mer 29 mai 2024 - 14:05

Au cœur de la franc-maçonnerie limousine : Le mystère de la loge d’Uzerche décodé !

Il est toujours agréable de se plonger dans l’histoire de sa région d’origine. En tant que membre d’une famille issue de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, et plus largement du Limousin, c’est un véritable plaisir pour moi de résumer cet ouvrage consacré à Uzerche et à sa loge maçonnique, « L’Heureuse Alliance ». Se plonger dans cette histoire locale, c’est un peu comme renouer avec ses racines et découvrir des aspects méconnus de son patrimoine.

Mais abordons, dans un premier temps, la symbolique du nom de loge « L’Heureuse Alliance » qui peut être interprété de plusieurs façons, en fonction des connotations symboliques et historiques liées à la franc-maçonnerie.

Dans l’art royal, les alliances symbolisent souvent l’union, la fraternité et la solidarité entre les membres. Le terme heureuse renforce l’idée d’une alliance bénéfique et positive, suggérant que la loge vise à promouvoir une coopération harmonieuse et fructueuse entre ses membres. « L’Heureuse Alliance, Perle du Limousin à l’Orient d’Uzerche » qui est issu de l’ancienne « Loge de Saint-Jean l’Heureuse Alliance.» peut également évoquer l’engagement des membres de la loge à poursuivre des idéaux élevés de moralité et de développement spirituel. Cette interprétation souligne le désir de créer un environnement où les valeurs maçonniques de vérité, de charité et de respect mutuel sont cultivées et valorisées.

Blason de la ville d’Uzerche

Dans le contexte du siècle des Lumières, période à laquelle de nombreuses loges maçonniques ont vu le jour dont celle d’Uzerche,  l’expression pourrait aussi refléter l’enthousiasme de l’époque pour les idées de progrès, d’unité et de réforme sociale. Les loges étaient souvent des lieux où les intellectuels et les influents pouvaient se rencontrer pour discuter et promouvoir des changements sociétaux.

Ce titre distinctif symbolise l’union de diverses traditions, croyances ou pratiques au sein de la loge, illustrant l’acceptation et l’intégration de divers points de vue et de différentes manières de penser au sein de la fraternité, mais qui, pour nous maçons du XXIe siècle, indique aussi un engagement envers la communauté locale ou plus largement souligne le rôle de la loge dans le soutien et l’amélioration de la société environnante.

Ce nom d’« Heureuse Alliance » est donc bien chargé de positivité et de promesse, suggérant un engagement profond des membres envers les principes maçonniques de fraternité, de développement personnel et d’amélioration communautaire.

Dans Loge de Saint-Jean-L’heureuse alliance à l’Orient d’Uzerche, Jean-Louis Troncard offre une plongée inédite dans l’histoire d’une loge maçonnique méconnue, située à Uzerche, en Corrèze, au siècle des Lumières. Uzerche, ville tranquille et authentique, qui, en raison de son charme pittoresque et de son patrimoine historique – la ville a conservé de nombreuses maisons médiévales et de la Renaissance – est effectivement appelée la perle du Limousin.

Ce livre de 118 pages, publié aux éditions Maïa, se présente comme un travail exhaustif et documenté ».

L’auteur propose ainsi un ouvrage minutieux en plusieurs chapitres, articulant des thèmes variés et abordant la loge maçonnique d’Uzerche sous différents angles.

À commencer par l’histoire de la ville et de la loge, dont il reconnaît qu’il n’est pas le premier à s’y être intéressé. Des frères de Brive, Tulle et Limoges l’ayant déjà abordée.

Jean-Louis Troncard a puisé aux meilleures sources, dont les travaux de l’abbé Louis Pérouas, directeur de recherche au CNRS. Il retrace donc l’histoire de « L’heureuse alliance », mettant en lumière son rôle et son influence dans la vie uzerchoise du XVIIIe siècle. Il s’appuie sur des documents inédits, découverts récemment, pour reconstituer son parcours.

L’auteur détaille la composition de la loge, en insistant sur l’importance professionnelle et sociale de ses membres, ce qui éclaire le statut particulier de la loge dans la société de l’époque.

L’ouvrage aborde des zones d’ombre et des affirmations non vérifiées, en proposant des analyses basées sur des documents jusqu’alors méconnus, offrant ainsi un nouvel éclairage sur la loge.

Jean-Louis Troncard explore le contexte de la franc-maçonnerie corrézienne et uzerchoise, soulignant la spécificité de la loge par rapport aux autres structures maçonniques locales.

Il inclut, en fin d’ouvrage, un document fort intéressant , le « Rituel dit d’Uzerche » – 79 questions et réponses –, du « Régulateur du maçon-Catéchisme d’apprenti.1785/1801 », des « Conversations allégoriques du Frère Pincemaille. 1763 », du « Rite Écossais Philosophique. 1774 » et d’autres documents, ainsi qu’ un lexique des termes et abréviations maçonniques utilisés dans l’ouvrage, rendant le livre accessible même aux non-initiés.

Lune et Soleil
Lune et Soleil

Jean-Louis Troncard, lui-même originaire d’Uzerche et ayant une passion pour l’histoire locale, propose un travail approfondi, détaillé et richement documenté.

L’auteur utilise un style accessible, rendant le livre agréable à lire, même pour les lecteurs qui ne sont pas familiers avec la franc-maçonnerie.

Loge de Saint-Jean – L’heureuse alliance à l’Orient d’Uzerche est une lecture indispensable pour les passionnés d’histoire locale, les francs-maçons du Limousin, et tous ceux qui s’intéressent à la franc-maçonnerie en général. Jean-Louis Troncard réussit le pari de rendre accessible une partie méconnue de l’histoire uzerchoise, tout en offrant une analyse approfondie et documentée de la loge « L’heureuse alliance ».

La biographie de l’auteur

Né en 1946 à Uzerche, Jean-Louis Troncard, féru d’histoire, a occupé diverses fonctions dans le bâtiment, puis il a terminé sa carrière à la SNCF comme technicien en télécommunications. Aujourd’hui à la retraite, il occupe son temps à fabriquer des cannes à mouche en bambou refendu. Ses passe-temps favoris sont la pêche et le rugby – heureux homme !

Loge de Saint-Jean – L’heureuse alliance à l’Orient d’Uzerche

Jean-Louis TroncardÉditions Maïa, Coll. Notre histoire, 2024, 118 pages, 20 €

En savoir plus : https://www.editions-maia.com/

https://www.facebook.com/EditionsMaia/
panorama d’Uzerche – Source Wikimedia Commons

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES