dim 25 septembre 2022 - 16:09

La dernière quenelle de Dieudonné à la Maçonnerie

Aimé par les uns, détesté par les autres, il ne laisse personne indifférent. Il raconte son expérience avec la Franc-maçonnerie dans un bref reportage (ci-dessous), lors de son invitation au Grand Orient de France le samedi 19 mai 2001 à 15H30 par les 2 loges « Tolérance » et « Ecce Homo ».

Plus récemment, c’est un sketch de 6:43 minutes consacré à la Franc-maçonnerie qu’il présente. Après écoute, on ne peut pas dire qu’il soit particulièrement cinglant à l’égard de notre art. Il nous parle avec ses mots à lui du secret maçonnique, de la relation avec les profanes, du Grand Maître… de la fraternité. Il en profite pour régler ses compte avec les magistrats qui avaient créé le « mur des cons » (lire les détails sur cette affaire). Chacun se fera son idée. Comme à l’accoutumée, la rédaction n’a pas l’habitude de vous dire ce que vous devez en penser. Chaque est libre et de bonne… humeur.

Dieudonné, de son nom complet Dieudonné M’Bala M’Bala, est un humoriste, acteur et militant politique français, né le 11 février 1966 à Fontenay-aux-Roses.

Il se fait d’abord connaître, dans les années 1990, en formant, avec Élie Semoun, le duo comique Élie et Dieudonné. Il se produit ensuite en solo, tout en menant une carrière au cinéma.

Parallèlement, à la fin des années 1990, il s’engage en politique. Il s’attache dès lors à faire transparaître son militantisme dans ses one-man-shows. Alors qu’il est initialement marqué à gauche, plusieurs de ses déclarations lui valent ses premières accusations d’antisémitisme et déclenchent de vives polémiques. Progressivement marginalisé au sein des milieux du spectacle, il se rapproche du « national-socialiste français » Alain Soral, ainsi que du Front national, qu’il avait auparavant combattu, et, plus largement, de l’extrême droite. Il fréquente même les milieux négationnistes, faisant notamment monter sur scène Robert Faurisson lors de l’un de ses spectacles. Entre 2013 et 2014, l’un de ses one-man-shows est l’occasion d’un bras de fer particulièrement médiatisé avec le gouvernement français ; finalement, une ordonnance du Conseil d’État valide l’interdiction du spectacle.

Dans les années 2010, Dieudonné est considéré, par l’essentiel des médias, de la classe politique française et des politologues, comme un militant antisémite. Divers auteurs voient notamment en lui un représentant du nouvel antisémitisme ; lui-même se présente comme « antisioniste » et « antisystème ». Il continue d’être soutenu par un public à la composition hétéroclite.

À plusieurs reprises, il est condamné par les justices française, belge et canadienne, notamment pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale ou religieuse », diffamation, injure, négationnisme et apologie du terrorisme.

Articles en relation avec ce sujet

5 Commentaires

  1. En 2013 déjà, des extrémistes plus extrémistes que Dieudonné M’bala M’bala, dit Dieudonné – si, si cela existe – l’avait « soupçonné » d’être un Fils de la Veuve…
    À l’époque le site contre-révolutionnaire Bibliothèque de combat – qui n’existe plus aujourd’hui, en tout cas sous ce nom – n’hésitait pas à titrer « Dieudonné, ce Franc-Maçon ».
    Avec, comme preuve, une reproduction d’une invitation de Loges du GODF à une Tenue Blanche Fermée (TBF) au cours de laquelle ledit comédien humoriste – certains disent ex humoriste, car il ne fait plus rire personne ! – intervenait sur le thème « Vers un pouvoir métissé ».
    Une information a été puisée dans une autre feuille très à droite, « Faits et Documents » (juillet 2001) du bien documenté éditeur, essayiste et journaliste Emmanuel Ratier (1957-2015), dont certains écrivent qu’il est lui-même un ancien membre de la GLNF…
    Ce que Bibliothèque de combat ne sait sans doute pas, c’est que le conférencier d’une TBF présente une spécialité, de taille tout de même, celle de ne pas être Franc-Maçon.

  2. Frères et sœurs,
    Est-ce une bonne initiative que de répandre la parole de Dieudonné ? Pour faire monter l’audimat ?

    • Personnellement je trouve intéressant d’écouter ce sketch qui finalement ne va pas très loin et permet de comprendre les mécanismes des anti FM qui ont tout compris en 1 TBO,..

  3.  » Chacun se fera son idée. Comme à l’accoutumée, la rédaction n’a pas l’habitude de vous dire ce que vous devez en penser.  »
    Bon point. C’est à cela que l’on peut constater que la rédaction de 450FM est maçonne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES