dim 25 septembre 2022 - 16:09

Humanisme n° 336 – Écologie, vents dominant, vents contraires

Revue des francs-maçons du Grand Orient de France

Conform édition, août 2022, N° 336, 128 pages, 13 € – 16 € port inclus

Éditorial : Christophe Devillers Le corps de mon ennemie

Vitriol : Nicolas Chouin Vous avez dit marginal ?

Actualité des Lumières : Annick Drogou* Diderot, homme des Lumières ?

Hommage : Les anciens grands maîtres se souviennent de Christophe Habas

Idées : Louise El Yafi Lettre à ma génération – la jeunesse face aux extrêmes

Propos recueillis par Philippe Foussier

Idées (II) : Benoît Vaillot Les ethno-régionalistes contre la République ou les dangers de la différenciation territoriale

Dossier : Écologie, vents dominants, vents contraires

Chantal Didier Tous écolos ? Oui, mais…

Luc Ferry Les sept visages de l’écologie politique

Dominique Méda La nécessité d’une société post-croissance

Brice Lalonde Le réel, la motion et le prétoire

Étienne Patriat L’écologie est-elle un humanisme ?

M-Françoise Bechtel Écologie, Europe et souveraineté, l’équation impossible ?

George De Noni et Gilbert Haffner Franc-maçonnerie et écologie : une rencontre naturelle

Histoire : Jean-Numa Ducange** Communisme et franc-maçonnerie : contradictions et convergences

Histoire (II) : Dominique Papon Chevaliers au travail

Chroniques humanistes : Charles Conte Les affirmations communautaristes dans les établissements d’enseignement privés

Pro fanum : Jean-Pierre Sakoun Mirages et faux-semblants – Emmanuel Macron et la laïcité

Parcours : Michel Schmitt Un électron qui se croyait libre

Décoder les signes : Marie de l’Orme Connue d’ici jusqu’au ciel étoilé : Et in Arcadia ego

Musique : Jean Kriff Antonio Maria Gasparo Sacchini

7e art : Jean-Louis Coy Évolution, transmissions

Livres : Marc Riglet Le monde à la première personne, entretiens avec André Comte-Sponville – Francis Wolff/Yves Lecordier Propriété défendue. La société française à l’épreuve du vol. XIXᵉ-XXᵉ siècles – Arnaud-Dominique Houte, mais aussi des recensions de Cécile Révauger, Philippe Foussier et Jean-Pierre Weisselberg

L’éditorial de Christophe Devillers commence ainsi : « « Bien sûr, chaque pays souverain, est maître de son droit, de ses choix, de ses générosités comme de ses reculades ou de ses outrances. Pour autant, on ne faudra plus jamais d’ignorer quelle conséquence a, aujourd’hui, pour nos sociétés, la moindre décision qui touche à l’intégrité des êtres et à la plénitude des libertés, où qu’elles soient prises sur la planète… »

La quatrième de couverture : « Humanisme est une revue d’idées pluridisciplinaire dont on connaît les thématiques de prédilection qui font écho aux principes défendus depuis des décennies par le Grand Orient de France. Et lorsqu’il s’agit d’examiner la question du dérèglement climatique et de la transition écologique, les francs-maçons le font en humanistes, en pratiquant, comme à chaque fois, un libre examen des problèmes et une libre adhésion à leur traitement. Dans la même veine, le dossier de ce trimestre recherche la voie médiane d’une prospective en matière de préservation de notre environnement, non pas une voix tiède, mais une juste approche au travers d’un prisme sensible et étayé. Tandis que Luc Ferry actualise sa taxonomie de l’écologie politique, Dominique Méda synthétise pour nous sa dialectique de la croissance et Brice Lalonde témoigne de ce que vie démocratique et justice participent à la confusion ambiante sur le sujet. Étienne Patriat trace la ligne de crête humaniste de l’action écologique et Marie-Françoise Baechtel pose les principes d’une action valable au niveau national et international. Pour conclure, Georges de Noni et Gilbert Haffner, tous deux très engagés dans la réflexion pour un développement durable au sein du Grand Orient de France, concluent en proposant leur lecture de l’engagement maçonnique au service d’un humanisme augmenté qui prendrait mieux en compte le vivant. Et quand bien même on aura approché la richesse de ce dossier qu’on n’en aura pas fini avec la diversité des sujets traités dans ce numéro, où il est question de politique, bien sûr, d’art, beaucoup, et d’une vision originale et universaliste du monde, de l’humanité et de sa planète, qui transparaît dans chaque ligne.

« Toute éducation humaine doit préparer chacun à vivre pour autrui afin de revivre dans autrui. » Auguste Comte »

* Annick Drogou est une collaboratrice régulière à 450.fm. Retrouvez sa biographie https://450.fm/author/annick-drogou/

Jean-Numa Ducange

** À noter, que Jean-Numa Ducange, historien et professeur des universités sera présent, tout comme Philippe Foussier, grand maître du Grand Orient de France 2017-2018, et Pierre Ouzoulias, archéologue, historien et membre du Parti communiste français, conseiller départemental du canton de Bagneux (92) depuis 2015, ainsi que sénateur des Hauts-de-Seine depuis 2017, le samedi 10 septembre prochain à la

Fête de l’Humanité sur « Quelles convergences entre communisme et franc-maçonnerie ? »

À commander chez l’éditeur https://bit.ly/3T5B6i9

Bulletin d’abonnement sur le site du GODF https://www.godf.org/js/tinymce/source/NOV-2021/bulletin-abonnement-humanisme.pdf

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES