jeu 25 juillet 2024 - 00:07

Loges mixtes plus intelligentes ? La science répond !

La loge n’est en aucune manière un centre d’entrainement social et encore moins thérapeutique. Pourtant, on peut se demander si on travaille plus efficacement sa spiritualité et sa fraternité dans une loge monogenre ou dans une loge mixte. Il est évident qu’aucune étude sociologique sérieuse n’a été réalisée dans les diverses obédiences connues. Qui accepterait d’accueillir dans ses locaux des chercheurs pour confirmer ou infirmer un tel postulat ?

Pourtant, le célèbre MIT de Boston (USA) a mis au point un test QI qui permet désormais d’évaluer l’intelligence des groupes. Jusqu’à présent le résultat de ces recherches semble faire autorité. Il serait donc logique de conclure qu’un groupe est plus intelligent qu’un individu et surtout, tous les résultats confirment que la présence de femmes rend le groupe nettement plus intelligent.

La question qu’il convient donc de poser est :

« Le travail est-il de meilleur qualité dans une Loge mixte que dans une Loge monogenre ? »

Nous vous laissons regarder ce reportage ci-dessous proposé par la chaine Arte qui confirme avec certitude que les groupes ne suivent pas forcément les plus intelligents mais ceux qui parlent le plus fort. Comme cela est étrange !

Il reste maintenant à transposer avec le monde maçonnique (avant d’essayer avec celui de la politique) pour confirmer cette question de la mixité.

3 Commentaires

  1. C’est drôle de passer de ceux ou celles qui parlent le plus fort à la mixité !
    Cela sous-entend que les femmes sont des braillardes ?
    Pas vraiment élogieux…
    Par contre il est sûr que les frères ou sœurs qui n’interviennent jamais en loge ne la rendent pas plus «  intelligente ».
    Ce sont des trous noirs qui absorbent la Lumière mais n’en restituent rien.

  2. La dernière phrase est véritablement empreinte de jugement. Je la trouve très incisive. Pour ma part, je n’interviens pas souvent en loge car je ne me sens pas assez sure de moi. Pour autant, je ne me considère pas aussi négativement « un trou noir qui absorbe la lumière ». Sachons rester bienveillants!

  3. La loge est avant tout, un CENTRE DE RENCONTRES HUMAINES . Chaque membre, en présence de l’AUTRE, son Frère, sa Soeur, éprouve ce lieu selon les “vibrations” de son corps, son coeur, son âme. Ce ressenti est de la sorte “l’incommunicable”, le secret de chacune, de chacun. En ce sens, la loge peut très bien constituer ce ” centre d’entraînement social” où l’on vient ” répéter” et se “renforcer” pour mieux se vivre et vivre à l’extérieur . Et elle est sans aucun doute bien plus “thérapeutique” – osons le mot – qu’on ne le pense pour qui – dans ce monde si nombriliste – est en “manque de lien”. Maçon ou non, nous avons un besoin quasi-viscéral d’être “accueilli” et mieux encore que “reconnu”, nous souhaitons être “considéré”. Comme nous devons considérer autrui. La franc-maçonnerie nous offre cette chance, cette possibilité d’échanges fraternels : Profitons-en! GG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES