lun 24 juin 2024 - 01:06

La franc-maçonnerie comme un forum pour travailler pour la « liberté » et « l’égalité »

De notre confrère espagnol

Le président de la députation de Córdoba, Antonio Ruiz, assiste ce vendredi à l’inauguration de la VIIIe Conférence sur « La présence de la franc-maçonnerie à Córdoba », organisée par la Loge symbolique Maimónides 173, sous la devise de l’action sociale et dans le but d’apporter cette organisation au plus près des citoyens, un forum qui est « une occasion de partager et de travailler pour les principes de liberté, d’égalité et de fraternité, qui nous unissent tous et pour lesquels à travers l’histoire les loges ont orienté leur travail de franc-maçonnerie ».

Le président de la Diputación de Córdoba, Antonio Ruiz, assiste ce vendredi à l’inauguration de la VIIIe Conférence sur « La présence de la franc-maçonnerie à Córdoba », organisée par la Loge symbolique Maimónides 173, sous la devise de l’action sociale et dans le but d’apporter cette organisation au plus près des citoyens, un forum qui est « une occasion de partager et de travailler pour les principes de liberté, d’égalité et de fraternité, qui nous unissent tous et pour lesquels à travers l’histoire les loges ont orienté leur travail de franc-maçonnerie ».

C’est ce qu’a exprimé Ruiz, qui a également ajouté que ces huitièmes journées, qui sont inaugurées à la Casa de Sefarad, « sont axées sur quelque chose pour lequel nous sommes fermement engagés depuis la Diputación, l’action sociale, un objectif dans lequel tous les secteurs de la société doivent être impliqués ».

Le plus haut représentant de l’institution provinciale a affirmé que « le rôle que jouent des organisations, telles que la Loge symbolique Maïmonide 173, est important, cherchant à influencer la capacité, la sagesse et la pensée de notre société ».

« Il faut reconnaître ce travail, et surmonter les tabous qui peuvent exister autour des principes maçonniques, qui sont très nécessaires et doivent être en vigueur aujourd’hui », a souligné Ruiz, qui a exprimé son « souhait que ces conférences soient utiles et servent à continuer à approfondir et réfléchir à ce que les gens peuvent faire pour améliorer nos vies, nous améliorer nous-mêmes et atteindre des niveaux plus élevés de développement de notre société ».

« Du dialogue, de la justice sociale, de la solidarité et du respect d’autrui, je suis sûr » que « l’organisation sortira encore plus renforcée de ces jours », a ajouté le président du Conseil provincial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES