mer 29 juin 2022 - 12:06

Allan Kardec est plus connu que Zidane au Brésil. Et vous, vous le connaissez ?

De notre confrère bomdiabresil.com –  Par Nicolas Coisplet

« Allan Kardec ? Non, vraiment je ne vois pas qui c’est, je ne vois pas de qui vous voulez parler. Il est français, dites-vous ? » dit le Français. « Mais oui », répond le Brésilien, « tout le monde le connaît ici au Brésil, c’est même le Français le plus connu chez nous, bien plus que Zidane ! C’est le père du spiritisme. » « Le quoi ? » s’étonne le Français.

13.000 centres spirites dans tout le Brésil

C’est un grand malentendu franco-brésilien. Les Français ignorent qui est Allan Kardec, Hyppolyte Léon Denizard Rivail de son vrai nom, né à Lyon en 1804 et mort à Paris en 1869. Ils ont aussi complètement oublié le spiritisme, qui fut pourtant une philosophie importante en France au XIXe siècle : Victor Hugo était spirite, par exemple. Au Brésil, au contraire, le spiritisme a prospéré et est désormais considéré comme une vraie religion, qui a plus de quatre millions d’adeptes. La grande majorité des spirites sont issus de la classe moyenne éduquée et aisée des grandes métropoles du Sud et du Sud-Est. C’est une religion très ouverte qui cohabite œcuméniquement avec le catholicisme et les religions afro-brésiliennes. Depuis longtemps, les centres spirites jouent un rôle social essentiel au Brésil, que ce soit pour la santé, l’aide sociale ou l’éducation : ils sont donc vus d’un très bon œil par les autorités politiques. Il y aurait aujourd’hui 13.000 centres spirites répartis dans tout le pays.

Communication avec les esprits

Les deux piliers spirituels du spiritisme sont la communication avec les esprits et la réincarnation, mais il incorpore aussi un socle chrétien, avec un accent mis sur la charité. Sa devise est inscrite sur la célèbre tombe, en forme de dolmen, de Kardec au cimetière du Père-Lachaise : « Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse. » L’activité religieuse n’est pas à proprement parler un culte, mais est constituée de lectures en commun, de conférences, de débats, d’ateliers. Ces lectures se basent sur les cinq livres qu’Allan Kardec a consacrés à la « codification » du spiritisme, vendus à plus de 30 millions d’exemplaires au Brésil. Il y est certainement l’auteur français le plus lu !

Un autre aspect du spiritisme est extrêmement connu et populaire au Brésil, mais aussi controversé : les médiums guérisseurs, tels Chico Xavier dans le passé et João de Deus aujourd’hui, mondialement renommé, qui reçoit d’innombrables patients à Abadiânia, près de Brasilia.

Ne manquez pas la suite par France Culture :

Épisode 2 : 

Allan Kardec, le français le plus connu et célébré du Brésil

par notre confrère France Culture

Aujourd’hui, des millions de brésiliens s’identifient à ce spirite français.

Timbre brésilien (1957) à l'éfigie d'Allan Kardec
Timbre brésilien (1957) à l’éfigie d’Allan Kardec• Crédits : Wikimedia Commons

Je m’appelle Danielle Legras, je suis une journaliste franco-brésilienne et Allan Kardec – de son vrai nom Hippolyte Léon Rivail (1804-1869) –  fait partie de ma vie depuis que je suis toute petite. Je dirais même que ce « philosophe spirite » français est presque un membre de ma famille. 

Il est peut être nécessaire de préciser que j’ai baigné dans un univers imprégné par un syncrétisme où le catholicisme jonglait allègrement avec le spiritisme (doctrine fondée à la fin du 19ème par Allan Kardec). 

Je me suis tout de même interrogée sur le fait que ma famille – composée essentiellement de professionnels libéraux très pragmatiques – avait une grille de lecture qui passait systématiquement par le spiritisme. 

D’où mon envie de me consacrer à ce sujet…

Tribune du premier congrès spirite mondial en 1948 à Brasilia, sous le portrait d'Allan Kardec
Tribune du premier congrès spirite mondial en 1948 à Brasilia, sous le portrait d’Allan Kardec• Crédits : Wikimedia Commons

2nd épisode :  Allan Kardec, le français le plus connu et célébré du Brésil

Aujourd’hui, des millions de brésiliens, aussi bien des scientifiques que des intellectuels, s’identifient à ce spirite français. 

La plus grande nation spiritiste de la planète fédère 3,8 millions de pratiquants et 20 millions de syncrétistes qui naviguent entre spiritisme et catholicisme.

Selon la Confédération Spirite Brésilienne, il y a actuellement 14 000 centres spirites dans le pays. Et si l’on se penche sur les chiffres de la production éditoriale kardeciste, on constate que l’affaire passe vite du spirituel au matériel. Le pays comptabilise environ 200 maisons d’édition spiritistes. Les livres consacrés à ce thème étant toujours parmi la liste des ouvrages les plus vendus. Ce marché a enregistré une augmentation de 85% durant la dernière décennie.

Plus proche de nous, Chico Xavier (1910-2002), médium (et disciple de Kardec) a été nommé deux fois au prix Nobel de la paix. Il a publié 451 titres spiritistes. Ses livres se sont vendus à 50 millions d’exemplaires. Le biopic qui lui a été consacré est le plus grand succès de la production cinématographique brésilienne. Mais ce n’est pas tout car au Brésil, il existe une jurisprudence unique au monde permettant au « désincarné » de venir témoigner en faveur de l’ « incarné » lors des procès. Incroyable, mais vrai ! 

Avec : 

– Bertrand Beyern, écrivain, conférencier et auteur des plusieurs ouvrages sur les cimetières français, notamment « Le guide des tombes célèbres ».

– Claudia Bonmartin, présidente du CESAK

– Guillaume Lazara, membre du CESAK

– Jorge Godinho, président de la Fédération Spirite Brésilienne

– Charles Kumpf, spirite français ayant vécu au Brésil

– Vivianne Perret, auteure du livre « Esprit, es-tu là »

Un documentaire de Dani Legras, réalisé par François Teste. Archives INA : Christelle Rousseau et Marie Chauveau. Documentation et recherche : Annelise Signoret. Collaboration : Némo Camus.

Bibliographie et liens

Esprit, es-tu là ? Histoires du surnaturel, de l’Antiquité à nos jours, de Vivianne Perret, La Librairie Vuibert, 2013

Le Livre des Esprits, Allan Kardec, J’ai lu, 2005 [1857]

Le Livre des médiums, Allan Kardec, J’ai lu, 2007 [1861]

L’Évangile selon le spiritisme, Allan Kardec, VFB Editions, 2008 [1864]

La Genèse selon le spiritisme, Allan Kardec, VFB Editions, 2017 [1868]

Qu’est-ce que le spiritisme ?, Allan Kardec, VFB Editions, 2016 [1859]

Le Ciel et l’Enfer, Allan Kardec, VFB Editions, 2017 [1865]

Guide des tombes d’hommes célèbres, Bertrand Beyern, Le Cherche Midi, 2011 [1998]

CESAK – Centre d’Etudes Spirites Allan Kardec

Librairie et Editions Leymarie

Fédération Brésilienne de Spiritisme

Site internet de Bertrand Beyern

Concernant la bande sonore :

Cartola – Preciso Me Encontrar

O que será (A flor da terra) – Chico Buarque

Archives INA

ÉcouterRéécouter Reportage Samy Simon sur séance de magie à Rio extrait de « Journal des voyages », Chaîne Parisienne 21/10/19505 MINReportage Samy Simon sur séance de magie à Rio extrait de « Journal des voyages », Chaîne Parisienne 21/10/1950ÉcouterRéécouter Annonce de la mort du médium Chico Xavier au Brésil / France Inter Planète Est-Ouest Nord-Sud 10/07/20021 MINAnnonce de la mort du médium Chico Xavier au Brésil / France Inter Planète Est-Ouest Nord-Sud 10/07/2002

Émission : Tabou / France Inter (02/11/1986) « Conversation avec l’au-delà »

Émission : Histoires possibles et impossibles / France Inter (23/10/2005) « Allan Kardec, le père du spiritisme »

Le livre des esprits d’Allan Kardec édité pour la première fois en 1857  est en ligne sur le site de la Bnf, Gallica

Site du Cercle Spirite Allan Kardec qui s’inscrit dans la continuité évolutive du mouvement spirite, fondé par Allan Kardec en 1858

Le spiritisme au Brésil : une étude du sociologue et anthropologue Roger Bastide, parue dans les Archives de sociologie des religions, N°24, 1967

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. La tombe d’Allan Kardec – division 44 – est l’une des plus populaires et des plus fleuries du cimetière du Père-Lachaise. Nombreux sont, en effet, les visiteurs – notamment Brésiliens – qui viennent s’y recueillir ou simplement la toucher. Elle reçoit également régulièrement la visite de philosophes, pédagogues, et médiums en recherche d’inspiration dans le développement de leurs travaux. Comme l’avait prédit Kardec avant sa mort, les plus fervents admirateurs du théoricien français croient dur comme fer que la tombe aurait le pouvoir d’exaucer les souhaits, la convertissant en un véritable lieu de recueillement.
    Sur la partie supérieure du monument funéraire, représentant un grand dolmen de granit, est gravée la devise suivante : « Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la Loi. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES