mer 29 mai 2024 - 13:05

Taylor Swift au cœur d’une théorie du complot

De notre confrère conspiracywatch.info

Agent du Pentagone, rituels sataniques, Illuminati… Taylor Swift au cœur de théories du complot.

Taylor Swift est à Paris pour une série de concerts du 9 au 12 mai. À seulement 34 ans, la pop star devient la première artiste milliardaire uniquement grâce aux revenus de sa musique. Une notoriété qui n’est pas sans conséquence pour l’icône pop devenue la cible de fake news, de deepfakes et de théories conspirationnistes.

L’événement est tel qu’il a même fait planter la billetterie sur Internet, incapable de gérer l’afflux des fans : Taylor Swift débarque en France avec sa tournée “The Eras Tour” pour une série de concerts à la Défense Arena à Paris, du 9 au 12 mai prochain. À peine sorti, son 11e album a encore une fois explosé tous les records. Taylor Swift remplit les stades du monde entier et inspire les théories du complot en tout genre.

À quelques mois de la présidentielle américaine 2024, une théorie complotiste circule aux Etats-Unis, lancée par des figures d’extrême droite sur des médias conservateurs, accusant la chanteuse pop d’être partie prenante dans une opération de déstabilisation psychologique destinée à truquer la prochaine élection présidentielle et à faire réélire Joe Biden. “Le ministère américain de la Défense aurait recruté la chanteuse en vue d’inciter les gens à voter pour Joe Biden, c’est de la pure affabulation, note Rudy Reichstadt, mais ça a eu un tel retentissement que la porte-parole du Pentagone a dû démentir (…) On voit bien qu’encore une fois, on peut fabriquer une théorie du complot à partir de presque rien.” 

Un Américain sur cinq estime que Taylor Swift fait partie d’un complot visant à faire réélire Joe Biden

Pourtant, cette théorie est tenace : un sondage révèle que près d’un Américain sur cinq adhère à cette théorie du complot, selon une étude publiée le 14 février par une université du New Jersey. Elle a d’ailleurs été renforcée par la victoire des Kansas City Chiefs au Super Bowl : le compagnon de Taylor Swift, Travis Kelce, joueur des Kansas City Chiefs, a lui-même été visé par la complosphère américaine parce qu’il avait participé à une pub pour les vaccins Pfizer contre le Covid-19. Joe Biden avait d’ailleurs réagi sur les réseaux sociaux en ironisant : “Exactement comme nous l’avions prévu.”

Pourquoi est-ce que les complotistes s’attaquent à Taylor Swift spécifiquement ? “Parce qu’elle est puissante, répond Sébastien Paour, correspondant de Radio France aux Etats-Unis. C’est un couple qui pèse lourd. Elle a dépassé le milliard de dollars sur cette tournée qu’elle est en train de faire en ce moment partout sur la planète. Elle cause des tremblements de terre pendant ses concerts et son poids politique potentiel et lui aussi dragué par les deux camps de l’échiquier politique qui vont s’affronter en novembre à la présidentielle.”

“Elle a des millions et des millions de followers, les Swifties, qui viennent à tous ses concerts aux États-Unis, mais pas seulement, qui vont potentiellement suivre son avis sur la campagne électorale et voter pour le candidat qu’elle appellera à soutenir.”Sébastien Paour, correspondant de Radio France aux Etats-Unis

Pour Rudy Reichstadt, “Taylor Swift est aussi devenue une cible de l’extrême droite américaine depuis qu’elle a affiché son soutien au droit à l’avortement et qu’elle a critiqué Donald Trump. Pourquoi ? Parce que ses prises de position sont vécues par beaucoup d’électeurs républicains comme une trahison.”

Accusée de réaliser des rituels sataniques sur scène

Sur les réseaux sociaux, une autre théorie du complot circule : Taylor Swift exécuterait des rituels sataniques sur scène pendant ses concerts. “C’est un grand classique”, estime Tristan Mendès France, pour qui l’idée est “quelque chose de très populaire dans la complosphère”. Selon lui, les complotistes “vont essayer de trouver des signaux dans les vidéos ou les concerts qui feraient le lien entre ce satanisme fantasmé et les artistes qu’ils ciblent”. Taylor Swift a notamment été visée pour le clip de sa chanson Karma.

Illuminatis, théorie autour du nombre 13, nombre fétiche de la chanteuse… On n’en a pas terminé avec les théories autour de Taylor Swift. “Peu de doute que lorsque Taylor Swift se prononcera pour novembre, la machine à complot va se rallumer, note Tristan Mendès France. Et vu son poids politique grandissant, elle va être une cible de choix pour la complosphère pro-Trump… En attendant son passage en France, qui pourrait réactiver une partie de la complosphère française.”

“Taylor Swift au cœur de théories du complot”, c’est le 67e épisode de Complorama avec Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, et Tristan Mendès France, maître de conférences et membre de l’observatoire du conspirationnisme, spécialiste des cultures numériques. Un podcast à retrouver sur le site de franceinfo, l’application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcastsPodcast AddictSpotify, ou Deezer.

1 COMMENTAIRE

  1. Je croyais que les métaux étaient déposés à la porte du Temple !
    Ses godillots au discernement peu crédible font partie d’un peuple que chaque pays possède et qui élisent hélas ! des décideurs d’une minable qualité de gestion des affaires…
    Question : que vient faire cet article dans un site maçonnique ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES