ven 20 mai 2022 - 15:05

À la découverte de la Barcelone franc-maçonne

De notre confrère equinoxmagazine.fr – Par Clémentine Laurent

Barcelone regorge de petits détails et de lieux cachés francs-maçons, symboles d’une société secrète qui a presque toujours été présente dans la capitale catalane… et y est encore très active aujourd’hui.

Barcelone est un peu la capitale de la franc-maçonnerie, en Espagne. Elle regroupe la plus importante communauté de frères en Espagne, et ce depuis des années. Logique, donc, que l’on retrouve quelques symboles maçonniques cachés ici et là dans la ville. Et pourtant, ceux-ci ont bien failli disparaître, lors de la dictature. Jusqu’en 1979, les activités franc-maçonnes étaient illégales en Espagne, et Franco (bien que l’un de ses frères aurait été maçon) a tenté d’effacer tous les symboles qui y faisaient référence. Petit tour dans ce qu’il reste de la Barcelone franc-maçonne. 

La bibliothèque Arús

Un lieu plutôt caché du grand public, en apparence, et qui est pourtant accessible à tous : la bibliothèque Arús. Fondée en 1895 par l’intellectuel et maçon Rossend Arús, c’est l’un des rares bâtiments purement franc-maçons de Barcelone qui ont survécu jusqu’à aujourd’hui, avec des symboles qui ne trompent pas : compas et équerre, sol en damier, statue de la liberté… On suppose qu’un influent franc-maçon l’aurait protégée de la destruction, durant la dictature. Aujourd’hui, la bibliothèque est ouverte à tous et regroupe de nombreux ouvrages sur la franc-maçonnerie. Elle peut d’ailleurs être visitée. 

Par ailleurs, il existe une hypothèse selon laquelle les couleurs du FC Barcelone seraient d’origine maçonnique. Une des loges ayant existé à Barcelone, la loge Avant, possède comme emblème les couleurs bleu et grenat. Le journaliste Xavi Casinos, auteur de divers ouvrages sur la franc-maçonnerie, avance qu’il y aurait peut-être un lien entre les membres de la loge et le fondateur du FC Barcelone, Joan Gamper. 

La bibliothèque Arús – Photo : We Like Bcn

Plus d’infos sur la bibliothèque ici.

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi
Lundi, mercredi et vendredi de 10 h à 15 h
Mardi et jeudi de 15 h 30 à 20 h 30

Toutes les dates de visites guidées ici.

Prix : entrée libre, visite guidée 12 € par personne

Adresse : Biblioteca Pública Arús, Pg. de Sant Joan, 26, 08010 Barcelona

Le Parc de la Ciutadella

En sortant de la bibliothèque, on ne peut s’empêcher de voir l’Arc de Triomphe, dont certains avancent qu’il présente des symboles maçonniques. En le dépassant et en marchant sur le Passeig de Lluís Companys, qui mène au Parc de la Ciutadella, on peut aussi observer que les lampadaires modernistes, œuvre de Pere Falqués i Urpí (1850-1916), ont la forme d’un compas et d’une équerre. 

Arrivés à l’entrée du Parc de la Ciutadella, sur la droite, s’élève le Castell dels Tres Dragons, un magnifique bâtiment moderniste érigé pour accueillir le café-restaurant de l’Exposition universelle de 1888. On trouve notamment sur la façade une frise blanche montrant diverses espèces d’animaux et de plantes, et parmi eux, une étoile de mer à cinq bras et une sorte de “G”, au centre. Pour Xavi Casinos, l’étoile à 5 branches et le “G” de “God” (Dieu, en anglais) sont aussi des emblèmes de la franc-maçonnerie. 

Photo : Derrick Piggott

Plus d’infos sur le parc ici

Horaires d’ouverture du parc : tous les jours de 10 h à 22 h 30
Actuellement, le Castell dels Tres Dragons est fermé au public.

Adresse : Château des Trois Dragons, Passeig de Picasso, s/n, 08003 Barcelona

Le Centre civique-couvent de Sant Agustí

Non loin de là, dans le Born, se trouve un ancien couvent aujourd’hui réhabilité en centre civique : le couvent de Sant Agustí. Et sur l’entablement qui surmonte deux portes d’entrée, on peut distinguer un compas et une équerre taillés dans la pierre, autre indice de la valeur maçonnique de l’ancien couvent. 

Porte-Centre-Civic-Convent-Sant-Agusti

Plus d’infos sur le centre civique ici

Horaires d’ouverture : du lundi au samedi
De lundi à vendredi de 9 h à 22 h
Samedi de 10 h à 14 h et de 16 h à 21 h

Adresse : Centre Cívic Convent de Sant Agustí, Carrer del Comerç, 36, 08003 Barcelona

La Casa Xifré et le restaurant 7 Portes

Près du port de plaisance de Barcelone se trouve l’un des restaurants les plus célèbres de la ville : le 7 Portes. En plus d’être l’un des plus anciens établissements encore ouverts de Barcelone (fondé en 1836), on présume que son premier propriétaire était franc-maçon. À l’intérieur du restaurant, on trouve encore un sol carrelé en damier rappelant le design des loges maçonniques, et on peut observer des feuilles d’acacia dans la décoration, autre symbole de la société secrète. 

Le bâtiment en lui-même, la Casa Xifré, porte aussi un petit clin d’œil à la franc-maçonnerie. Du moins, c’est ce que porte à croire l’horloge qui surmonte la façade : elle n’indique que certains chiffres, dont la somme est 33, un nombre symbolique dans la franc-maçonnerie. 

Photo : Bcn Restaurantes

Plus d’infos sur le restaurant 7 Portes ici

Horaires d’ouverture : tous les jours de 13 h à 17 h

Prix : 70 € le menu du chef, 2 convives minimum (à réserver à l’avance)

Adresse : 7 Portes, Passeig d’Isabel II, 14, 08003 Barcelona

La Cathédrale de Barcelone

Tout le monde ne le sait pas, mais à l’origine, la franc-maçonnerie était avant tout un rassemblement de professionnels de la construction, dont le nom “maçon”. Lors de la construction de la cathédrale de Barcelone, des symboles que l’on pourrait attribuer aux francs-maçons ont ainsi été laissés par les ouvriers et sculpteurs : sur l’encadrement de certaines fenêtres de l’abside, à l’extérieur, on peut encore distinguer des symboles comme des équerres, des compas…

À l’intérieur de la cathédrale, d’autres emblèmes sont aussi visibles, précisément dans la chapelle dédiée à San Sebastián et Santa Tecla. Sur un écusson sont visibles un compas, mais aussi une rose et deux étoiles filantes. Une possible raison de la présence de ces symboles serait le fait que Joan Andreu Sorts, l’homme qui a financé la construction et l’aménagement de cette chapelle, soit lui-même maçon.

Cathedrale-franc-macon-Photo-Jose-Luis-Gimenez

Plus d’infos et réservations ici.

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 10 h à 14 h

Prix : à partir de 9 € l’entrée ; visite du patio intérieur gratuite

Adresse : Cathédrale Sainte-Croix de Barcelone, Pla de la Seu, s/n, 08002 Barcelona

La Maison des Chanoines

La Maison des Chanoines ou “Casa dels Canonges”, résidence officielle du président de la Generalitat, s’élève à deux pas de la cathédrale. C’est d’ailleurs de ce bâtiment que part le célébrissime pont néogothique de la Carrer del Bisbe. Ici encore, au-dessus d’une porte, divers symboles de la société secrète sont exhibés : un compas, des étoiles filantes ou encore une rose. 

Casa-dels-Canonges-Maison-des-Chanoines-President-Generalitat-Gotic-franc-macon-architecture-Photo-Jose-Luis-Gimenez

Carrer de la Portaferrissa, 11

À seulement 5 minutes à pied de là, toujours dans le Gòtic, se trouve une auberge de jeunesse, au numéro 11 de la Carrer de la Portaferrissa. Mais à cette adresse si touristique aujourd’hui se situait peut-être auparavant un lieu franc-maçon, à en juger par les symboles qu’arbore sa décoration extérieure. Au-dessus de la corniche de la porte, une alcôve abrite deux enfants de pierre et plusieurs emblèmes maçonniques, comme un compas, une truelle ou encore une équerre.

Sculpture-architecture-Photo Ivan Giménez Chueca

Plus d’infos sur l’auberge de jeunesse ici

Adresse : Hostal Fina, C/ de la Portaferrissa, 11, 08002 Barcelona

Les loges maçonniques

En arrivant dans l’Eixample, on ne parcourt plus le passé de la franc-maçonnerie à Barcelone, on entre dans le présent. Le quartier, né à la fin du XIXème siècle, pourrait bien présenter des caractéristiques maçonnes, étant donné sa régularité et ses mesures précises. On suppose même que l’urbaniste Ildefons Cerdà, à l’origine du plan de l’Eixample, était lui-même membre de la société secrète. 

En entrant dans l’Exemple, on découvre donc la franc-maçonnerie d’aujourd’hui, avec la Grande Loge d’Espagne, qui se situe sur la Gran Via, toute proche du Passeig de Gràcia. 

Photo : Respectable Loge Minerva-Lleialtat de Barcelone

Ce n’est pas la seule loge présente à Barcelone : les francs-maçons se réunissent toujours à la Grande Loge Symbolique Espagnole, à la Grande Loge Féminine d’Espagne, au Grand Orient de Catalogne ou encore à la Grande Loge de France.

Les visites sont très rares dans les loges de Barcelone, mais les sites internet des diverses loges permettent aux curieux d’en savoir un peu plus sur cette société, aujourd’hui plutôt discrète que secrète, et qui partage volontiers ses traditions et son fonctionnement aux intéressés.

Merci à equinoxmagazine.fr

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Retrouvez Barcelone, entre autres, grâce au roman « Origine » (Éditions Jean-Claude Lattès, 2017) de Dan Brown qui se déroule en Espagne afin d’y découvrir des lieux remarquables dont l’abbaye de Montserrat, abbaye bénédictine autonome située sur le massif montagneux de Montserrat en Catalogne à quelques encablures de la capitale cosmopolite de la région espagnole de Catalogne, réputée pour son art et son architecture. L’ouvarge vous offre aussi, à sa façon, une visite de la Casa Milà et de la basilique Sagrada Família…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES