mer 29 mai 2024 - 13:05

France Culture : Des alchimistes aux chimistes

De notre confrère France Culture

Pas de médecine moderne sans molécules pour agir contre les maladies. On oublie parfois à quel point la médecine occidentale est dépendante de la chimie. Mais comment sommes-nous passés de l’alchimie à la chimie ?

Avec :

  • François Pépin Professeur de philosophie en classes préparatoires à Paris. Il est spécialiste de la philosophie des Lumières, ainsi que d’histoire et de philosophie de la chimie
  • Cristina Viano Directrice de recherche au CNRS, spécialiste d’Aristote, de l’alchimie gréco-alexandrine et de ses rapports avec la philosophie grecque, elle travaille au Centre de recherches sur la pensée antique “Léon Robin” (CNRS-Sorbonne-Université)
  • Didier Kahn Directeur de recherche au CNRS (laboratoire CELLF)

“Avec Philosophie” s’interroge cette semaine sur le lien entre philosophie et médecine. Dans ce quatrième épisode, Géraldine Muhlmann et ses invités s’intéressent aux alchimistes et aux chimistes.

Les principes de l’alchimie gréco-alexandrine

Comment surgit la théorie alchimique ? On trouve des racines au moment de l’alchimie gréco-alexandrine. “On peut considérer qu’il y a trois phases dans l’alchimie alexandrine” explique Cristina Viano : “les premières sont des recettes de teinture, de fabrication de choses artificielles, de pierres précieuses, ensuite il y a cette idée d’une teinture tellement profonde, qui transmute, qui crée une nouvelle substance, c’est-à-dire qui obtient cette substance”. Ainsi, c’est “à ce moment-là, il commence à y avoir une réflexion philosophique, parce qu’il faut trouver les principes de cette techné, de cette discipline nouvelle, révolutionnaire, parce que ça va contre tout ce qu’on avait dit et a été dit après”. L’idée de transmutation est donc révolutionnaire.

Paracelse et le 15è siècle

Paracelse est une figure centrale de l’alchimie. “Son objectif numéro un, c’est d’accorder la théologie et la médecine parce que pour lui, le plus grand médecin, c’est le Christ, qui a soigné des paralytiques, rendu la vue à des aveugles, etc”. D’ailleurs, “on l’a appelé le Luther de la médecine” explique Didier Kahn*. “Paracelse reprend la théorie héritée de l’alchimie arabe selon laquelle les métaux sont faits de soufre et de mercure*”, mais “il y ajoute le sel”. En effet, “puisque Dieu est trinitaire, ce qu’il crée ne peut être que de nature trinitaire, de nature triple”.

Le 17è siècle, la condamnation des alchimistes ?

Le 17è siècle correspond à l’âge classique selon Foucault, période durant laquelle toutes les excentricités de la Renaissance sont peu à peu effacées. Pour François Pépin, “une première image serait de dire qu’avec une modernité qui gravite autour de Descartes et en physique des modèles corpusculaires, la chimie trouve difficilement sa place ou alors il faut qu’elle utilise des concepts qui sont des concepts corpusculaires, qu’on remplace les principes par des pointes, par des ports, par quelque chose de géométriquement imaginable ”. Or, “ de fait, il existe à l’Académie royale des sciences de Paris, qui est fondée en 1666, une certaine tradition qu’on peut appeler de chimie, disons, mécaniste” . Il ajoute “on a aussi des pratiques de laboratoire et on a une classe de chimie à l’Académie parisienne qui comprend des alchimistes”.

Pour en parler

Cristina Viano, directrice de recherche au CNRS, spécialiste d’Aristote, de l’alchimie gréco-alexandrine et de ses rapports avec la philosophie grecque, elle travaille au Centre de recherches sur la pensée antique “Léon Robin” (CNRS-Sorbonne-Université). Parmi ses publications, on trouve :

  • (éd. par C. Viano) L’alchimie et ses racines philosophiques. La tradition grecque et la tradition arabe, Vrin, coll. “Histoire des Idées et des Doctrines”, 2005.
  • La matière des choses. Le livre IV des Météorologiques d’Aristote, et son interprétation par Olympiodore, avec le texte grec révisé et une traduction inédite de son Commentaire au Livre IV, Vrin, coll. “Tradition de la pensée classique”, 2006.
  • Article : “Aristote et l’alchimie grecque. La transmutation et le modèle aristotélicien entre théorie et pratique”, dans la Revue d’histoire des sciences, tome 49, 1996.

Didier Kahn, directeur de recherche au CNRS (laboratoire CELLF). Il a notamment écrit :

  • Le Fixe et le volatil : chimie et alchimie, de Paracelse à Lavoisier, CNRS Éditions, 2016.
  • Alchimie et paracelsisme en France à la fin de la Renaissance (1567-1625), Droz, 2007.
  • Il travaille aussi à éditer les Œuvres complètes de Diderot.

François Pépin, professeur de philosophie en classes préparatoires à Paris. Il est spécialiste de la philosophie des Lumières, ainsi que d’histoire et de philosophie de la chimie. Il a notamment écrit :

  • Diderot, philosophe des sciences, Classiques Garnier, 2023.
  • Diderot, l’humain et la science, dir. F. Pépin et G. Lecointre, Éditions Matériologiques, 2017.
  • Les matérialismes et la chimie, dir. F. Pépin, Éditions Matériologiques, 2012.

Références sonores

  • Extrait du film Harry Potter à l’école des Sorciers, réalisé par Chris Columbus, 2001.
  • Lecture par Riyad Cairat d’un extrait de Pseudo-Nicolas Flamel, Le Livre des figures hiéroglyphiques de Nicolas Flamel écrivain (1612).
  • Lecture par Antoine Ravon de Zosime, alchimiste grec, IIIe-IVe s. apr. J.-C., dans Mémoires authentiques, X , 7-8, 137-148 (Mertens) ; CAAG, 112-113, trad. 121.
  • Lecture par Antoine Ravon de Paracelse, Philosophie de la génération et des fruits des quatre éléments (1527), traduction/adaptation par Didier Kahn.
  • Lecture par Antoine Ravon d’Isaac Newton, Optiks, 1704 (première édition), Traité d’Optique sur les réflexions, réfractions, inflexions, et les couleurs, de la lumière, trad. Coste (de la seconde édition anglaise de 1717), Paris, chez Montalant, 1722 (seconde édition), Question XXXI (31), p. 560.
  • Chanson en fin d’émission : Recette pour un cake d’amour composée par Michel Legrand, interprétée par Anne Germain, Bande originale du film Peau d’Âne, réalisé par Jacques Demy (1970).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES