mar 23 avril 2024 - 16:04

Pénétrer dans l’espace sacré, sans être initié(e)…

Passer sous le bandeau et être soi.

C’est le seul instant si important et particulier où le profane, invité dans une tenue sans avoir encore été initié, va devoir éclairer, dans sa « sombritude », les membres de la loge « en petits compléments d’enquêtes »…

Dans ce lieu inconnu, en aveugle, assis(e) comme au centre d’une arène, à en juger par nos propres ressentis post-bandeau, le (la) future initié(e) – ou pas d’ailleurs – se place sous la bienveillance d’inconnus invisibles qui s’autorisent à poser nombreuses questions sans qu’elles ne soient trop indiscrètes… Certains profanes abordent ce moment inoubliable avec sérénité, d’autres, tout en émotion avec anxiété, mais toujours, c’est entendu et attendu, avec sincérité…

 « Que pensez-vous de l’au-delà ? Je préfère le vin d’ici » Pierre Dac

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Adélaïde Della Langoust
Adélaïde Della Langoust
Directe et un brin fantaisiste, elle a pris pour pseudo, Adélaïde parce que ça l'amuse et Della Langoust parce que ses amis insulaires l'appellent ainsi quand elle rougit au soleil l'été. Franc-maçonne depuis 18 ans, elle a été initiée à la G:.L:.F:.F:. puis elle s'est engagée sur un nouveau chemin maçonnique au sein de l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal. Avec regards croisés sur cette grande famille maçonnique où règnent la concorde et la fraternité, pour elle, le chemin reste sérieux mais ne peut se faire sans un brin d'humour et un zeste d'autodérision. C'est comme ça qu'elle dessine "ses" souris avec ou sans tablier !

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES