mar 28 juin 2022 - 05:06

L’Ordre des Francs-Jardiniers (Order of Free Gardeners)… Ils arrivent en France !

L’Ordre des Francs-Jardiniers (Order of the Free Gardeners) est une société amicale fondée en Écosse au milieu du XVIIe siècle, et qui s’est par la suite étendue en Angleterre et en Irlande. Comme de nombreuses autres sociétés amicales (friendly societies) de l’époque, son objet principal fut à la fin du XVIIe siècle et durant tout le XVIIIe siècle le partage de connaissances — voire de secrets — liés au métier, ainsi que l’entraide mutuelle.

Armoiries de l’Ordre des francs-jardiniers.

Au XIXe siècle, ses activités d’assurance mutuelle devinrent prépondérantes. À la fin du XXe siècle, elle s’est presque entièrement éteinte. Bien que les francs-jardiniers soient toujours restés indépendants de la franc-maçonnerie, ces deux ordres présentent d’importantes similitudes en ce qui concerne leur organisation et leur développement.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé…

Bijou de franc-jardinier (coll. personnelle)

En savoir plus :

L’Ordre des Francs Jardiniers – Rituels

Sous la direction de Rémi Boyer et Howard Doe – Traduction de l’anglais Yannick Segard, Marie-Françoise Burdin & Michel Piquet

Éditions de la Tarente, 2019, 128 pages, 19 €

Présentation de l’éditeur

Sa parenté et sa proximité structurelle avec la Franc-maçonnerie ne doit pas masquer ce qui fait sa singularité à travers le temps.

Si les rituels primitifs nous sont inconnus, les rituels inspirants mis en œuvre à notre époque, proches de ceux du XIXe siècle, nous permettent de découvrir les métaphores et les mythèmes explorés par les Francs-jardiniers dans un ensemble plein de poésie et de profondeur.

Alors que l’Ordre des Francs-jardiniers avait presque disparu dans la seconde partie du XXe siècle, il connaît aujourd’hui un renouveau discret mais prometteur, significatif des grands enjeux de notre époque troublée.

On peut aussi utilement s’intéresser à l’ouvrage de Robert L.D. Cooper, bibliothécaire et « Curator at The Grand Lodge of Scotland » (conservateur de la Grande Loge d’Écosse), « Les Francs-Jardiniers » (‎Éditions Ivoire-Clair, Coll. Les Architectes de la Connaissance, 2000) qui, en son temps, était la seule recherche sérieuse sur ce sujet si passionnant.

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES