mer 24 juillet 2024 - 22:07

Pourquoi les Francs-maçons furent-ils victimes de la théorie du complot ?

De notre confrère RadioFrance

Née à Londres, au début du XVIIIe siècle, la franc-maçonnerie fera rapidement des émules dans les principaux pays d’Europe.

Il ne s’agissait pas d’une société secrète, comme il en existait déjà plusieurs à l’époque, mais d’un réseau de sociabilité regroupant des aristocrates, des artistes, des scientifiques, des artisans partageant le même but. Ils voulaient œuvrer à la construction d’un temple idéal, c’est-à-dire d’une société rationnelle, rassemblant des individus libres, égaux et éclairés. Soucieux de se tenir à distance des passions et des intérêts du monde dans lequel ils vivaient, les francs-maçons imposaient à leurs membres un devoir de réserve, en cultivant d’emblée des rituels perçus comme ésotériques pour les non initiés.

La franc-maçonnerie fut condamnée par le pape Clément XII. Ce qui déclencha une vague de persécutions dans les pays européens les plus soumis à l’autorité de Rome. En France, malgré quelques condamnations à des peines légères, les francs-maçons continuèrent à se réunir, sous la protection de personnalités de la haute noblesse, comme le duc d’Antin. Voilà pourquoi, au XVIIIe siècle, la franc-maçonnerie française fut principalement composée de catholiques. La Révolution française marqua une première étape dans l’histoire du divorce entre maçons et chrétiens. C’est à ce moment-là que les Jésuites publièrent les premiers écrits affirmant que les francs-maçons avaient activement préparé la révolution de 1789, ce qui accrédita l’idée d’un complot maçonnique.

Au XIXe siècle, un nombre croissant de francs-maçons s’engagèrent dans les mouvements révolutionnaires. En 1848, tous les membres du gouvernement provisoire, mis en place après le renversement de Louis-Philippe, étaient francs-maçons à l’exception de Lamartine et de Ledru-Rollin. En 1871, beaucoup d’entre eux s’impliquèrent aussi dans la Commune de Paris. (…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES