sam 02 juillet 2022 - 17:07

« Il y a un réveil » La désillusion politique pousse de plus en plus de jeunes vers la franc-maçonnerie

De notre confrère portugais tsf.pt – Par Catia Carmo

Lisbonne accueillait ce week-end le plus grand rendez-vous annuel de la franc-maçonnerie libérale au Portugal. Le lieu est secret, tout comme certains rituels, règles et symboles de la maçonnerie. La jeunesse comme moteur de changement sera l’un des sujets abordés lors de la réunion de ce week-end.

Pedro Rangel est franc-maçon et fait partie du CLIPSAS – Centre de Liaison et d’Information des Puissances Maçonniques Signataires de l’Appel de Strasbourg, qui organise la rencontre. Le journal TSF raconte qu’il y a de plus en plus de jeunes qui rejoignent ce type d’organisations qui, malgré cette tendance, sont encore assez âgées. Ils se tournent vers la franc-maçonnerie parce qu’ils sont désillusionnés par la politique.

« La tranche d’âge de l’obédience Grande Loge Symbolique du Portugal est très jeune, autour de 30/40 ans en moyenne. C’est un cas d’école dans la franc-maçonnerie européenne, mais en fait il y a d’autres obédiences dans lesquelles la tranche d’âge est beaucoup plus élevée. Les jeunes, particulièrement dans le domaine universitaire, sont très attirés par ces valeurs et principes que nous défendons, qui sont universels. De plus en plus de gens sont éloignés des activités politiques et il y a un éveil à ce type de domaines. Il y a une très jeune génération rejoignant la franc-maçonnerie », a expliqué Pedro Rangel .

Le politologue et franc-maçon José Adelino Maltez a également rendu compte de cette tendance, mais il souligne qu’il n’existe pas d’études significatives couvrant toutes les organisations maçonniques portugaises.

« Au Portugal , il y a trois structures relativement importantes : la Grande Loge Symbolique , de Pedro Rangel , la Grande Loge du Portugal et le Grand Orient Lusitanien . Et puis il y en a beaucoup d’autres. La semaine dernière encore, je faisais le calcul et il y avait 20 obédiences. Bien sûr, il y a beaucoup de jeunesse et elle apparaît curieusement quand il y a une campagne anti-maçonnique. Il y en a, mais il ne suffit pas de dire que la structure se rajeunit, il y a encore du chemin à parcourir », a déclaré José Adelino Maltez .

L’expert convient également que la principale raison de l’intérêt de plus en plus de jeunes pour la franc-maçonnerie est le manque d’intérêt pour la politique. De l’avis du politologue, il existe un problème classique de l’associativisme au Portugal : les Portugais ont beaucoup de mal à maintenir les institutions de la société civile, comme les partis politiques.

« Les grandes organisations, notamment celles des partis, ne sont pas attractives car ce sont des systèmes presque fermés où ceux qui sont là sont toujours en luttes internes et ont des modèles dépassés car les organisations de jeunesse des partis sont encore plus fermées que les anciennes. Au Portugal nous sommes très attachés aux modèles des années 70, alors qu’en France, par exemple, la politique ne se fait plus seulement dans les partis mais aussi dans les clubs politiques. Au Portugal, ce type d’expérimentation n’a pas été mené, même si aujourd’hui on remarque quelque chose parce que les partis commencent à admettre l’existence d’associations à des fins très précises, comme l’organisation de colloques, etc. », a justifié le politologue.

Le pouvoir de la franc-maçonnerie sur la politique ? « Ce n’est qu’une légende »

En 2012, le Diário de Notícias rapportait qu’à l’Assemblée de la République, neuf députés sur dix étaient liés à la franc-maçonnerie. Plus récemment, l’année dernière, le président du PSD , Rui Rio , a accusé le PS d’obéir à la franc-maçonnerie après que les socialistes se sont opposés à la proposition d’obliger les politiciens à déclarer toutes les associations auxquelles ils appartiennent. Cependant, José Adelino Maltez garantit que le pouvoir de la franc-maçonnerie en politique n’est rien de plus qu’une légende qui a éclaté à cause de Rio.

« Ce n’est rien de plus qu’une légende pour le moment, car les objectifs de la franc-maçonnerie n’ont rien à voir avec la politique. Tout ce que je sais de la franc-maçonnerie, de ces 20 obédiences et loges, ce sont des militants partisans, mais de divers partis et on y va pour ne pas discuter de ce qui se dispute dans le parti. Il ne peut y avoir d’influence de la franc-maçonnerie parce que chaque franc-maçon a son propre parti et ils rejoignent la franc-maçonnerie, mais ce n’est pas pour continuer l’activité du parti, dont beaucoup en ont marre. Je ne connais aucune structure maçonnique qui n’est pas plurielle en termes de partisans », a assuré le franc-maçon.

De plus, il juge « ridicule » cette tentative de faire une liste des francs-maçons par l’Etat.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Au sein de Lisbonne, véritable temple maçonnique ouvert, la Grande Loge Symbolique du Portugal (GLSP) – 3e Obédience du pays – a organisé, du 12 au 15 mai 2022, l’Assemblée générale de la plus grande Organisation Mondiale de la Franc-maçonnerie Libérale – CLIPSAS regroupant les principales Obédiences maçonniques des cinq continents, au mois de mai 2022. C’est le plus grand événement de la franc-maçonnerie libérale mondiale.
    Le CLIPSAS – Centre de Liaison et d’Information des Puissances maçonniques signataires de l’Appel de Strasbourg, a été fondé en 1961 à Strasbourg par les principales Obédiences maçonniques internationales. Elle rassemble aujourd’hui une centaine d’obédiences maçonniques du monde entier de la franc-maçonnerie libérale et adogmatique et se réunit chaque année pour sa Grande Assemblée.
    La Grande Loge Symbolique du Portugal est la troisième obédience maçonnique portugaise. Elle compte des Loges dans tout le pays et se distingue par la grande discrétion de ses activités, en donnant la primauté aux actions de solidarité sociale et au développement spirituel adogmatique de ses membres, en défendant la liberté absolue de conscience et de libre pensée.
    La GLSP a eu une position d’union et d’harmonie dans la maçonnerie portugaise, contribuant à construire les ponts qui devraient naturellement exister entre toutes les obédiences maçonniques portugaises qui sont membres d’organisations maçonniques internationales. La GLSP est membre des trois principales organisations maçonniques internationales, à savoir l’Alliance maçonnique européenne, le CLIPSAS et l’Union maçonnique méditerranéenne. Elle a un lien institutionnel fort avec le Grand Orient de France – qui ne fait plus parti du CLIPSAS depuis 2019 -, qui est la plus grande obédience maçonnique française.
    Plus de 20 ans après la première réunion du CLIPSAS au Portugal, organisée par le Grand Orient de Lusitanie, la Grande Loge Symbolique Portugaise honore la Franc-maçonnerie portugaise en défendant les valeurs de la Franc-maçonnerie universelle, en donnant l’exemple de l’Union et de la Reconnaissance entre tous les Francs-maçons du monde, sans murs ni barrières. Après deux ans de pandémie, la franc-maçonnerie libre mondiale se réunit à nouveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES