mer 26 janvier 2022 - 09:01

La Magie et l’Hypnose

Papus – Éditions Alliance Magique, Coll. Les Incontournables de l’ésotérisme, 2021, 472 pages, 22 €

Présentation de l’éditeur :

Papus, illustre médecin, philosophe et occultiste considéré comme le plus emblématique magiste du 19ème siècle, se penche dans ce livre sur la question de l’hypnose et de son application en tant que support magique.

Véritable préquel du développement personnel dans sa dimension mystique et occulte, il fait de cet ouvrage un incontournable pour tous ceux qui voient en l’hypnose un élément essentiel à leur accomplissement et à leur réussite personnelle. Apprenez à hypnotiser et à gérer l’hypnose d’une personne, pas à pas, à l’aide de méthodes expliquées et décryptées par un médecin qui contribua grandement à l’expansion de cette discipline alors naissante.

Découvrez enfin les arcanes ésotérique de l’hypnose, moins connu de nos jours, mais dont les applications concrètes et pratiques vous permettront de développer dans un objectif magique votre sensibilité et vos capacités et d’explorer l’astral et les mots qu’il recèle.

Un ouvrage de la collection « Les Incontournables de l’ésotérisme ».

La biographie de l’auteur :

Gérard Anaclet Vincent Encausse (1865-1916), dit Papus, est un médecin et occultiste français, cofondateur de l’Ordre Martiniste avec Augustin Chaboseau. Il a été une des figures pittoresques et hautes en couleur de la Belle Époque. Il s’est défendu d’être un thaumaturge ou un inspiré et s’est présenté comme un savant, un expérimentateur.

Avant même de terminer ses études, dès 1886 environ, il se donne pour tâche de lutter contre le scientisme de l’époque en diffusant une doctrine synthétisant divers aspects de l’ésotérisme occidental d’alors, représenté par le chimiste Louis Lucas, le mathématicien Wronski, l’alchimiste Cyliani, le pythagoricien Lacuria, le magnétiseur Hector Durville, Antoine Fabre d’Olivet, Alexandre Saint-Yves d’Alveydre. Encausse se fait appeler Papus d’après le nom d’un esprit du Nuctaméron, attribué à Apollonius de Tyane. La pensée de Louis-Claude de Saint-Martin a laissé sur lui une trace profonde à partir de 1889 environ, peu après sa rupture (1890) avec la Société Théosophique de Mme Blavatsky.

Papus fut même surnommé le « Balzac de l’occultisme » – cf. Philippe Encausse, Docteur en médecine et fils de Gérard Encausse dans son livre « Papus » (Paris, Belfond, 1979). 

[NDLR : Papus aurait-il plus d’un tour dans son sac pour nous faire entrer dans ce domaine si mystérieux qu’est celui de la magie… Au sens figuré, cet art de l’illusionniste, est un effet qui semble surnaturel, irrationnel, mais c’est surtout un art fondé sur une doctrine qui postule la présence dans la nature de forces immanentes et surnaturelles, qui peuvent être utilisées par souci d’efficacité, pour produire, au moyen de formules rituelles et parfois d’actions symboliques méthodiquement réglées, des effets qui semblent irrationnels.

Quant à l’hypnose, cet état de passivité semblable à celui du sommeil, artificiellement provoqué, chez un sujet qui reste en partie conscient. Alors oui, nous sommes en état de passivité car nous subissons, même après tant d’année après la première édition, le pouvoir de fascination, voire d’envoûtement qu’exerce Papus sur le lecteur !

Le sous-titre nous le dit, il s’agit bien d’un « ‘’Recueil de faits et d’expérience justifiant éprouvant les enseignements de l’occultisme’’ par Papus – Docteur en médecine de la faculté de Paris – Docteur en kabbale – Président du groupe indépendant d’études ésotérique – Avec 8 planches phototypiques ».

N’oublions pas que Papus est aussi l’auteur de L’Almanach du magiste : contenant agenda magique

pour tous les jours de l’année… l’hypnotisme pratiqué en quatre leçons… le résumé de la doctrine de l’occultisme sur l’âme et son évolution… publié par un groupe d’occultistes sous la direction de Papus, dont la première année remonte à 1894.

Dans son avant-propos Papus, en mars 1896, nous précise le rôle de l’occultiste. Rôle qui est bien plus philosophique qu’expérimental. Des expériences servant à démontrer la réalité des théories de la science ésotérique. L’occultisme est en effet et avant tout scientifique. Papus répond à une demande de ses lecteurs qui, à l’appui des théories exposées, souhaitent voir aborder un certain nombre de faits. C’est l’origine de ce travail dont l’auteur rend compte, de façon utile, de la manière dont le hypnose et la télépathie se rattachent à l’occultisme et à la magie.

Gérard Encausse par Eugène Pirou
  • La table des matières :

Préface

Avant-propos

Première partie

Chapitre I : L’homme astral

Chapitre II : Magie et suggestions

Chapitre III : De l’hypnose à l’envoûtement

Chapitre IV :  Magie et spiritisme

Deuxième partie

Chapitre V : La partie invisible de la nature

Chapitre VI : Des êtres qui habitent le plan astral

Chapitre VII : De l’élémentaire

Chapitre VIII : Les images astrales

Chapitre IX : Des élémentaux

Troisième partie

Chapitre X : La magie]

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti, membre de la Respectable Loge Le Centre des Amis N° 1 de la Grande Loge Nationale Française et Chapelain de la Loge Nationale de Recherches Villard de Honnecourt, est désormais, après six ans passés en qualité de Député Grand Archiviste, responsable, dans le cadre de la culture et de la communication, de l'organisation des salons maçonniques et de l’éditorial des réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il est le chroniqueur littéraire de la G.L.N.F., écrit aussi dans La Chaîne d’Union du Grand Orient de France et collabore à de nombreux ouvrages.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES