sam 22 juin 2024 - 18:06

Notre Frère Peter Bu est passé à l’Orient Éternel

Né le 26 mai 1940 à Bratislava, capitale de la Tchécoslovaquie – à l’époque – Peter Bu était un théoricien de mime et d’autres formes théâtrales. Marié et père de deux enfants, Peter Bu, ancien directeur du festival Mimos https://bit.ly/3unMSKI auquel il donne une véritable dimension internationale, était un franc-maçon connu de tous.

Dans son édition du 7 courant Sud-Ouest, quotidien régional français, lui rend un vibrant hommage.

Sa vie

Réfugié en France en 1968, la Tchécoslovaquie le condamne par contumace à deux années de prison pour le « non-retour de l’étranger ». Il obtient la nationalité française en 1975.

La maçonnerie

La franc-maçonnerie est interdite en Tchécoslovaquie de 1938 à 1945 puis de nouveau après le coup d’État communiste de 1948. À compter de 1989, le GODF travaille à la reconstruction de la franc-maçonnerie dans les pays de l’Europe centrale et orientale. C’est en 1993 et à la demande de Jacques Oréfice, dignitaire du GODF, que notre Frère Peter participe à la réintroduction de la franc-maçonnerie en Slovaquie et fait partie des fondateurs de la loge « Humanizmus ».

Peter Bu, signataire de l’appel de Bratislava pour réunir tous les francs-maçons

Les fondateurs de la franc-maçonnerie moderne faisaient partie des esprits les plus éclairés de leur temps. Ils ont compris que l’humanité entrait dans une nouvelle période d’évolution à l’échelle planétaire.

Pour faciliter ce passage, ils ont élaboré des outils initiatiques permettant d’aborder avec respect toutes les civilisations passées et présentes, dans le but :

d’accepter la diversité des hommes et des cultures ;

de s’en inspirer ;

de développer l’homme et l’humanité dans l’esprit d’une fraternité universelle.

Cette évolution n’est pas terminée. La franc-maçonnerie est toujours d’actualité. En sommes-nous suffisamment conscients ? Sommes-nous dignes de cet héritage ?

Les Francs-Maçons peuvent-ils perpétuer leurs divisons à l’époque de la « globalisation », alors que même les églises ont cessé de s’excommunier mutuellement ?

En savoir plus https://call-of-bratislava.com/fr/appel.html

Aussi, nous votons pour la création d’une Confédération Mondiale des Obédiences Maçonniques, libres, indépendantes, égales en droit et fraternelles

Articles, ouvrages et pièces de théâtre…

C’est surtout par son blog « Le Club de Médiapart-Participez au débat » que nombre de Sœurs et Frères le connaissaient https://bit.ly/35R20GK

Ses deux ouvrages « Pensées agaçantes (?) sur les femmes – et les hommes » (Amazon, 11/2021), « Rien que les meilleures blagues » (16 petits recueils thématiques publiés au format informatique, Kindle, 2019) et

« Les francs-maçons arrêtés au milieu du gué », préface Alain de Keghel du GODF, postface Hervé Marc de la GLNF (Éditions des Champs-Elysées – Deauville, 2020) – lire notre article https://bit.ly/3Jgsm2E – ont rencontré un succès plus que d’estime.

Côté théâtre, nous lui devons « Toutes ces âneries sur les femmes », en collaboration avec Benoît Vitse, spécialiste des Arts vivants, disponible en français et en slovaque

Gémissons, Gémissons, Gémissons… Mais Espérons !

2 Commentaires

  1. C’est une triste nouvelle,je connaissais peu notre frère Peter mais j’avais apprécié nos rencontres et son engagement pour réunir davantage tous les FM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES