dim 14 juillet 2024 - 19:07

Une Tenue aujourd’hui… Malices

La bienveillance n’est-elle pas une vertu prisée par les maçons ? Certainement, mais ce bon vouloir à tendance à poser un bandeau sur nos yeux. Avec une conséquence : la répétition réputée sacrée de nos Rituels cache les maladresses, vieilleries et ringardises des temps passés. Jacques Fontaines propose de revoir la panoplie maçonnique à la lumière de ce que l’on sait aujourd’hui de l’humain.

Son « Plaidoyer pour une survie de la Franc-maçonnerie » est reçu avec une très grande mou. N’est-il pas en train de se laisser dépiter à la malveillance ? Sans doute pas, mais en quelques vers, il s’adonne à la dénonciation de ce qui est d’un autre temps. Ses vers ne témoignent-ils pas, en pleine conviction, d’une bienveillance accusée pour la Franc-maçonnerie de demain ?

Un horizon vital
Dans un blocage total
Une égalité bafouée
Dans une domination restaurée.
Les Frères dominent,
les Sœurs s’inclinent
La Tradition, c’est une rare aubade,
Les traditions, des promenades
Aurais-je donc raison ?
Ils seraient vraiment cons !
Le secrétaire n’est qu’un greffier,
L ’Hospitalier, un Officier
L’Orateur dit la Loi ;
Le soin, c’est n’importe quoi.
Les Frères décrètent ;
Les Sœurs répètent.
Certains tuent Hiram ;
D’autres rejoignent son âme.
La Tradition ne bouge pas ;
Les traditions boitillent à petits pas.
Liberté, égalité, fraternité :
Paravents de nos duplicités.
Les Maîtres sont des bavards ;
Les Apprentis restent au placard.
Les historiettes rituelles ;
Rien à voir avec le spirituel.
« Plaidoyer… » : désastre commercial ;
Révélation du blocage létal.
L’empathie aux yeux d’or ;
Dans les tenues, elle dort !
Je parle longtemps sur ma colonne :
J’enfle démesurément ma personne.
Un rituel de turlupinades
D’une Franc -maçonnerie en rade.
Les Sœurs ont oublié leur génie.
Elles vivent alors en pâle copie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Jacques Fontaine
Jacques Fontaine
Jacques Fontaine est né au Grand Orient de France en 1969.Il se consacre à diffuser, par ses conférences, par un séminaire, l’Atelier des Trois Maillets et par une trentaine d’ouvrages, une Franc-maçonnerie de style français qui devient de plus en plus, chaque jour, « une spiritualité pour agir ». Il s’appuie sur les récentes découvertes en psychologie pour caractériser la voie maçonnique et pour proposer les moyens concrets de sa mise en œuvre. Son message : "Salut à toi ! Tu pourrais bien prendre du plaisir à lire ces Cahiers maçonniques. Et aussi connaître quelques surprises. Notre quête, notre engagement seraient donc un voyage ? Et nous, qui portons le sac à dos, des bagagistes ? Mais il faut des bagagistes pour porter le trésor. Quel est-il ? Ici, je t’engage à aller plus loin, vers cette fabuleuse richesse. J’ai cette audace et cette admiration car je suis un ancien maintenant. Je me présente : c’est en 1969 que je fus initié dans la loge La Bonne Foi, à Saint Germain en Laye, au Rite Français. Je travaille aussi au Rite Opératif de Salomon. J’ai beaucoup voyagé et peu à peu me suis forgé une conviction : nous, Maçons latins, sommes en train d’accoucher d’une Voie maçonnique superbe : une spiritualité pour agir. Annoncée dès le début du XXème siècle. Elle est en train de se déployer et nous en sommes les acteurs plus ou moins conscients mais riches de loyauté.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES