lun 08 août 2022 - 14:08

Une Vie au service de l’Ordre Écossais

Claude Collin, Passé Grand Commandeur – Préfacé par Alain Bernheim

Le Mercure Dauphinois, 2022, 204 pages, 17,50 €

Alain Bernheim photographié en 2006

Pianiste mais aussi grand spécialiste de la Franc-Maçonnerie, Alain Bernheim, auteur, entres autres, de Le rite en 33 grades – De Frederick Dalcho à Charles Riandey (Éditions Dervy, Coll. Bibliothèque de la Franc-Maçonnerie, 2011), signe la préface. Dans laquelle il précise qu’il s’agit bien là d’un livre exceptionnel ! À « lire, relire, et méditer » par tous les membres du Rite Écossais Ancien et Accepté (REAA).

Claude Collin

Claude Collin, ingénieur de l’École centrale de Marseille, dite Centrale Marseille, ayant exercé notamment des fonctions de Direction Générale touchant à la sécurité sous toutes ses formes dans la cité phocéenne, et désormais sur le plan maçonnique Grand Commandeur Honoraire du Suprême Conseil de France (SCPLF), souhaite partager, et donc transmettre, son expérience près de soixante ans de vie d’initié. S’interrogeant sur la problématique de la réserve et de la discrétion, l’auteur retrace toutes ces belles années, riches et intenses, consacrées à ce rite fondé en 1801 à Charleston, aux États-Unis, sous l’impulsion des Frères John Mitchell, colonel de son état, et Frederic Dalcho, sur la base des Grandes Constitutions de 1786, attribuées à Frédéric II de Prusse, le REAA. Pour mémoire, la création initiale du REAA peut être située le 31 mai 1801 à la fondation du premier Suprême Conseil du 33e degré pour les États-Unis d’Amérique, puis le 20 octobre 1804 par celle du Suprême Conseil du 33e degré en France. Rite où il est le pratiqué le plus dans les Ateliers supérieurs – hauts grades.

Ordo ab Chao – devise du Rite Écossais Ancien et Accepté

Nous rappellerons, pour les non pratiquants dudit rite que le SCDF est le gardien et le conservateur du REAA en France. Et qu’en 1894, le SCDF créa la Grande Loge de France. Pour mémoire, le SCDF se structure de la manière suivante : Loges de Perfection (4e au 14e degré) ; Chapitres (15e au 18e degré) ; Aréopages (19e au 30e degré) ; Tribunaux (31e degré) ; Consistoires (32e degré) et Conseil Suprême (33e degré).

Claude Collin, Suprême Grand Commandeur de 2009 à 2018, nous faire revivre sa « carrière maçonnique », au sens noble du terme, depuis le jour de son initiation à son mandat de Suprême Grand Commandeur. Beaucoup d’émotion et une très belle leçon d’humilité. Les jeunes diraient « Respect » ! Séquence confidence, nous avons particulièrement apprécié le chapitre « Négociations avec le Suprême Conseil pour la France en vue de la signature d’une convention ».

Claude Collin – conférence ; capture d’écran

Ainsi que le chapitre suivant traitant de l’approche spirituelle et des confidences dudit Commandeur.

Dans la droite ligne de son précédent opus Origine Et Gouvernance Du Rite Écossais Ancien Et Accepté Par un Grand Commandeur (Le Mercure Dauphinois, 2021), préfacé par Jacques Rozen, l’actuel Très Puissant Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de France qui lui a succédé en 2018 à la tête de l’Ordre, Claude Collin est un homme de coeur, un Frère de conviction et d’action qui a placé sa vie aux services des autres. Un exemple pour tous et un chemin à suivre. Avec Sagesse, Force et Beauté.

En puisant aussi aux sources les plus sûres, ce livre vous permettra d’approcher et de comprendre la Tradition du Rite Écossais Ancien et Accepté.

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

2 Commentaires

  1. Petits détails pour votre article ;le Suprême Conseil de France a comme initiales SCDF et non pas SCPLF qui désigne actuellement une autre organisation.L’Illustre Frère Claude Collin fut Souverain Grand Commandeur et non pas Suprême Grand Commandeur du Suprême Conseil de France.Les initiales sont souvent trompeuses c’est pourquoi il vaut sans doute mieux de les employer avec exactitude.
    Merci pour votre article.

  2. Très ravi de lire tout ça.
    Et je serai très heureux le jour où je reviendrai maçon, et quel est la procédure à suivre.
    Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES