jeu 13 juin 2024 - 21:06

Lieu symbolique : Le Jardin pour la Paix de Bitche, en Moselle

Le jardin a été créé en 2003 au pied de la citadelle de Bitche, commune du Nord-Est de la France, située dans le département de la Moselle, en Lorraine et en région Grand Est.

Blason de la ville de Bitche.

Il fait partie du réseau transfrontalier Jardins sans Limites qui s’étend en Moselle, Sarre (Allemagne) et au Luxembourg.

Bitche, vue de la citadelle.

Un jardin, comme un Éden

Entre la ville et la citadelle, chef-d’œuvre d’architecture militaire, le Jardin pour la Paix a été imaginé et conçu comme un élément de réconciliation du Pays de Bitche avec son histoire.

Mme Florence Robert.

Créé par l’architecte paysagiste Florence Robert – diplômée à l’École d’architecture de Montpellier (1986), elle décroche un CEA “Jardins, territoires et paysage” à l’École d’architecture de Versailles, puis obtient un DEA Paysage à La Villette –, ce jardin est un lieu unique de création horticole. Il présente une douzaine de jardins éphémères régulièrement renouvelés.

Aussi surprenant qu’insolite, c’est un véritable univers floral qui associe le verre, le cristal, les plantes rustiques, le fer forgé, les graminées… Des artistes procèdent à des interventions pérennes ou expériences éphémères.

Ainsi, chaque jardin a une histoire et une ambition propre. Tous sont cependant le fruit de rencontres uniques, improbables, et de généreux échanges artistiques. Centre de gravité du fleurissement urbain de la cité fortifiée, le Jardin pour la Paix s’inscrit dans le prolongement du festival Jardins en Troc, véritables colonies de créativité et d’échange semées dans toute la Ville.

À l’ombre de ses monuments de pierre, la ville de Bitche recèle donc un verdoyant écrin de lumière. C’en est fini de la Guerre ! L’ancienne esplanade militaire est désormais rehaussée d’un paisible coin de verdure. Soulignant la vocation mémorielle de la Citadelle, le jardin pour la Paix a été conçu comme l’expression d’un engagement d’avenir.

La symbolique du jardin

Le jardin est aussi le symbole de la puissance de l’homme, de son pouvoir sur une nature qu’il veut maîtriser. Symbole de la culture opposée à la nature sauvage, le jardin s’oppose à la forêt pleine de dangers. Dans l’Extrême Orient le jardin est le résumé de l’ordre cosmique, c’est le monde en petit.

Le jardin est le symbole du paradis sur terre. Les mythologies antiques évoquent souvent des jardins idylliques et naturels. Par exemple, dans la mythologie grecque, le jardin des Hespérides est un de ces jardins plaisants. Aussi, ces lieux sont souvent associés à la fertilité.

Dans la religion, la Bible, par exemple, accorde également une grande importance au jardin. En effet, le jardin d’Éden est un lieu fondamental qui représente à la fois le paradis sur terre et le péché originel. Ainsi, le jardin d’Éden symbolise à la fois la plénitude et la désobéissance. Plus précisent, en goûtant au fruit défendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, Adam et Ève perdent leur innocence et le jardin paradisiaque leur est désormais inaccessible. Le jardin d’Eden est donc associé à la nécessité d’une innocence.

Pour mémoire, le jardin d’Éden, réputé proche des sources du Tigre et de l’Euphrate, devrait se situer selon des narrateurs originels établis dans la terre de Canaan (selon la tradition juive, Adam et Ève sont enterrés dans la caverne de Makhpela, à Hébron) dans les monts Taurus, en Anatolie.

Depuis toujours, la franc-maçonnerie eut pour le pacifisme un penchant… Élément de distinction de son propre univers idéal, l’art royal n’est-il pas à l’origine de la Société des Nations, ancêtre de l’ONU.

Gardons à l’esprit que, dès 1917, le Grand Orient de France tente de fédérer les obédiences internationales autour du projet de création de la Société des Nations. Comme pour attester de l’idée de la « der des ders », soit la dernière des dernières guerres… Les valeurs et principes de la franc-maçonnerie sont porteurs des idéaux de paix, de liberté, d’égalité, de fraternité, de solidarité et de dignité humaine…

Informations Pratiques

Site classé – Ouverture : Du dernier dimanche d’avril au 1er dimanche d’octobre : tous les jours de 11 h à 18 h/Dimanche, jours fériés et tous les jours en juillet et août : 11 h à 19 h/Visite guidée: le premier dimanche de chaque mois, sans supplément, de mai à septembre à 16h, en compagnie d’un jardinier de la Ville de Bitche. Visites guidées et visites pédagogiques sur réservation de mai à septembre.

Tarif(s) : Adultes : 4 €/Tarif réduit (enfants de 7 à 18 ans, étudiants, chômeurs, groupes > 10 personnes) : 2 €/Abonnement illimité : 19 € -Entrée gratuite pour les enfants de moins de 7 ans et les visiteurs de la Citadelle.

Sources : Parcs et jardins ; Wikipédia ; Wikimedia Commons ; 1001 Symboles ; Ville de Bitche

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES