premiers siècles de notre ère.

Jean Solis nous entretient donc, en trente-cinq chapitres, du gnosticisme, ce courant religieux et philosophique qui s’est développé dans l’Antiquité, notamment aux premiers siècles du christianisme. Les gnostiques croyaient en la possession d’une connaissance (gnose) secrète qui permettrait de comprendre les mystères divins et de se libérer de l’emprise matérielle du monde.

Au cœur du gnosticisme se trouve la gnose, une connaissance intérieure et intuitive des réalités divines, considérée comme supérieure à la simple foi. Cette connaissance permettrait de comprendre la véritable nature de Dieu, de l’univers et de l’âme humaine.

Jean Solis, dans son ouvrage se propose de redéfinir la nature du christianisme. Contrairement à la vision traditionnelle qui le perçoit comme une religion structurée par des dogmes et des institutions, Jean Solis argue que le christianisme est avant tout une spiritualité. Cette distinction est fondamentale car elle permet de comprendre comment le christianisme a évolué depuis ses origines pour devenir ce qu’il est aujourd’hui.

L’auteur offre une analyse pénétrante et souvent critique des différentes facettes du christianisme, notamment en confrontant les traditions ésotériques aux dogmes officiels de l’Église catholique. Il met en lumière les divergences entre le christianisme primitif, qui se voulait une voie spirituelle plus mystique et inclusive, et le christianisme institutionnel qui a émergé après le concile de Nicée en 325.

Le Temple de la Rose-Croix, gravure du Miroir de la sagesse des Rose-Croix) de Teophilus Schweighardt Constantiens (pseudonyme de Daniel Mögling), 1618

L’auteur se penche également sur des thèmes rarement abordés dans les discussions courantes sur le christianisme, comme la franc-maçonnerie, les Rose+Croix, et les martinistes, révélant des liens insoupçonnés entre ces courants ésotériques et la foi chrétienne.

C’est un ouvrage dense et riche en informations – qui invite le lecteur à reconsidérer ses perceptions du christianisme. Jean Solis, par son style clair et ses analyses rigoureuses, réussit à rendre accessible un sujet difficile. Ce livre est une ressource précieuse pour quiconque s’intéresse à l’histoire du christianisme, à l’ésotérisme, et à la spiritualité en général.

Jean Solis explore en détail chaque notion dans son ouvrage de manière chronologique et didactique, semblable à une frise historique. Nous en offrons un aperçu partiel.

De l’Ancien Testament, il examine les fondements de l’ésotérisme chrétien à travers les textes anciens, soulignant les éléments mystiques et symboliques présents dès la genèse du judaïsme. Puis avec le Nouveau Testament, l’auteur témoigne des écrits des Évangiles et des Apôtres, mettant en lumière les aspects ésotériques des enseignements de Jésus et leurs interprétations gnostiques. Traitant aussi de la tradition orale, synonyme aussi de transmission des connaissances ésotériques, l’auteur en souligne toute l’importance dans le développement de la pensée gnostique.

La plus ancienne fresque représentant Marie, catacombe de Priscille, IIe siècle

Il fait aussi une distinction claire entre Jésus, l’homme historique, et le Christ, l’entité divine, avec une exploration des implications ésotériques de cette dualité. Quant à la fille d’Anne et Joachim, la Vierge Marie, mère de Jésus de Nazareth, Jean Solis analyse son rôle dans l’ésotérisme chrétien, sa symbolique et son importance dans les mystères gnostiques. De plus, l’ouvrage passe en revue les grands conciles de l’Église et les développements théologiques qui ont façonné le christianisme, en soulignant les aspects ésotériques souvent occultés. Et ne manque pas d’explorer la Réforme protestante et son impact sur l’ésotérisme chrétien, ainsi que les divergences et convergences avec les courants gnostiques. De la Rose+Croix, Jean Solis détaille l’influence de la fraternité rosicrucienne sur l’ésotérisme chrétien et les liens entre les enseignements rosicruciens et gnostiques.

Nombre de lecteurs découvriront l’Archonte, cette figure de la mythologie gnostique, représentant les forces oppressives et matérielles entravant la spiritualité humaine.

L’auteur passe en revue la Foi et les croyances, Satan et les démons – analysés dans une perspective ésotérique – les sacrements et les initiations de l’église gnostique, examinant les rites sacramentels et initiatiques, essentiels dans l’ésotérisme chrétien, et leur signification profonde.

En développant chaque notion, Jean Solis offre une vue d’ensemble exhaustive et érudite de l’ésotérisme chrétien et de l’église gnostique, permettant au lecteur de comprendre les complexités et les subtilités de cette tradition spirituelle riche et ancienne.

L’empereur Constantin (au centre), avec les évêques du concile de Nicée (325)

Jean Solis offre une analyse pénétrante et souvent critique des différentes facettes du christianisme, notamment en confrontant les traditions ésotériques aux dogmes officiels de l’Église catholique. Il met en lumière les divergences entre le christianisme primitif, qui se voulait une voie spirituelle plus mystique et inclusive, et le christianisme institutionnel qui a émergé après le concile de Nicée en 325.

Un regard sur l’ésotérisme chrétien-l’église gnostique est un ouvrage dense et riche en informations qui invite le lecteur à reconsidérer ses perceptions du christianisme. Ce livre est une ressource précieuse pour quiconque s’intéresse à l’histoire du christianisme, à l’ésotérisme, et à la spiritualité en général.

Pour celles et ceux qui souhaitent approfondir leur compréhension du christianisme ésotérique, ce livre constitue une lecture incontournable, offrant des perspectives nouvelles et stimulantes sur une tradition souvent mal comprise.

Un regard sur l’ésotérisme chrétien-l’église gnostique

Jean Solis

Aureus Éditions, 2023, 96 pages, 16 €

Aureus, le site officiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES