mer 29 mai 2024 - 14:05

Miroir, mon beau miroir, explore-nous ces “Terres de fiction”

Avec Terres de fiction-De quel côté du miroir sommes-nous ? (BONZON2X, 2024), Lorenzo Soccavo* nous entraîne dans une réflexion profonde sur les enjeux de l’écriture fictionnelle. Chercheur en littérature, l’auteur explore les arcanes de la création littéraire et nous invite à plonger au-delà des miroirs des textes et des limites de nos vies.

Sa passion pour la littérature et ses mondes imaginaires est ancrée dans une enfance marquée par l’utilisation du jeu comme moyen d’évasion et de découverte de nouveaux territoires. Cette passion a évolué vers une quête de liberté et d’expression au travers de la lecture et de l’écriture, permettant à Lorenzo Soccavo de se réinventer en tant que fictionaute – un voyageur entre les mondes de fiction, porteur de son propre vécu dans ces univers alternatifs.

L’essai de Lorenzo Soccavo n’est pas seulement une réflexion sur l’acte de lire mais aussi une invitation à reconnaître et à embrasser le rôle actif que nous jouons en tant que lecteurs dans la création de sens et d’expérience au sein des textes que nous explorons. Il souligne le fait que, tout en lisant, nous traversons un miroir vers un espace où la réalité et l’imaginaire se fondent, où les limites entre le créateur et le consommateur de fiction s’estompent.

Cette vision de la lecture comme une pratique créative et immersive offre une nouvelle perspective sur l’importance de la littérature dans la société contemporaine. Elle met en avant le potentiel des récits fictionnels à enrichir notre expérience du monde, à étendre notre compréhension de nous-mêmes et des autres, et à cultiver un espace où l’imagination peut prospérer sans contrainte.

D’ailleurs, le sous-titre même de l’ouvrage « De quel côté du miroir sommes-nous ? » interpelle le lecteur sur la position que nous occupons dans ce flux narratif.

Lorenzo Soccavo lui propose donc une exploration méticuleuse et introspective de notre relation intrinsèque avec la fiction. Il dépeint l’humain non seulement comme un conteur inné mais aussi comme un fabricateur d’histoires qui cherche à donner un sens et une structure à l’expérience chaotique de la vie.

Ce roman, bien qu’étranger à la franc-maçonnerie, tisse un voile de symbolisme dans son discours, rappelant les expressions initiatiques et la quête de connaissance propre à l’Art Royal. Phrases telles que « Par les imaginaires qu’elles explorent, nos lectures de certains romans s’apparentent à une épreuve du feu… » évoquent la transformation spirituelle et intellectuelle à laquelle aspirent les maçons. L’auteur, en employant des expressions comme « Il faut chercher le seuil à franchir… », invite à une réflexion sur les passages et les transitions, des thèmes chers aux rites maçonniques où les seuils à franchir symbolisent souvent les étapes de la progression personnelle et spirituelle.

Alchimie sur la table de l'alchimiste
Alchimie…

Les références à « le monde des alchimistes » et à « la pensée magique » dans le livre font écho aux explorations de la réalité sous-jacente que les francs-maçons entreprennent à travers symboles et allégories, approchant les mystères de l’existence de manière que Marcel Proust lui-même aurait pu apprécier dans son approche singulière du chamanisme. Enfin, Lorenzo Soccavo en employant l’expression « Par le langage, par l’écriture puis la lecture, nous nous octroyons l’illusion de notre élection divine parce que nous nommons… » résume magnifiquement comment, à travers le verbe et le symbole, l’initié cherche à toucher au divin, une aspiration profondément enracinée tant dans la franc-maçonnerie spirituelle et de tradition que dans la littérature.

Terres de fiction est un appel à reconnaître et à comprendre le pouvoir des récits dans la construction de notre réalité personnelle et collective. Lorenzo Soccavo offre une réflexion profonde sur la puissance narrative, sur la façon dont nous nous servons des histoires pour façonner notre identité et notre compréhension du monde. C’est un essai qui challenge le lecteur à s’interroger sur sa propre vie comme une œuvre narrative en perpétuelle évolution.

Les éditions BOZON2X

« Espace d’éditions créé au sein de CDM2047asbl dans la perspective de révéler et valoriser des œuvres littéraires inédites d’auteurs méconnus, des œuvres résolument contemporaines. Nous aimons les inclassables, ces ovnis littéraires qui, pour flirter avec tel ou tel genre, ne se fixent à aucun.

Nous aimons l’originalité sans sophistication, et l’audace formelle sans frime avec la forme. Notre goût ne nous porte donc ni vers le genre pur, ni vers l’esprit scolaire, ni vers quelque parti pris idéologique que ce soit.

Les éditions BOZON2X créent un espace de prédilection pour appréhender le réel et y porter un regard singulier. Bienvenue dans notre accélérateur de particules neuronales ! »

Lorenzo Soccavo

*Chercheur en prospective et futurologie de l’édition, des dispositifs et des pratiques de lecture, Lorenzo Soccavo intervient régulièrement sur l’avenir du livre et de l’édition lors de conférences en milieux professionnels ou pour le grand public. Ses ouvrages majeurs sont De la bibliothèque à la bibliosphère (Morey-Éditions, 2011) et Gutenberg 2.0-Le futur du livre (M21 éditions, 2008).

Terres de fiction-De quel côté du miroir sommes-nous ?

Lorenzo SoccavoBOZON2X, 2024, 144 pages, 16 €

Disponible sur le site de l’éditeur.  Diffusé par CEDIF et distribué par Pollen, l’ouvrage est aussi disponible dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre. Achetez dans votre zone, chez votre libraire préféré, pour qu’il continue à vous conseiller, à vous inspirer, à vous faire rêver et, surtout, à animer votre quartier !  

Capture d’écran du site BOZON2X

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES