sam 20 avril 2024 - 03:04

L’Alchimie expliquée aux francs-maçons

Le 20 mars dernier, nous vous avions annoncé, en avant-première, la publication du dernier Solis*, sur l’Alchimie. En EXCLUSIVITÉ pour 450, au bas de cet article, nous vous proposons un extrait de l’intervention de Jean Solis prononcée à Montauban le 1er avril dernier dans le cadre des Conférences de Midi à Minuit.

Fort de son expérience, celle de la voie du cinabre qui permet de pouvoir pratiquer aussi bien la voie humide que sèche sans utilisation de four ni de creusets, Jean Solis nous offre une perle concernant ce grand Art.

Pour le lecteur, c’est une véritable osmose qui s’opère. Entre le livre et lui.

Au commencement était une recommandation à la prudence – vertu bien connue du maçon – sous forme d’avertissement car l’auteur précise que son « opuscule évoque à de nombreuses reprises des ‘’médecines’’ ou des ‘’remèdes’’ traditionnels ou anciens qui ne valent fondamentalement que pour la réputation que la tradition alchimique leur prête… »

Il n’en fallait pas moins pour réveiller et captiver notre attention et aiguiser notre curiosité ! Entrons dans les voies qui nous sont ouvertes pour perfectionner nos travaux…

La courte préface de l’auteur nous annonce une simplicité et un droit au but volontairement recherché. Ici. Point de grands tripatouilleurs de symbolisme, point de gardien de l’obscurité de cette belle science. Jean Solis précise que son ouvrage est dédié à Roger Caro, un des plus grands Alchimistes de notre temps, qui a réalisé le Grand Œuvre dans trois voies  (Humide, Sèche et Sacerdotale) et Pierre Séa, graphiste de talent exerçant l’art de la gravure à main levée à échelle 1:1 comme son illustre prédécesseur Albrecht Dürer.

Si l’Alchimie est bien l’art de purifier l’impur en imitant et en accélérant les opérations de la nature afin de parfaire la matière, Jean Solis tout en nous faisant découvrir sa définition de « l’alchimisme » revient sur la façon dont les rites maçonniques aborde l’Alchimie.

Sans toutefois revenir à la stricte définition du mot. l’étymologie du mot – Kimyâ dérive sans doute de Khem (« le pays noir »), nom qui désignait l’Égypte dans l’Antiquité –, il ne peut faire l’impasse sur Nicolas Flamel (1330-1418), le Comte de Saint-Germain (c.194-c.1784) et Cagliostro (1743-1795).

Jean Solis en conférence à Montauban avec Les Conférences de Midi à Minuit.

Nous considérons que pour l’auteur son « art de faire de l’or » (définition courante de l’alchimie) est surtout de faire prendre conscience au lecteur de faire la part des choses lors de la présentation, en loge, de tout travail où pourrait être fait une allusion à Alchimie. Vérité plutôt que balivernes ! Nous évitant ainsi d’être des « souffleurs »…

L’auteur nous entretient des rituels le plus pratiqués en France (RER, RE, REAA, RF, RY, RSE, ROS, Rites Égyptiens ) et de leurs approches quant à l’Alchimie et ce, dès le cabinet de réflexion. Il nous rappelle aussi que cet art, initiatique s’il en est, est véhiculé par une tradition orale comportant, depuis la nuit des temps, des secrets.

Lui-même bénéficiant de cet enseignement car faisant parti de plusieurs « chaînes dorées ». Il s’empare des chiffres – 947 ; 4000 ; 4678 et 100 000 – qui ne représentent que le nombre de traités, autographes ou imprimés avalisent ainsi la thèse que l’alchimie opérative, l’alchimie de laboratoire existe bel et bien, sinon à quoi bon serviraient autant d’écrits. Jean Solis nous donne concrètement ce que sont les trois étapes du Grand Œuvre : le noir (mort de l’ancien homme), le blanc (renaissance et régénération spirituelle) et le rouge (aboutissement du processus initiatique).

L’auteur aborde de façon claire et précise ce que sont les différents règnes (minéral, végétal, animal, etc.) dans lesdits règnes. En toute franchise, dans son chapitre intitulé « Du ‘’symbolisme’’. Le secret des secrets », l’auteur nous fait part de sa vision quant à l’alchimie langage symbolique et le symbolisme en franc-maçonnerie. De quoi remettre l’église au milieu du village !

Si « l’alchimiste au laboratoire opère une descente au plus profond de la matière pour se transformer lui-même », nous espérons que cet ouvrage fera de même avec le lecteur qui verra et traitera désormais l’Alchimie sous un autre angle ! Jean Solis conclut en nous souhaitant le meilleur et bonne chance si nous persévérons dans le but d’apercevoir « cette splendeur qu’est l’Or du millième matin »…

Une bibliographie, dite charitable, et commentée par l’auteur précède un index des noms. Un ouvrage éclairant pour qui veut comprendre cette pratique initiatique.

La quatrième de couverture.

*Éditeur, polémiste et philosophe, Jean Solis est connu pour ses ouvrages très spécialisés sur la Franc-Maçonnerie et, par ailleurs, pour sa vision spirituelle et métapolitique des questions de société, inspiré en cela aussi bien par le philosophe savoyard Joseph de Maistre (1753-1821) que le théoricien politique italien Antonio Gramsci (1891-1937) ou son défunt mentor notre très cher Frère anthropologue, sociologue et politologue Bruno Étienne (1937-2009). Il est membre à vie de Grand Lodge of Antient, Free and Accepted Masons of Scotland, Grande Loge d’Écosse, Obédience fondée en 1736 et reconnue par la Grande Loge Unie d’Angleterre.

Jean Solis

Il a été membre de la Loge Nationale d’Instruction Kilwinning de la Grande Loge Nationale Française durant plusieurs années et l’un des trois rédacteurs finaux des rituels des gardes symboliques du Rite Standard d’Écosse. C’est un grand spécialiste de l’Ordre Royal d’Écosse et reste le seul traducteur des rituels écossais approuvé officiellement par la Grande Loge d’Écosse pour la France – cf. son ouvrage Tous les rituels de la Grande Loge d’Écosse (Éd. Aureus,1re éd. 2007, 2e éd. 2018).

L’Alchimie expliquée aux francs-maçons

Jean SolisAureus Éditions, 2023, 112 pages, 18 €

À commander chez Scribe https://bit.ly/438Bl0g

ou chez Aureus éditions  https://bit.ly/41P7WH6, sinon achetez dans votre zone… dans la librairie la plus proche de votre domicile. Afin de faciliter votre commande, voici l’International Standard Book Number, ou le Numéro international normalisé du livre (ISBN) : 9782490607365.

Pour rester informé de l’activité maçonnique des Conférences de Midi à Minuit confmidiminuit@gmail.com

Les Conférences de Midi à Minuit
Les Conférences de Midi à Minuit

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES