mar 28 juin 2022 - 05:06

Qui sont les Francs-Maçons ? Archive vidéo de l’INA de 1975

« Les Dossiers de l’écran » sur Antenne 2, le 16/12/1975

Documentaire sur la franc-maçonnerie révélant quelques uns des mystères qui entourent les francs maçons et leurs rites. Retour sur l’histoire de la franc-maçonnerie en France, recueil de témoignages de personnes au hasard dans la rue et de francs-maçons sur leur engagement et leur pratique.

Images d’archive INA Institut National de l’Audiovisuel http://www.ina.fr

Bien que sur la liste des émissions de la saison 9 (1975-1976) de « Les Dossiers de l’écran », émission de télévision française créée par Armand Jammot et diffusée à partir du 6 avril 1967 sur la deuxième chaîne de l’ORTF, puis sur Antenne 2, jusqu’au 6 août 1991, figure toujours « Les francs-maçons à visage découvert », documentaire de Ado Kyrou, en vérité celle-ci a été remplacée par la diffusion de « Tintin et les oranges bleues », un film d’aventures franco-espagnol de Philippe Condroyer… même si Jacques Bergier (1912-1978) en a été le conseil scientifique !

Jacques Bergier connu surtout pour sa promotion, en France, du paranormal et de théories pseudo-scientifiques, notamment par le biais de son livre « Le Matin des magiciens », écrit en collaboration avec l’écrivain et journaliste Louis Pauwels (1920-1997).

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Quant à l’annulation de la programmation de cette émission, relisons « Le Figaro » daté du 17 décembre 1975 :
    « Après la décision du Conseil de l’ordre du Grand Orient de France de ne pas participer au débat des dossiers de l’écran consacré à la franc-maçonnerie il était à prévoir que la diffusion de la mission de l’émission était quelque peu menacée. Hier soir à 20h30 Antenne 2 faisait savoir que 3 des grandes obédiences maçonniques qui devaient participer au débat s’était récusées afin de ne pas cautionner le film « La Franc-maçonnerie à visage découvert » support du débat, l’émission était annulée.
    Après cette annonce le grand maître de la Grande Loge nationale de France et son assistant se sont excusés de ce contretemps auprès des téléspectateurs et ont déploré l’annulation de l’émission. De son côté, Armand Jamot devait déclarer dans la soirée : « J’ai adressé, cet après-midi, une lettre au président Jullian pour lui faire part de mon désaccord quant à sa décision d’ajourner le débat sur la franc-maçonnerie. » Il n’est pas dans mes intentions de rendre publique cette lettre ni d’en faire des commentaires. Je pense que, dans la journée de demain, le président Jullian tirera les conclusions de ma lettre et décidera si je dois ou non continuer « Les Dossiers de l’écran ». C’est une affaire entre lui et moi. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES