mer 17 avril 2024 - 13:04

Un ex membre de la GLNF, la Rose-Croix et le Martinisme… sauvé par Jésus-Christ 

La rédaction de 450fm tente régulièrement de débusquer tous les illuminés qui rencontrent, soit la vierge pour les uns, tel Abad-Gallardo, dont nous avons dressé le portrait récemment, soit le Christ pour les autres.

Celui du jour se nomme Cyril Dougados. Il a été Rosicrucien, Martiniste, Franc-maçon. Heureusement, à 38 ans, il a touché Dieu du doigt en rencontrant Jésus à Nice (06) devant son parking. Grand bien lui fasse, mais quel dommage qu’il ne se soit pas totalement libéré, puisqu’il passe son temps à répandre son venin contre l’Art Royal qu’il ne semble totalement pas avoir abandonné. Comme quoi, la Franc-maçonnerie reste très attachante pour ses transfuges qui passent leur temps à écrire des ouvrages ou à passer de studio en studio sous les projecteurs.

4 Commentaires

  1. Encore la GLNF… mais ils sont partout.
    Si l’on en croit certains sites sûrement très complotistes et antimaçonniques “Cyril Dougados, fût durant 17 ans frère maçon (né en franc-maçonnerie à Toulouse) au 33ème degré de la Grande loge nationale Française. Il témoigne lui aussi de ce qu’est la franc-maçonnerie après sa conversion au Christ : «un satanisme qui ne dit pas son nom» On met l’homme au-dessus de tout. C’est ainsi qu’ils sont pour le mariage pour tous, l’IVG etc… Au début, on apprend la symbolique maçonnique : les 3 piliers (force, beauté, sagesse) ; le pavé mosaïque blanc/noir (concept d’opposition des contraires vers le concept de complémentarité) ; les 3 marches qui mènent à la chaire de Salomon. Au pied du mur oriental d’un temple maçonnique, il y a une estrade surélevée à laquelle on accède par au moins trois marches. On y trouve trois sièges et trois plateaux : le plus grand, au milieu et face à l’occident, est celui du « Vénérable Maître », président de la loge…”
    Toutefois, à l’écoute de cette interview “d’un haut gradé de la maçonnerie” pour reprendre le terme employé par M. Dougados, on peut se poser la question de savoir s’il ne copie pas sur l’ineffable Serge Abab-Gallardo.

  2. Ce serait drôle si beaucoup de gens ne prenaient pas ces propos pour argent comptant; C’est le danger d’Internet. C’est un bel exemple cependant où l’on voit les extrêmes se rencontrer sur les plan des idées, au mépris de l’immenses majorité des honnêtes hommes tant athées que croyants.

  3. le mec au 332ème en 17 ans ? Permettez-moi de douter.
    bref encore un qui se cherchait et qui finalement a trouvé ce qu’il lui fallait. Pas la FM mais la religion.
    Je ne vois pas l’intérêt quand tu te cherche (ben oui il se cherchait le gars, martiniste, maçon rosicrucien …) de démolir le reste quand tu as trouvé ce qui te convient. et la maçonnerie devait lui convenir à un moment sinon il ne serait pas resté 17 ans à monter des grades (dont je doute très sincèrement).

  4. Passage éclair de ce monsieur à la GLNF. Parti alors qu’il n’était qu’au 2ᵉ degré, tout juste compagnon… Bref, de plus et au grand soulagement des frères de sa loge, il nous a quittés, comme quoi… ce n’est pas toujours aussi simple. Et dire lors d’agape à la GLNF, à bas la calotte… il aurait été viré sur le champ.

    Précisons que cet entretien date de… 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES