dim 16 juin 2024 - 14:06

Concours littéraire du Grand Orient d’Italie, que du social et du sociétal !

Ça bouge chez lesdits « réguliers et de tradition » ! Rappelons qu’à Londres, le 8 mars 2023, le duc Michael de Kent, Grand Maître la Grande Loge Unie d’Angleterre depuis 1968, cousin germain de feu la reine Elizabeth II, et actuel ”chef mondial” de la franc-maçonnerie, reconnaissait le Grand Orient d’Italie (GOI) après leur rupture il y a 30 ans.

S.A.R. le duc de Kent

Par ailleurs en France, la Grande Loge Nationale Française (GLNF) reconnaît le Grand Orient d’Italie (GOI) depuis 1971, en nommant depuis cette date, ce qui est d’usage d’appeler un garant d’amitié.

Le GOI ferait-il, encore, un pas de côté ? Il n’est pas le seul ! Non seulement, dans le monde, cette maçonnerie dite « régulière et de tradition » est en perte de vitesse, mais c’est aussi une maçonnerie qui semble présenter quelques fêlures… Nous en voulons pour preuve, notre article du 20 décembre 2023 : « La Grande Loge d’Argentine donnerait-elle un coup de canif au fameux « Basic Principles » de 1929 ? »

Quant aux « Basic Principles for Grand Lodge Recognition », souvent appelés les « Basic Principles of 1929 », ils sont un ensemble de règles établies par la Grande Loge Unie d’Angleterre (GLUA) pour déterminer la reconnaissance de la régularité maçonnique d’autres Grandes Loges. Dans le point 7, il est écrit « Que la discussion de sujets politiques ou religieux soit strictement interdite au sein de la Loge ». De même que dans le point 6 de la règle en douze points de la GLNF : « … Elle leur interdit en son sein toute discussion ou controverse politique ou religieuse… » Tout étant permis, un jour, la GLNF basculera-t-elle dans le social et sociétal, elle aussi ?

Le Grand Orient d’Italie (GOI) se distingue, quant à lui, par son engagement culturel, notamment à travers son prestigieux concours littéraire. Cette initiative encourage la création et la diffusion d’œuvres littéraires, contribuant ainsi à l’enrichissement du patrimoine culturel. En soutenant les auteurs et en promouvant la littérature, le GOI renforce son rôle dans la société en tant que promoteur des arts et des lettres.

Ce concours littéraire est dédié à la mémoire de l’enseignante Italia Donati. Une femme mise en avant : Triple Vivat !

Blason du GOI

Premier concours littéraire du GOI, à l’orient de Bénévent

Bénévent, connu sous le nom de Benevento en italien, est une ville et un chef-lieu de la province du même nom dans la région de Campanie, en Italie méridionale.

L’initiative, à laquelle s’est associée avec enthousiasme le lycée classique « Pietro Giannone », a été lancée par la loge « Federico Torre ».

Federico Torre (1815-1892) était un militaire, homme politique et lexicographe italien, originaire de Benevento. Il a joué un rôle significatif dans l’Italie du XIXe siècle en tant que député et sénateur. Torre a été élu député pour six législatures consécutives et est devenu sénateur du Royaume d’Italie en 1884​. Il est aussi connu pour ses contributions académiques, notamment la compilation d’un Vocabolario latino-italiano.

Bénévent

Le Prix, réservé aux étudiants des trois dernières années, est dédié à la mémoire d’Italia Donati.

Elle était une jeune enseignante italienne du XIXe siècle dont l’histoire tragique illustre les défis et les injustices auxquels les femmes de cette époque étaient confrontées, en particulier celles qui osaient se démarquer dans des rôles professionnels.

Originaire de Cintolese en Toscane, Italia Donati est parvenue à échapper à la pauvreté et à l’ignorance grâce à son intelligence et à son travail acharné, devenant institutrice à Porciano en 1883. Elle espérait y trouver un soutien dans le maire local, qui l’avait recrutée, mais cette relation professionnelle fut mal perçue par les habitants du village. Des rumeurs calomnieuses sur une relation inappropriée entre Italia et le maire se propagèrent rapidement, alimentant un climat de suspicion et de harcèlement.

Italia Donati

Les calomnies et le harcèlement incessant conduisirent Italia Donati au désespoir. Elle se sentit contrainte de prouver son innocence et de restaurer l’honneur de sa famille par un geste dramatique. Italia Donati se suicida en se jetant dans une rivière, espérant que sa mort serait une preuve de sa vertu.

La mort d’Italia Donati provoqua une onde de choc parmi les enseignants et dans l’opinion publique. Elle suscita une prise de conscience sur les conditions difficiles et souvent humiliantes des femmes enseignantes de l’époque. Sa tragédie fut largement médiatisée, incitant à des revendications pour des droits et des protections accrus pour les enseignantes. Cette affaire mit en lumière la nécessité de réformes structurelles dans le système éducatif, notamment pour centraliser l’instruction et protéger les enseignantes contre les abus locaux.

Italia Donati reste une figure emblématique des luttes féministes et de la défense des droits des femmes au travail. Son histoire a été relatée dans des œuvres littéraires et théâtrales, comme le roman Prima della quiete d’Elena Gianini Belotti, qui explore en profondeur les implications sociales et personnelles de sa vie et de sa mort.

L’école élémentaire de Cintolese porte désormais son nom, en hommage à son courage et à son engagement pour l’éducation.

L’histoire d’Italia Donati est un rappel poignant des obstacles que les femmes ont dû surmonter pour exercer des professions respectées et de la persistance des préjugés et des injustices.

Un grand merci à nos frères dits « réguliers et de tradition » d’avoir choisi le nom d’une femme pour offrir ce prix littéraire.

Le but du concours est d’impliquer les étudiants dans une réflexion sur le thème de la Franc-maçonnerie, une organisation peu connue dans notre pays et contre laquelle persistent des préjugés difficiles à éradiquer.

Risorgimento

Les thèmes assignés sont les suivants : Le rôle de la franc-maçonnerie dans les mouvements du Risorgimento1 ; La laïcité2 de l’État ; Le trinôme inspirant de la franc-maçonnerie : liberté, égalité et fraternité3 ; Les préjugés, le prisme déformé de la société de tous les temps ; Fondamentalismes ; Comment je vois la franc-maçonnerie.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu ce matin, vendredi 24 mai, à 10h00, dans l’Aula Magna du Liceo Classico Pietro Giannone de Benevento. Pour celles et ceux qui se passionnent pour la culture, en général, et la littérature, en particulier, 450.fm vous tiendra, bien naturellement, informé du nom du lauréat... ou de la lauréate !

1Le Risorgimento est un terme qui désigne le mouvement politique et social du XIXe siècle qui a conduit à l’unification de l’Italie. Ce mouvement a marqué une période cruciale de l’histoire italienne, aboutissant à la formation de l’État italien moderne.

2En Italie, la laïcité de l’État, bien que présente, est une notion nuancée par l’histoire et les spécificités culturelles du pays. La relation entre l’État italien et l’Église catholique a été et reste un élément central de la vie politique et sociale du pays.

Quelques caractéristiques de la laïcité italienne.

En matière de liberté religieuse, la Constitution italienne garantit la liberté de religion et l’égalité devant la loi, indépendamment de la foi religieuse. Concernant l’éducation, il faut savoir que l’éducation religieuse catholique est facultative dans les écoles publiques, mais reste largement proposée. Les élèves peuvent choisir de ne pas y participer. Quant aux financement des Églises, le système de l’« otto per mille » permet aux contribuables de choisir de destiner 0,8 % de leur impôt sur le revenu à une organisation religieuse (dont l’Église catholique) ou à l’État pour des activités sociales ou culturelles.

3En Italie, les principes de liberté, égalité et fraternité sont présents dans les valeurs fondamentales de la République italienne, bien que ces concepts aient une histoire et une application spécifiques à la culture et aux institutions italiennes. Ces principes, hérités des idéaux de la Révolution française, ont été adaptés et intégrés dans le contexte italien à travers l’évolution historique et politique du pays.

La liberté en Italie est garantie par la Constitution italienne de 1948, qui a été rédigée après la Seconde Guerre mondiale et la chute du fascisme.

Le principe d’égalité est également un pilier fondamental de la Constitution italienne et se manifeste de diverses manières (égalité devant la loi, égalité des genres, lutte contre les discriminations).

La fraternité, bien que moins explicitement mentionnée dans les textes législatifs, se manifeste à travers des principes de solidarité et de soutien mutuel présents dans la société italienne (solidarité sociale, État-Providence, associations et volontariat ).

En Italie, les principes de liberté, d’égalité et de fraternité sont intégrés dans le cadre constitutionnel et institutionnel du pays. Bien que des défis subsistent, ces valeurs continuent de guider les politiques publiques et les actions citoyennes, contribuant à la construction d’une société plus juste et solidaire.

Source : Newsletter du GOI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES