sam 22 juin 2024 - 17:06

Patrimoine : Le Suprême Conseil pour la France du REAA expose ses pépites

Pour les Journées européennes du patrimoine, Le Suprême Conseil pour la France du Rite Écossais Ancien et Accepté (SCPLF) a ouvert les portes de son siège du boulevard Bineau à Neuilly-sur-Seine, samedi 16 septembre. Une première pour cette organisation très discrète qui réunit essentiellement les Frères de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF), dite L’Alliance, travaillant dans les hauts grades écossais.

C’était l’occasion de visiter les temples du siège historique de “Bineau“. Rappelons que ces locaux ont été le premier lieu d’implantation de la GLNF. Le bâtiment moderne a été construit et inauguré en 1963 à l’initiative de la GLNF qui y avait établi son siège, avant de le céder au SCPLF en 2005.

Lors des Journées européennes du patrimoine, le SCPLF, dont Jack Chopin-Ferrier est le Très Puissant Souverain Grand Commandeur, a présenté ses pépites historiques, notamment des manuscrits originaux de rituels du XVIIIe siècle, des planches de tracés de loges à divers grades et d’autres documents précieux datant de cette époque de constitution et formalisation du Rite Écossais Ancien et Accepté (REAA).

Tous ces documents rares ont par ailleurs été numérisés et sont accessibles à tous les frères du SCPLF dans le cadre de la vaste bibliothèque numérique du Suprême Conseil pour la France.

Dans le cadre de cette journée, les auteurs modernes étaient aussi à l’honneur, puisqu’une séance de dédicaces était organisée autour d’écrivains maçonniques, membres du SCPLF, Jacques Trescases, Jacques Branchut, Alain Breuillin, Gaël de Kerret et Jean Dumonteil. Avec, en invitée, Irène Mainguy qui a dédicacé ses derniers ouvrages sur la symbolique des différents grades maçonniques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES