dim 23 janvier 2022 - 12:01

BRESIL : Temps et persévérance

De notre confrère brésilien folhadolitoral.com.br

Dans la franc-maçonnerie, le temps est vécu comme quelque chose d’essentiellement bénéfique. Ce qui est positif est éternel et dure. Ce qui est négatif est éphémère et transitoire.

2022. Le début d’une nouvelle année, le sentiment du temps qui passe et des cycles alternés, offrent à beaucoup l’occasion de réfléchir sur ce qui a été possible de faire, ce qui n’a pas été possible et quels sont les projets pour l’avenir. 

En pensant librement, on pourrait même spéculer que cette réflexion, cette analyse et cette programmation sont encore une sorte informelle de planification stratégique individuelle qui, dans le groupe de personnes, est importante pour faire avancer, plus ou moins lentement dans le sens du progrès de l’humanité au fil du temps.

Le franc-maçon ne manque pas l’extraordinaire vibration de ces jours, et vit naturellement et pleinement dans ces moments privilégiés, autant que n’importe qui d’autre. La différence, pour lui, c’est que la réflexion à la recherche du progrès, le sien et celui de la Société, est un devoir constant, et donc non lié à des moments précis du calendrier.

Étant idéalement attaché à l’investigation de la « Vérité » par l’étude, à un moment donné de votre voyage maçonnique, vous ressentirez également le besoin d’essayer de comprendre les nombreuses significations physiques, philosophiques et/ou symboliques du « temps ». Comprise la « Vérité » comme objet de recherche à la fois de la Science et de la Philosophie, elle représente pour le Franc-Maçon la notion d’un travail qui n’a pas de fin, mais que le temps lui-même essaie d’accomplir. Cela lui apprend que le temps, la patience et la persévérance le rendent capable d’atteindre ses objectifs. 

Définie comme une mesure intrinsèque du mouvement, comme la durée relative des choses qui crée chez l’être humain l’idée du présent, du passé et du futur, comme une période continue dans laquelle les événements se succèdent, ou comme la durée des choses dans le succession de jours, d’heures et de moments, le temps est lié, dans la franc-maçonnerie, au symbole de la persévérance bien orientée vers l’accomplissement du devoir.

La « persévérance » est une qualité, attribuable à ceux qui font preuve de constance et de permanence, étant constants et persistants dans la poursuite d’un objectif. La persévérance est toujours le produit d’une bonne résolution, d’une décision imposée par la volonté. Elle est considérée comme une vertu, intimement liée dans la Franc-Maçonnerie au maintien constant (persévérance) dans l’action (volonté) visant à acquérir la Connaissance (objectif). 

Certes, c’est la vertu de « persévérance » qui a aidé l’humanité à atteindre la notion actuelle de « temps », qui a pris des millénaires. S’appuyant sur des progrès scientifiques constants, on peut également dire que cette notion n’est peut-être pas encore la « correcte » et encore moins la définitive. 

En effet, l’observation des cycles de la nature et des astres qui a conduit à reconnaître que le temps existe et doit être mesuré a été l’une des conquêtes de l’intelligence qui a vaincu l’homme et les animaux. « Si nous n’avions jamais vu les étoiles, le soleil et le ciel, aucun des mots que nous prononçons sur l’Univers n’aurait été prononcé. Mais la vision du jour et de la nuit, et des mois, et les révolutions des années, ont créé un nombre et nous ont donné une conception du temps, et le pouvoir d’enquêter sur la nature de l’Univers. (Platon).

L’écrivain José Barbosa Louro commente que « les impressions mêmes de l’environnement donnaient à l’homme l’idée qu’il devait obéir à un ordre supérieur, car les nuits cachaient les jours, le soleil chassait le sommeil, les marées montaient et descendaient, les fleurs s’épanouissaient et se fanaient, les enfants devenaient jeunes, les adultes vieillissaient. Quelque chose de puissant, d’incontrôlable, d’éternel et de très impitoyable contrôlait le cycle de la vie humaine ! Il fallait clarifier et apprendre à connaître cette chose, tantôt amicale, tantôt adverse, palpable et abstraite : le Temps. »

Dans la franc-maçonnerie, le temps est vécu comme quelque chose d’essentiellement bénéfique. Ce qui est positif est éternel et dure. Ce qui est négatif est éphémère et transitoire. Le temps n’est pas une date limite à respecter et l’intervalle entre les événements n’est pas long. « Tout a son temps fixé, et il y a un temps pour chaque but sous le ciel. » (Ecclésiaste 3:1)

Nous continuerons à parler de temps et de persévérance la semaine prochaine. 

(Basé sur les travaux de N. Aslan, O. Luz, HF Sampaio Júnior, K. Ismail, JB Louro, António Jorge, également sur www.freemason.pt, noesquadro.com.br, focoartereal.blogspot.com, cienciaecultura. bvs .br, bibliaonline.com.br, Wikipedia et définitions du dictionnaire en ligne Oxford Languages.)

Responsable : Perseverance Store ( store159@fgsia.com ) – Jorn. Fernando Gerlach (DRT-PR n°2327)

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES