jeu 18 avril 2024 - 17:04

Conseil à un jeune franc-maçon

Rentrer en Franc-maçonnerie est un sacré parcours, mais y rester peut en être un autre…

Nous avons tous en franc-maçonnerie attendu pour rentrer dans cette grande famille. Tous ces moments d’attente nous ont donnés de la joie et du bonheur qui sont toujours présents en nous.

Serait-ce le syndrome de l’élève qui dépasse le maître qui pousse parfois le franc-mâcon à se poser des questions et quelques fois à vouloir déménager  en quelque sorte, ou serait -ce tout simplement d’autres préoccupations.

Remarquez comme franc-maçon il vaut mieux si possible emménager dans une grande maison. Déjà pour ranger tous ses outils, un véritable atelier s’impose. 

Important la pierre brute, ne pas négliger son volume, son poids, sa consistance. Attention si vous choisissez du marbre par exemple il va falloir les bons ciseaux adaptées, normal, et prévoir plus d’heures pour maitriser le savoir-faire. Fil à plomb, niveau, équerre, compas il faut en profiter pour envisager de construire une maison, c’est le moment de voir le maçon au pied du mur. 

C’est aussi le moment d’initier le partage avec les autres frères et soeurs pour mettre en place des travaux dits « opératifs » comme des aménagements  intérieurs de votre maison afin de se rapprocher de l’esprit du compagnonnage.

Prévoir une grande salle pour organiser des agapes généreuses pour clôturer ces travaux pratiques initiatiques.

Il vous faut aussi prévoir un espace lecture pour accueillir de nouveaux ouvrages et de vous installer avec concentration avec d’autres personnes pour approfondir de nouveaux sujets et voire même préparer de nouvelles planches. 

Nouvellement initié,  vous arrivez dans une nouvelle vie, de nouveaux amis, de nouveaux frères et de nouvelles sœurs .

Votre carnet d’adresses s’agrandit et en même temps de vieilles pages usées disparaissent pour laisser place aux nouvelles recrues. Ainsi va la vie…

On peut voir dans ce schéma comme une similitude avec le mariage, au niveau symbolisme avec toute ses variantes  que l’on pourrait qualifier de mariage avec ou sans contrat, union libre, pacsé ou pas, bref on part pour une nouvelle vie où l’on découvre  petit à petit sa nouvelle famille. Il va falloir  se montrer sous ses meilleurs jours mais également ne pas avoir peur de dévoiler sa personnalité sous tous ses aspects  divers. 

C’est une période où  l’on va découvrir les autres et c’est aussi  le début d’une grande séduction avec les autres. Nous traversons des moments intenses  dans notre évolution spirituelle et sociale dûs à cet échange avec nos nouveaux proches. Nous sommes dans l’état d’esprit que résume l’expression « Que du bonheur! »

Nous sommes aussi un peu dans la reconstruction.

Encore une fois on ne peut s’empêcher de voir des similitudes avec les moments de la vie ou nous rencontrons l’amour, j’exagère un peu certes mais l’initiation en franc-maçonnerie est un passage  intense qui provoque des changements dans notre relation avec le monde qui nous entoure, il va falloir du temps pour que s’installe la réflexion et la prise de nouvelles décisions et d’orientations dans notre vie qui est en pleine évolution. Et comme disait mon grand père ancré dans le monde de la terre « Ah mon gars, c’est pas une petite affaire! »

Alors évidemment si nous nous appuyons sur ces constatations nous sommes dans le schéma  classique du chemin de la vie qui n’est pas toujours un long fleuve tranquille.

Nous n’avons pas oublié  que nous portons serment quand nous rentrons en franc-maçonnerie, nous sommes liés et reliés avec cette nouvelle fratrie toujours en pleine évolution.

Pas étonnant que nous soyons soumis aux vicissitudes de la vie car la vie profane continue intimement liée à notre parcours maçonnique. Ce même parcours qui évolue et qui fait  que nous découvrons le monde maçonnique avec toutes ses facettes et aussi toutes ses contradictions qui nous font douter et remettre en question nos choix.

Il est dit que la franc-maçonnerie est universelle, par conséquent  rien de plus normal et logique que de découvrir par exemple d’autres rites et voir aussi d’autres obédiences maçonniques.

Ainsi va la vie,  la franc-maçonnerie est certainement un lieu de rencontres extraordinaires qui favorise l’enrichissement  intellectuel. Certes avec le temps nous nous réunissons souvent et l’habitude fait que nous installons une sorte de normalité à toutes nos rencontres. Nous parlons avec nostalgie de ces premières années de vie maçonnique. Ce sont nos années d’apprentissage et elles nous marquent car elles sont les bases de notre fondement.

Donner des conseils pourquoi pas mais se faire sa propre expérience est plus logique.

Par conséquent au risque de tomber dans des banalités du style: un maçon  se construit, je terminerai par une autre banalité: laissons ces jeunes apprentis voler de leurs propres ailes, ils ont le temps de se les bruler…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le Grand René
Le Grand René
Sous le nom d’artiste PAPUS, comique clown et humoriste, réalisateur-producteur films courts, formateur à France3, présentateur à TV8 Mont Blanc, passage comme chanteur sur les bateaux de croisière. Puis sous le nom LE GRAND RENÉ comme auteur et interprète de One man Show.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES