lun 05 décembre 2022 - 04:12

La Commission européenne contre la loi régionale de Sicile sur la franc-maçonnerie

De notre confrère medias-presse.info

Cette loi oblige les élus et les administrateurs publics à déclarer l’appartenance à une loge. En 2018, une loi régionale a été adoptée en Sicile, la loi Fava n.18, qui obligeait substantiellement et oblige encore les administrateurs locaux et les députés à déclarer leur appartenance à une loge maçonnique.

Malgré l’actualité sicilienne qui vient rappeler certains liens entre la franc-maçonnerie et la mafia, justifiant d’autant plus une telle législation, la franc-maçonnerie peut compter sur le soutien des institutions européennes pour tenter de contrer cette loi régionale.

Déjà en 2020, la Commission des pétitions de l’Union européenne avait déclaré « recevable » une demande d’intervention, déposée par un franc-maçon, sur la « loi régionale Fava ». Bruxelles avait annoncé son intention de demander à l’Italie des éclaircissements, estimant que cette disposition « ne peut être légale que si elle respecte les droits et libertés reconnus par la Charte, y compris la non-discrimination, ainsi que la liberté de pensée, de conscience et de religion et la liberté de réunion et d’association ».

Une action naturelle qui démontre que les institutions européennes veulent accorder à la Franc-maçonnerie un traitement équitable.

En, présence du Grand Maître du Grand Orient d’Italie Stefano Bisi, le gouverneur de Sicile, Gianfranco Miccichè, a lu un document envoyé par le commissaire d’État de la région de Sicile qui annonce l’ouverture d’un « cas pilote » par la Commission de l’Union européenne – Direction générale de la justice et les consommateurs pour évaluer la violation éventuelle des principes de l’Union concernant le respect de la vie privée, la liberté de pensée et la non-discrimination.

La Commission européenne se demande ainsi si l’obligation de déclarer son appartenance à une loge maçonnique, n’est pas illégale, ne porte pas atteinte à la sphère privée de l’individu ? Cette question a été adressée à Palerme.

La loi Fava fait suite à des scandales graves impliquant la franc-maçonnerie, établissant le lien entre des représentants de la franc-maçonnerie et le crime organisé en Italie.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES