mar 28 juin 2022 - 04:06

BRESIL : Les babyloniens utilisaient déjà la géométrie mille ans avant Pythagore

De notre confrère brésilien megacurioso.com.br

Pythagore (vers 570 av. J.-C.-495 av. J.-C.) était un important philosophe et mathématicien grec . Il est l’auteur du célèbre « Théorème de Pythagore », qui dit que « dans un triangle rectangle, le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des autres cotés ».

Pour l’école pythagoricienne, les êtres vivants et tous les éléments de la nature pouvaient être représentés au moyen de nombres. Cette pensée a conduit Pythagore et ses disciples à devenir les pionniers de l’étude des mathématiques, étant les premiers à se consacrer à la géométrie, l’analysant dans son essence.

Cependant, une découverte archéologique sur Babylone pourrait aider à réécrire une partie de cette histoire.

Pythagore de Samos.  (Source : Franc Maçon / Reproduction) 

L’artefact Si.427

Le Si.427 est une tablette d’argile babylonienne qui se trouve au Musée Archéologique d’Istanbul (Turquie). Récemment, le docteur en mathématiques Daniel Mansfield, de l’Université de Galles du Sud (Australie), a découvert qu’il s’agit du plus ancien exemple connu de géométrie appliquée.

Autrement dit, les Babyloniens, en plus d’être doués pour la construction de temples somptueux et de jardins luxuriants – si incroyables qu’ils figuraient parmi les plus grandes merveilles du monde antique -, ils savaient également utiliser des connaissances avancées en mathématiques pour les tâches quotidiennes. De plus, comme la tablette date de 3 700 ans, cela signifie que la géométrie appliquée était déjà utilisée à Babylone environ mille ans avant son inventeur bien connu, le mathématicien grec Pythagore.

La plaque d'argile Si.427.  (Source : Istanbul Arkeoloji Müzeleri/Reproduction)

Le chercheur a découvert l’artefact Si.427 alors qu’il analysait les archives originales des fouilles archéologiques effectuées en 1894 à Sippar, une région proche de Bagdad. Cela signifie que, pendant plus d’un siècle, personne ne savait à quoi servait la tablette. Selon les recherches de Mansfield, publiées dans Foundations of Science , la planche était utilisée par un arpenteur pour mesurer les limites d’une propriété.

Mais cela aide aussi à comprendre comment les Babyloniens ont fait évoluer leurs mathématiques en fonction des besoins de la société de l’époque. Toujours selon Mansfield, au moment de la fabrication de la tablette, l’idée de propriété privée commençait à être appliquée en Babylonie. Avant cela, les propriétés foncières qui n’étaient auparavant autorisées qu’aux institutions publiques pouvaient désormais être achetées et vendues par n’importe qui.

Le Dr Mansfield analyse Si.427.  (Source : Breezy Scroll/Reproduction)

Triples de Pythagore

L’arpenteur qui a fabriqué la plaque a utilisé ce que nous appelons maintenant des triplets ou des trios de Pythagore pour déterminer des angles droits précis. 

D’un côté de l’objet se trouve une description du terrain, y compris une tour voisine, une aire de battage et les zones marécageuses. De l’autre côté se trouve un diagramme montrant des champs rectangulaires avec des côtés opposés de longueur égale.

L'artefact a été utilisé pour mesurer la terre.  (Source : Wionews/Reproduction)

Dans une interview avec The Guardian , Mansfield a déclaré que le but du panneau est très similaire à ceux utilisés aujourd’hui, lorsque les gens ordinaires veulent savoir quelles sont les limites de leur terrain. La différence est que l’arpenteur moderne utiliserait un GPS pour cela, alors que les Babyloniens utilisaient les triplets de Pythagore.

Enfin, Mansfield souligne que « les Grecs ont inventé leur trigonométrie  parce qu’ils étudiaient l’astronomie, mais les Babyloniens avaient leur propre variante de trigonométrie, qu’ils ont développé pour résoudre des problèmes de territoire et de frontières ».

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES