mer 29 mai 2024 - 14:05

Fédération Loge Nationale Française : Retour sur la journée René Guilly

Le 23 mars 2024, la Fédération Loge Nationale Française (FLNF) a organisé avec les frères de la loge Saint Martin de l’orient de La Rochelle, une journée en hommage à René Guilly.

FÉDÉRATION LOGE NATIONALE FRANÇAISE (FLNF) – LNF® branche historique

UNE FRANC-MAÇONNERIE TRADITIONNELLE

La Fédération LNF® est la continuation de la Loge Nationale Française (LNF®) créée le 26 avril 1968 à l’initiative de René GUILLY. Cette institution se caractérise par une structure fédérative la plus légère possible, laissant toute liberté à chacune de ses loges de pouvoir poursuivre un travail initiatique sans surcharges administratives.

La LNF® est également, à l’image de son fondateur, un lieu de recherche et d’étude avec la plus grande rigueur historique pour une maçonnerie conforme à ses principes d’origine. Enfin, elle fonctionne dans la plus grande humilité, sans Grand Maître. Elle reste fidèle à l’esprit qui nous anime, comme il animait son fondateur René GUILLY.

La Fédération Loge Nationale Française s’appuie sur la Charte de la Maçonnerie Traditionnelle Libre adoptée en 1969.

Fidèle à ses origines, elle accueille les loges qui pratiquent principalement, mais sans exclusive, trois rites traditionnels tels que définis lors de sa fondation, à savoir :

• le Rite Français Traditionnel ;

• le Rite Écossais Rectifié ;

• le Rite Anglais style Émulation.

Ces trois systèmes, de valeur initiatique équivalente, permettent de rassembler la

quasi-totalité de la Tradition maçonnique.

® Marque protégée par enregistrement INPI n° 118 4 504 255.

Cette journée, dans l’esprit de la Loge Nationale Française a rassemblé plus de 80 frères et sœurs de 23 loges différentes issues de sept obédiences, les locaux étant utilisés à leur maximum. Réunissant des conférenciers de grande qualité : compagnon et ami de René Guilly comme c, sa fille Évelyne Guilly, mais également Paul Paoloni et Pierre Mollier (sur la photo de gauche à droite), tous deux maîtres d’œuvre de la Revue Renaissance Traditionnelle depuis plusieurs décennies.

Bernard Dat

Le matin, lors d’une tenue au Rite Écossais Rectifié, Bernard Dat a apporté des témoignages des apports de René Guilly, particulièrement au Rite Rectifié, en lui donnant la parole par des enregistrements qu’il conservait depuis les années 80. Ami très proche, il a étayé ses propos d’anecdotes vécues ensemble lors de leurs travaux de recherche dans les différents pays d’Europe.

L’après-midi a été consacrée à trois tables rondes :

•          Évelyne Guilly a présenté la voie originale qu’avait trouvée René Guilly pour associer les sœurs. C’est grâce à l’obédience mixte anglaise AFAM qu’il a pu créer la R.L. L’Échelle de Jacob aujourd’hui sous l’égide de l’Ordre Maçonnique Mixte l’Acacia (OMMA). Évelyne nous a ainsi présenté la filière anglaise : vingt ans d’étroite collaboration avec le F⸫ M.C. Debenham.

Pierre Mollier

•          Pierre Mollier, en historien reconnu, a abordé l’apport de René Guilly dans la recherche des documents d’archive et plus particulièrement les nombreux rituels qui posent un problème de classement. Dans le fonds maçonnique de la BnF figuraient 2000 rituels. René Guilly a alors accepté d’apporter son expertise en les étudiant afin de les répertorier par famille. Pendant une période de 6 années, tous les jeudis, il a examiné et classé plus de 900 rituels. Pierre Mollier a mis en évidence toute la difficulté d’appréhender et de classer ainsi des fonds de rituels.

Paul Paoloni

•          Enfin, Paul Paoloni qui a œuvré à l’élaboration et à la rédaction du numéro spécial de Renaissance Traditionnelle consacré à René Guilly (n° 201 – 202 de 2022) a pu, par sa connaissance de l’œuvre et de la vie maçonnique de René Guilly, mettre en évidence cette incessante quête de la Tradition.

Une exposition d’objets et décors maçonniques ayant appartenu à René Guilly, ainsi que la projection de photos de ce dernier, complétaient la rétrospective de sa vie.

Cette journée s’est terminée par un verre de l’amitié au cours duquel des épisodes de la vie de René Guilly ont continué à être évoqués.

Enfin, un dîner de gala, rassemblant 40 frères et sœurs, concluait cette journée riche en informations sur l’œuvre de René Guilly, lequel a tant apporté à la maçonnerie traditionnelle.

Une brochure reprenant la totalité des interventions de cette journée, enrichie de photos, sera publiée ultérieurement.

Source : Fédération Loge Nationale Française 

3 Commentaires

  1. ® Marque protégée par enregistrement INPI n° 118 4 504 255.

    Ça change tout ! 🤣 Donnez moi la première lettre je vous donnerai la seconde
    L
    O
    L

    LOL.

  2. En septembre 1969, le grand Maçon qu’était Marius Lepage, le directeur de la revue Le Symbolisme, saluait en ces terme la création de la Loge Nationale Française par son ami René Guilly: “Nous apprenons la création, depuis bientôt un an, de ce que, personnellement, j’ai appelé de tous mes voeux presque dès le début de ma vie maçonnique. Ce qu’appelaient sans équivoque nos deux regrettés Frères dont toute la vie fut consacrée à l’Ordre: Albert Lantoine et Oswald Wirth; une fédération d’ateliers, absolument indépendants dans leur vie propre, associés entre eux par les liens de la Fraternité, sans Grand Maître, ni Grand Trésorier, ni Grande Loge, ni Grand Orient. En une seule phrase, la réalisation enfin effective de la devise ancienne: Le Maçon libre dans la Loge libre. C’est en quelque sorte le retour à ce qui existait avant 1717, avant la création arbitraire et strictement administrative des Obédiences, le retour à une organisation analogue au Compagnonnage…”.

  3. Donc la franç maçonnerie c’est prévu au départ pour réunir ce qui est épars ?
    Et si j’ai bien tout compris, la LNF a fusionné en 2018 avec les LNFM (M pour mixte) pour donner les LNFU (U pour unis).
    La LNFU existe donc toujours aujourd’hui mais des FF ont déposé le nom LNF pour en faire une marque et ont créé la FLNF (le premier F pour fédération).
    J’ai bon là ?
    Et parallèlement, les loges marseillaises de la LNF ont quitté l’obédience pour rejoindre l’ALS et maçonner en paix.
    Encore une saga à rebondissement au sein du PMF ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES