ven 19 août 2022 - 00:08

La Caverne et le Poignard

La symbolique du Rite Français moderne alchimie et Premier Ordre

Alain Mucchielli – Les Éditions de la Tarente, 2021, 248 pages, 25 €

Présentation de l’éditeur :

« La caverne et le poignard » explore la symbolique du premier Ordre du Rite Français Moderne à partir de notions issues de la recherche alchimique et de la psychologie des profondeurs. L’ouvrage, divisé en deux parties, aborde plusieurs thèmes tels que la caverne, l’escalier, Joaben/Abibalc, la source ou l’inconnu de Pérignan qui constituent des schèmes de notre propre Moi transcrits ici en termes alchimiques.

La première partie permet de recontextualiser la pratique du rite telle que les francs-maçons du XVIIIe siècle l’avaient codifiée en explicitant certains aspects parfois encore mal connus. En ce sens, ce premier pas dans l’Écossisme montre que le rituel reste dans l’exacte continuité de ceux des trois premiers degrés des loges bleues.

Dans la seconde partie, l’auteur développe et approfondit les concepts de l’alchimie intérieure et propose un certain nombre de clés à ceux qui désirent s’aventurer dans le labyrinthe de la recherche personnelle. Il engage à une véritable pratique indispensable pour passer d’une banale symbolique théorique à une véritable construction du Temple.

L’ouvrage donne aussi en annexe les exactes transcriptions du rituel complet du Grand Orient de France de 1784 et du manuscrit, « Hauts Grades du Rit Français », compilé par le chevalier Fustier en 1804 pour le maréchal Étienne Macdonald, duc de Tarente, dans une édition manuscrite de 1809.

L’auteur espère ainsi permettre à certains maçons de reconsidérer le Rite Français notamment dans sa pratique traditionnelle dite Moderne en montrant que les messages qu’il véhicule ont une véritable dimension spirituelle.

Biographie de l’auteur :

Chimiste et biochimiste avant d’être médecin généraliste puis spécialiste, le Dr Alain Mucchielli s’est aussi intéressé à la psychologie et notamment aux œuvres de Carl Gustav Jung et de ses élèves. Engagé dans le travail de rue, puis dans la réduction des risques pour les usagers de drogues intraveineuses, il reçoit, en 1997, le National Rolleston Award.

Initié à Nice en 1980 au Grand Orient de France, il prend part, de 1994 à 1999, à la refondation du Rite Français tant au sein de l’ancien Grand Collège des Rites du Grand Orient de France que de son Grand Chapitre Général.

[NDLR : Préfacé par Philippe Guglielmi, Très Sage et Parfait Grand Vénérable du Grand Chapitre Général du Grand Orient de France, cet ouvrage est dans la droite ligne des 3 précédents – L’Alambic de l’Apprenti (2020) ; La Cornue du Compagnon (2020), préfacé par Rémi Boyer ; Le Matras du Maître (2020), préfacé par Yves Hivert-Messeca – concernant la maçonnerie symbolique.

Deux grandes parties forment l’ossature du livre. La première concerne la pratique du rite et la seconde traite de la recherche symbolique.

Pratique rituelle et donc démarche initiatique sont intimement liées. L’analyse de l’auteur ne peut qu’instruire les pratiquants, notamment sur le descriptif de certains Offices, car même si propre au Rite Français, celui d’Architecte demeure assez méconnu, dont le rôle premier consiste à préparer les « chambres » – dont les trois sont détaillées – pour le bon ordonnancement des Tenues du 1er Ordre.

Avant de décortiquer le « Discours historique du grade », Alain Mucchielli nous offre quelques prolégomènes alchimiques. D’ailleurs il n’hésite pas à définir certains termes encore employés en chimie moderne comme ceux d’affinité ou d’attraction en relation avec ceux d’attirance et d’aimant, afin de bien comprendre que ces mots renvoient systématiquement à des comportements humains. Affinité étant un mot créé par l’alchimiste Albert le Grand au XIIIe siècle. L’auteur met en garde aussi tous ceux qui voudraient entreprendre un travail alchimique sans avoir une personnalité stable et un Moi fort…

Les annexes nous proposent « Le rituel du Grand Orient de France de 1784-Les cinq cahiers des officiers » et les « Hauts grades du Rit Français-Chevalier Fustier ; Vallée de Paris 1809 ». Une abondante bibliographie vient enrichir l’ouvrage. Un livre qui se veut un outil indispensable et qui permettra, sans aucun doute, « par l’exemple de leurs vertus, de porter en dehors du temple les vérités qu’ils ont acquises ».

Par ailleurs nous devons aussi à Alain Mucchielli, en 2019 et toujours aux Éditions de la Tarente, un Vade-Mecum du Rite Français (Rite Français ou Moderne 1785).

Est-il besoin de rappeler, ici et maintenant, que la Tarente a pour emblème un gecko. Un reptile portant le « mana », le souffle protecteur venant des dieux, et représentant l’ascension vers la lumière et le développement de soi. Dans certaines civilisations, notamment dans les îles pacifiques, il est synonyme de sagesse, d’agilité et d’adaptation.]

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES